Lexique du hip-hop

Infos
----
Lexique du hip-hop

----

B

-B-Boy : servait de terme générique dans les années 1970 pour représenter tout breaker. Aujourd’hui signifie un membre actif du mouvement hip-hop.
-Barres : mesures (exemple : « J'ai écrit 16 barres »).
-Battle : confrontation verbale entre deux rappeurs ou breakers.
-Beat : rythme.
-Beatboxing : discipline où le corps, notamment la bouche, sert d’instrument.
-Beef : embrouille, accrochage entre des personnes.
-Bling bling : désigne les bijoux et l’accoutrement des rappeurs, mais aussi le style ostentatoire et excessif de leur mode de vie. Selon The Urban Dictionary, ce terme provient du jargon jamaïcain se référant à l'onomatopée des bandes dessinées.
-Block : chrome obligatoirement réalisé de manière rectangulaire.
-Block Party (littéralement "fête de quartier") : endroit où venaient se réunir tous les acteurs du hip-hop pour se défier dans la bonne humeur. La rue était fermée par des barricades pour empêcher les voitures de passer, et le DJ se branchait sur l'éclairage public.
-Boogaloo : danse reposant sur des ondulations et des contractions du corps.
-Breakdance : danse enchaînant des figures acrobatiques et des pas de danses.

C

-Christ-Hop ou Christian Rap : Rap Chrétien.
-Chrome : lettrage réalisé en noir et en chrome.
-Clash : rap sous forme de vanne.
-Crate-Digger : "To diggin in the crates" (littéralement « creuser dans la caisse »), allusion au fait que les disquaires entreposent les disques 33 tours dans des caisses. Terme étroitement lié au dj's & turntablists, les crate-diggers sont des fouilleurs de bac à disques, cd's ou cassettes. Constamment à la recherche de la perle rare, souvent dans le but de la sampler, ils y dépensent beaucoup de temps et d'argent.
-Crew : groupe d’amis réunissant rappeurs, graffeurs, DJ’s, etc.
-Crunk : contraction des mots Crazy
(fou) et Drunk (bourré)). Rap sous arrière fond électronique, popularisé par Lil' Jon...
-Cut : technique de DJ qui consiste à fragmenter une partie d’un vinyle et de le faire aller de l’avant en arrière plusieurs fois afin d’obtenir un effet de répétition (généralement en baissant le son du disque scratché à l’envers et en l’augmentant quand celui-ci est relâché). Dur à expliquer, dur à faire.

D

-Diss : Rap pendant lequel un rappeur prend un autre rappeur à partie en l'insultant.
-DJ : abréviation de disc jockey. Il manipule les disques sur ses platines.

E

-Ego trip : style de morceau de rap dans lequel le rappeur se met en valeur (au plan musical, financier, sexuel...), cherche à se distinguer des autres MC.

F

-Fanatik : les fanatiks sont de gros consommateurs Hip-Hop généralement très pointus.
-Flow : manière qu'a un rappeur de débiter ses paroles. Le flow est composé de l'intonation, de la musicalité et de la vitesse d'élocution du rappeur.
-Fond : arrière-plan d’un lettrage.
-Freestyle : improvisation d'un rappeur, d'un bboy sur une instrumentale, ou d'un graffeur.

G

-G : diminutif de 'gangsta' (se prononce dji)
-G-Funk : forme adoucie du Gangsta Rap (Snoop Dogg, Warren G, …) essentiellement lancée par le rappeur/producteur Dr. Dre.
-Gangsta rap : composante du rap originaire de Californie alliant textes violents et musique funk, lancée par le groupe NWA (Ice Cube, Dr. Dre, Eazy-E, MC Ren) originaire de Compton (Los Angeles) (Tupac Shakur, Snoop Dogg, Tha Dogg Pound).
-Graffiti : inscription calligraphiée ou dessin, tracé, peint ou gravé sur un support qui n'est normalement pas prévu à cet effet.

H

-Hardcore rap : tendance dure et violente du rap aussi bien dans les textes que dans la musique (Public Enemy, Wu-Tang Clan, …).
-Hip-hop : regroupement de manifestations artistiques très liées entre elles autant sur le plan musical (rap), chorégraphique (breakdance) ou graphique (tags, fresques, …) et formant un mode de vie à part entière.
-Hip-hopper : acteur du mouvement hip-hop.
-Hood : quartier natal d'un rappeur, quartier que le rappeur représente. Exemple : 50 cent-In my hood-"Dans mon quartier".
-Hustler : littéralment « Escroc », personne qui acquiert de l'argent par des moyens pas toujours recommandables.
-Hype : danse debout jouant sur le décalage entre les danses effectuées.

I

J

-Jazz rap : fusion entre rap et jazz (Gangstarr, A Tribe Called Quest…).
-Jazz rock : style de danse hip-hop français, inspiré des claquettes.
-Jazzer : parler de quelqu'un dans son dos.

K

L

-Lettrage : réalisation complexe et colorée d’un graff ou d'un tag.
-Locking : danse debout inspirée du disco.
-Lyrics : paroles.

M

-Mainstream : adjectif désignant les rappeurs connus vendant beaucoup d’albums.
-MC : abréviation de Master of Ceremony. Il s’agit en fait du rappeur.
-Mixtape : compilation regroupant plusieurs chansons provenant de plusieurs artistes, ou d'un seul artiste. Cette compilation est mixée par un ou plusieurs DJ et généralement distribuée de main en main, souvent dans un but promotionnel.

N

-New School : deuxième génération de rappeurs (début des années 1990).

O

-O.G. : Original Gangster (gangster qui a déjà tué plusieurs fois, contraire de B.G. -Baby Gangster-).
-Old School : première génération de rappeurs (années 1980).

P

-Pop-rap : fusion entre pop et rap (Vanilla Ice, MC Hammer, …).

Q

R

-Rap : texte, improvisé ou non, souvent rythmé par les platines du DJ.
-Rap alternatif : fusion entre rap et diverses rythmiques souvent électroniques (Cypress Hill, Beastie Boys, …).
-Running-Mate : nom donné aux activistes hip-hop faisant plus de deux disciplines. Ex : MC & Beatmaker (Large Professor), (Erick Sermon), (D.I.T.C.).

S

-Sample : échantillon sonore emprunté à un disque pour être incorporé à une nouvelle composition. Le procédé est le sampling et la machine est le sampler.
-Scratch : bruitage effectué par un DJ par manipulation d'un disque vinyle.
-Skit : intermède entre deux morceaux, souvent constitué de dialogues.

T

-Tag : signature simple du graffeur.
-Tanqueray : boisson à base de vodka très prisée par les gangsta'rappeurs.
-Throw-Up : tag auquel on donne du volume en traçant un contour direct. Aussi appelé "
Flop''" en terme courant.

U

-Underground : de l'anglais - signifie littéralement souterrain. Adjectif désignant les hip-hoppers travaillant hors des circuits commerciaux (production indépendante, aucun recourt à la promotion...).

V

W

-Work Song : seul chant autorisé pour les esclaves noirs durant leur labeur.

X

Y

Z

Catégorie : hip-hop
Sujets connexes
A Tribe Called Quest   Album (musique)   Années 1970   Années 1980   Années 1990   Battle (rap)   Beastie Boys   Beat   Block Party   Boogaloo   Californie   Chant de travail   Claquettes   Culture underground   Cypress Hill   Disc jockey   Disco   Disque microsillon   Dr. Dre   Eazy-E   Erick Sermon   Esclavage   Gangsta Funk   Gangsta rap   Graffiti   Hip-hop   Human beatbox   Ice Cube   Jamaïque   Jazz   Jazz rap   Large Professor   Lil' Jon   Locking   MC   MC Hammer   MC Ren   Mainstream   Mixtape   Niggaz With Attitude   Onomatopée   Pop-rap   Rap   Snoop Dogg   Tha Dogg Pound   Tupac Shakur   Vodka   Warren G   Wu-Tang Clan  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^