Iroquoiens du Saint-Laurent

Infos
Territoire occupé par les Iroquoiens du Saint-Laurent, vers 1535 Les Iroquoiens du Saint-Laurent vivaient, jusqu'à la fin du , le long du fleuve Saint-Laurent au Québec et en Ontario, Canada, et dans l'État de New York, États-Unis. Nos connaissances des Iroquoiens du Saint-Laurent proviennent des écrits de Jacques Cartier et des études récentes en archéologie et en linguistique comparée.
Iroquoiens du Saint-Laurent

Territoire occupé par les Iroquoiens du Saint-Laurent, vers 1535 Les Iroquoiens du Saint-Laurent vivaient, jusqu'à la fin du , le long du fleuve Saint-Laurent au Québec et en Ontario, Canada, et dans l'État de New York, États-Unis. Nos connaissances des Iroquoiens du Saint-Laurent proviennent des écrits de Jacques Cartier et des études récentes en archéologie et en linguistique comparée.

Les voyages de Jacques Cartier

Lors de son deuxième voyage en Amérique du Nord, en 1535-1536, l'explorateur Jacques Cartier a vu plusieurs villages iroquoiens sur la rive nord du fleuve dans les environs de la ville moderne de Québec, dont les villages de Stadaconé et d'Hochelaga, ce dernier à l'emplacement de l'actuelle Montréal. Les traces d'autres villages contemporains ont été découvertes par des archéologues à l'Ouest, près de l'exutoire du lac Ontario. Les Iroquoiens du Saint-Laurent vivaient dans des villages localisés à quelques kilomètres des berges du fleuve. Une palissade de bois protégeait chaque village dont la population pouvait atteindre 2 000 personnes. Jacques Cartier a observé des maisons longues à Hochelaga, mais il ne nous a laissé aucune description des habitations des autres villages iroquoiens dans les environs de Québec.

La dispersion des Iroquoiens

Au moment de l'arrivée de Samuel de Champlain et de l'établissement de la ville de Québec en 1608, il n'y avait plus aucune trace des Iroquoiens du Saint-Laurent rencontrés par Cartier quelque 75 ans auparavant. Leur disparition a donné naissance à plusieurs hypothèses : une guerre avec les Iroquois ou les Hurons, l'impact des maladies contagieuses du Vieux Monde ou leur migration vers la région des Grands Lacs. Les indices archéologiques suggèrent fortement qu'il y a eu des guerres avec les tribus iroquoises et huronnes dans le but de contrôler les routes commerciales avec les Européens. Au milieu du XVI siècle, la vallée du Saint-Laurent était probablement devenue une zone convoitée et les Iroquoiens du Saint-Laurent en ont payé le prix. Des indices laissent croire que des survivants auraient trouvé refuge chez les Hurons, les Mohawk et les Algonquins. Au moment de l'arrivée de Samuel de Champlain, les Algonquins et les Iroquois pratiquaient la chasse et la pêche dans la vallée du Saint-Laurent, mais ni l'une ni l'autre tribu n'avait établi de villages permanents dans la vallée. La localisation exacte du village de Hochelaga demeure, par ailleurs, inconnue.

Langue

Les Iroquoiens du Saint-Laurent parlaient probablement plusieurs dialectes. Leur langue, souvent appelée le Laurentien par les linguistes, fait partie de la famille des langues iroquoiennes qui comprend notamment le Mohawk, le Huron et le Cherokee. Étant donné notre connaissance limitée de la langue des Iroquoiens du Saint-Laurent, connaissance qui se résume à une liste de 200 mots dressée par Jacques Cartier lors de ses premiers voyages, il est bien possible que les Iroquoiens de la vallée du Saint-Laurent, dont le territoire s'étendait sur près de 600 km, parlaient plusieurs langues distinctes. Un mot de la langue des Iroquoiens du Saint-Laurent est toujours en usage: le mot "canada", qui signifiait village dans la langue des habitants de Stadaconé. Jacques Cartier écrivait dans le récit de son deuxième voyage qu'"ilz appellent une ville canada". Cartier employait aussi le nom Canada pour désigner les régions autour du village de Stadaconé ainsi que le fleuve, la "rivière de Canada". Par ailleurs, les langues Mohawk et Oneida ont toutes les deux un mot très semblable signifiant village. En Mohawk moderne, on écrit kaná:da. ==
Sujets connexes
Amérindiens au Canada   Autochtones du Québec   Canada   Cherokee (langue)   Fleuve Saint-Laurent   Grands Lacs   Hochelaga   Iroquois   Jacques Cartier   Lac Ontario   Langues iroquoiennes   Laurentien (langue)   Mohawk (langue)   Montréal   Ontario   Québec   Québec (ville)   Samuel de Champlain   Stadaconé   Wendat (langue)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^