Stade des Alpes

Infos
Le Stade des Alpes est un stade situé à l'est de la ville de Grenoble, en bordure du Parc Paul Mistral. Il est actuellement en construction et devrait être opérationnel début 2008. La date prévue pour le premier match est le vendredi 22 février 2008, il s'agira d'un match de rugby des moins de 20 ans entre la France et l'Angleterre. Sa hauteur est de 23 m, son emprise au sol est de 144 m. x 191 m. Entre le 13 juillet 2007 et le 24 août 2007, la Métro (Communauté d'ag
Stade des Alpes

Le Stade des Alpes est un stade situé à l'est de la ville de Grenoble, en bordure du Parc Paul Mistral. Il est actuellement en construction et devrait être opérationnel début 2008. La date prévue pour le premier match est le vendredi 22 février 2008, il s'agira d'un match de rugby des moins de 20 ans entre la France et l'Angleterre. Sa hauteur est de 23 m, son emprise au sol est de 144 m. x 191 m. Entre le 13 juillet 2007 et le 24 août 2007, la Métro (Communauté d'agglomération de Grenoble) a organisé le concours "À ce stade, un nom" qui invitait les habitants de l'agglomération grenobloise à trouver un nom pour le nouveau stade de Grenoble. Les résultats ont placé le nom « Stade des Alpes » largement en tête des propositions (375 voix) devant « Stade Albert Batteux » (150 voix). Plus de bulletins de participation valides ont été enregistrés. Le 3 septembre 2007, un jury composé de personnalités politiques, sportives et médiatiques se réunissait pour finalement confirmer le nom « Stade des Alpes ».

Objectifs du stade

Le Stade des Alpes (dont le nom de projet est : stade d'agglomération) de Grenoble est conçu « à l'anglaise », c’est-à-dire qu'il privilégie la proximité entre joueurs et spectateurs. La distance séparant le premier rang de la ligne de touche n'est que de 8 mètres. Il s'appuiera sur la nécessité d'offrir aux habitants de l'agglomération un équipement comparable à ceux dont disposent les villes de taille équivalente. La capacité du stade d'agglomération est de places (extensible à places). Il est conçu pour recevoir des compétitions de football, de rugby ou des manifestations culturelles à grand spectacle (concerts…). Ainsi, il répond aux normes des rencontres professionnelles nationales et internationales de football, ce qui permet aux clubs locaux comme le GF38 d'évoluer en 2 division de la Ligue Nationale de Football. Conçu dans un site urbain, le stade d'agglomération sera accessible par tous les modes de déplacement:
- 1/3 de piétons en provenance des quartiers situés dans un rayon de mètres environ,
- 1/3 en transports en commun (dessertes directes des lignes de tramway A et C, bus, avec offre renforcée lors des grands événements),
- 1/3 en voiture particulière, en comptant en moyenne 3 occupants par voiture. Un parking sous terrain de 600 places sera créé sous le stade d’agglomération. En dehors des manifestations sportives et culturelles, ce parking servira de parc relais pour les transports en commun. La verrière abritant les tribunes supporte une centrale photovoltaïque de 1000 m² capable de produire 70.000 Wh par an. Ce projet est entièrement mené par la Communauté d'agglomération Grenoble Alpes Métropole. Sa livraison, initialement prévue pour septembre 2004, s'est vue repoussée à de nombreuses reprises (surcoûts, recours en justice, etc.). Les travaux sont aujourd'hui en cours et la livraison est prévue pour janvier 2008. Stade en construction au 20 septembre 2007 Stade en construction au 20 septembre 2007

Polémique autour de la légalité de la construction du stade

Un conflit au sujet de la construction du Stade des Alpes divise l'opinion publique et politique grenobloise. Ce stade est le centre d'un conflit politique au sein même de la majorité politique, opposant certains élus écologistes au reste de la majorité de gauche (socialistes et communistes notamment). La décision de construire ce stade est jugée « illégitime » par une part de la population qui dénonce entre autre chose un manque de consultation. Les partisans de la construction du nouveau stade à cet emplacement considèrent eux qu'un stade de football grenoblois s'était déjà trouvé à cet endroit, et que le nouveau stade occupera une surface au sol moindre que l'ancien. Le stade Charles-Berty construit dans les années 1930 devenait vétuste et non conforme aux règles de sécurité. De nombreuses actions furent menées par les « éco-citoyens » et le collectif « SOS Parc Paul Mistral » à l'automne et l'hiver 2003 pour tenter d'enrayer les travaux. Les autorités ont alors délogé par la force les contestataires qui occupaient les arbres et lancé le début des travaux en mars 2003. Les travaux ont effectivement nécessité l'abattage d'un grand nombre d'arbres considérés par les opposants (Association SOS Parc Paul Mistral, ADES...) comme précieux (arbres plusieurs fois centenaires, essences rares dans la région, etc). Il a été prévu dans le plan de travaux de plantation d'autres arbres, ce qui fera que le nombre d'arbres total sera plus élevé qu'avant les travaux. Mais ceux-ci seront des arbres plus jeunes. La mairie de Grenoble déclare, elle, qu'aucun des arbres coupés n'était centenaire, à l'exception d'un orme malade dont il a été fait des boutures avant de le couper. Le 15 janvier 2007, le tribunal administratif de Lyon a annulé le permis de construire déposé le 26 avril 2004. Le tribunal reprochait le fait que la consultation de la population ait eu lieu uniquement sur Grenoble alors que le projet concerne l'ensemble de l'agglomération. Il reprochait aussi les deux permis différents délivrés pour le projet du stade et du parking souterrain (il en faudrait un seul, regroupant ces 2 projets). Malgré cela, les travaux ont continué car un autre permis de construire a été déposé, plus tard, le 28 avril 2006. Le 20 mars 2007, s'ouvrait au tribunal administratif de Grenoble le procès suite aux dernières requêtes des opposants envers le permis de construire déposé le 28 avril 2006. Finalement, le 22 mars 2007, le verdict du tribunal tombait : le permis de construire n'est pas annulé et les travaux peuvent donc continuer. Alpes Catégorie:Sport à Grenoble en:Stade d'Agglomeration
Sujets connexes
Albert Batteux   Années 1930   Championnat de France de football de ligue 2   Communauté d'agglomération Grenoble Alpes Métropole   Football   Grenoble   Grenoble Foot 38   Janvier   Ligne A du réseau TAG de Grenoble   Ligne C du réseau TAG de Grenoble   Rugby  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^