Assemblée nationale du Québec

Infos
L'Assemblée nationale du Québec est la chambre élective du Parlement du Québec. Depuis l'abolition du Conseil législatif en 1968, l'Assemblée nationale du Québec détient tous les pouvoirs législatifs à l'intérieur du cadre juridictionnel des provinces canadiennes tel que défini par la Constitution du Canada. L'édifice où se réunissent les parlementaires est l'Hôtel du Parlement du Québec. Son président actuel est Michel Bissonnet, député libéral de Jeanne-
Assemblée nationale du Québec

L'Assemblée nationale du Québec est la chambre élective du Parlement du Québec. Depuis l'abolition du Conseil législatif en 1968, l'Assemblée nationale du Québec détient tous les pouvoirs législatifs à l'intérieur du cadre juridictionnel des provinces canadiennes tel que défini par la Constitution du Canada. L'édifice où se réunissent les parlementaires est l'Hôtel du Parlement du Québec. Son président actuel est Michel Bissonnet, député libéral de Jeanne-Mance—Viger.

Histoire

L'Assemblée nationale du Québec est l'une des plus vieilles institutions parlementaires au monde. En effet, sa première session ouvrit en 1792, à Québec, dans ce qui s'appelait alors la Province du Bas-Canada. Le Parlement du Bas-Canada fut aboli par le gouvernement britannique suite aux rébellions des patriotes. Entre 1840 et 1867, les provinces du Haut-Canada (aujourd'hui l'Ontario) et du Bas-Canada (aujourd'hui le Québec) étaient unies et partageaient le même parlement. Avec l'Acte de l'Amérique du Nord britannique, le Parlement du Québec fut restitué. Hôtel du Parlement, qui abrite l'Assemblée nationale du Québec. À l'origine le parlement de la province de Québec était constitué de deux chambres : l'Assemblée législative et le Conseil législatif. La première était composée des députés élus par le peuple pour une période d'environ quatre ans et le Conseil législatif était constitué de conseillers législatifs nommés à vie par le Premier ministre. En 1968, le gouvernement de Jean-Jacques Bertrand adopta la loi 90, qui abolit le Conseil législatif et renomma l'Assemblée législative l'Assemblée nationale. Avant cette date, plusieurs tentatives d'abolition du Conseil législatif s'étaient soldées par des échecs.

Fonctionnement

L'Assemblée nationale du Québec est une institution parlementaire de type britannique (fonctionnant selon le système de Westminster) avec quelques particularités, la plus marquante étant que ses travaux se déroulent en français. Le territoire québécois est découpé en 125 circonscriptions électorales. Des élections générales ont lieu au moins une fois tous les cinq ans. Elles sont déclenchées par un décret du Premier ministre au moment de son choix. Les députés sont élus au suffrage majoritaire à un tour. Depuis au moins les années 1960, une réforme du mode de scrutin est promise aux Québécois ; toutefois, aucun des projets de réforme n'a abouti à ce jour. Récemment, un référendum sur la réforme du mode de scrutin, devant se dérouler en même temps que l'élection générale de 2007, avait été proposé par le ministre Benoît Pelletier, mais ce projet a été abandonné. Le gouvernement est constitué par le parti majoritaire et il est responsable devant les représentants du peuple québécois.

L'Hôtel du parlement

Conçu par l'architecte Eugène-Étienne Taché et construit entre 1877 et 1886, l'édifice actuel est le troisième à porter ce nom à Québec, après celui qui a été entrepris en 1831 et celui qui a été construit entre 1859 et 1860. Pour construire l'Hôtel du Parlement, l'architecte s'est inspiré du thème Je me souviens qui est aujourd'hui la devise du Québec. Son style architectural Second empire en fait une construction unique en Amérique du Nord. Image:QuebecParlementTourny.jpg|La fontaine de Tourny Image:QuebecFontaineHébert.JPG|Fontaine de Louis-Philippe Hébert

Composition actuelle

La composition actuelle de l'Assemblée nationale a été décidée lors de la dernière élection québécoise du . Elle a été modifiée suite à l'élection partielle du 24 septembre 2007. Le tableau suivant présente la distribution actuelle des sièges : :Voir aussi : Place des femmes dans les législatures provinciales et territoriales du Canada

Notes et références

Voir aussi

- Les présidents de l'Assemblée Nationale
- Politique du Québec
- Assemblée nationale

Simulations parlementaires au Québec

-Au primaire : Parlement écolier
-Au secondaire : Parlement des jeunes
-Au collégial : Forum étudiant
-À l'université : Parlement jeunesse du Québec et le Parlement étudiant du Québec
-Pour les ainées : Parlement des sages ==
Sujets connexes
Action démocratique du Québec   Années 1960   Assemblée législative (Commonwealth)   Assemblée législative de la province du Canada   Benoît Pelletier   Circonscription électorale (Québec)   Conseil législatif du Québec   Constitution du Canada   Eugène-Étienne Taché   Français   Hôtel du Parlement du Québec   Jean-Jacques Bertrand   Jean Charest   Jeanne-Mance—Viger   Mario Dumont   Michel Bissonnet   Ontario   Parlement   Parlement du Québec   Parlement jeunesse du Québec   Parlement étudiant du Québec   Parti libéral du Québec   Parti québécois   Pauline Marois   Place des femmes dans les législatures provinciales et territoriales du Canada   Politique du Québec   Premier ministre du Québec   Président de l'Assemblée nationale du Québec   Québec   Québec (ville)   Rébellion des Patriotes   Résultats des élections générales québécoises depuis 1867   Scrutin uninominal majoritaire à un tour   Système de Westminster  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^