Charles d'Aragon (1421-1461)

Infos
right Charles d'Aragon (cat. : Carles d'Aragó ou de Viana, cast. : Carlos de Aragón ou de Viana, Don Carlos) né à Peñafiel en 1421 et mort à Barcelone le 23 septembre 1461, duc de Gandie et héritier de la couronne d'Aragon, prince de Viane et roi légitime Charles IV de Navarre, était le fils du roi Jean II d'Aragon et de la reine Blanche I de Navarre. Né alors que son père n'était que le frère cadet du roi Alphonse V d'Aragon, Char
Charles d'Aragon (1421-1461)

right Charles d'Aragon (cat. : Carles d'Aragó ou de Viana, cast. : Carlos de Aragón ou de Viana, Don Carlos) né à Peñafiel en 1421 et mort à Barcelone le 23 septembre 1461, duc de Gandie et héritier de la couronne d'Aragon, prince de Viane et roi légitime Charles IV de Navarre, était le fils du roi Jean II d'Aragon et de la reine Blanche I de Navarre. Né alors que son père n'était que le frère cadet du roi Alphonse V d'Aragon, Charles reçut une éducation soignée à Olite en Navarre. En 1423, à la mort de son grand-père le roi Charles III de Navarre, il devint héritier de Navarre et reçut le titre de prince de Viane, ce qu'il explique qu'il soit plus connu sous le nom de Charles de Viane. Il se maria en 1438 avec Agnès de Clèves qui mourut en 1448 sans lui laisser d'enfants. À la mort de sa mère en 1441, il devint roi légitime Charles IV de Navarre, hériter de la couronne de Navarre, mais une clause du testament maternel l'empêchait de prendre ce titre tant que son père vivait. Ce dernier, intrigant notoire, fut chassé de Castille en 1450 et reprit le pouvoir en Navarre, ce qui envenima les relations entre père et fils jusqu'à déclencher une guerre civile. Don Carlos prit les armes pour défendre ses droits; il fut vaincu à Aibar (1452), fait prisonnier, et ne sortit de prison qu'au prix d'une renonciation. La guerre se ralluma néanmoins en 1455, Charles de Viane, de nouveau vaincu, déshérité par son père, s'enfuit à Naples auprès de son oncle Alphonse V d'Aragon. Mais à la mort de ce dernier en 1458, Jean II montant sur le trône, Charles de Viane se trouva sans appui, et dut partir en Sicile, où il trouva un soutien populaire dû au souvenir de sa mère, qui avait été reine de Sicile entre 1403 et 1410 par son premier mariage avec le roi Martin « le Jeune », puis à Majorque et enfin tenta de se réconcilier avec son père à Barcelone en 1460. Mais la famille de la seconde femme de Jean II, les Enríquez, montèrent le père contre le fils pour assurer l'héritage à un fils du second lit, le futur Ferdinand le Catholique. En 1460, il fut perfidement arrêté par l'ordre de son père Jean II qui emprisonna donc son fils, ce qui déclencha une levée de boucliers de la part des élites catalanes réunies dans les corts (parlement général) qui obtinrent la libration du prince et le rétablissement de ses droits d'héritier. Jean fut contraint de reconnaître don Carlos; pour son héritier, et de consentir au mariage de ce prince avec Isabelle de Castille, que la reine Jeanne destinait à son propre fils. Cette marâtre prévint leur union par un crime : don Carlos fut peut-être empoisonné en 1461. Ce prince joignait à de brillantes qualités le goût des lettres; il a laissé, entre autres écrits, une traduction de la Morale d'Aristote, et en manuscrit une Chronique des rois de Navarre. Catégorie:Histoire de l'Espagne médiévale Catégorie:Dynastie de Trastamare ca:Carles de Viana en:Charles of Viana es:Carlos de Viana eu:Bianako printzea hu:IV. Károly navarrai király nl:Karel van Viana
Sujets connexes
Aibar   Alphonse V d'Aragon   Barcelone   Blanche Ire de Navarre   Castille   Charles III de Navarre   Couronne d'Aragon   Ferdinand II d'Aragon   Isabelle de Castille   Jean II d'Aragon   Liste des rois de Navarre   Majorque   Naples   Royaume de Navarre   Sicile  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^