Reykjavík

Infos
Reykjavík "Sólfar", de Jón Gunnar Árnason Rekjavik vu du haut de la cathédrale - Juin 2007 Reykjavík (, en islandais, baie des fumées) est la capitale de l'Islande.
Reykjavík

Reykjavík "Sólfar", de Jón Gunnar Árnason Rekjavik vu du haut de la cathédrale - Juin 2007 Reykjavík (, en islandais, baie des fumées) est la capitale de l'Islande.

Présentation

Reykjavík est la capitale la plus septentrionale du monde. Durant quelques semaines en hiver, la lumière du jour n'arrive que pour quatre heures et en début d'été les nuits n'existent pas. La ville se situe à 64° 04' de latitude nord, très près du cercle polaire arctique, dans une zone abondante en sources chaudes. L'emplacement de la ville se situe à l'endroit même où s'installèrent les premiers colons conduits par Ingólfur Arnarson. En 1786, le groupement de 302 habitants est l'origine de la municipalité d'aujourd'hui. C'est la ville la plus peuplée du pays, plus de la moitié de la population y vit (en comptant l'agglomération, c'est-à-dire en ajoutant Kópavogur et Hafnarfjörður). Reykjavík est un centre vivant commercial, politique, industriel et culturel où sont concentrés les institutions politiques, les bibliothèques, les musées, les universités, les bureaux centraux de communication (radio, télévision et presse écrite), les théâtres et les orchestres, les cours de justice, les piscines découvertes et les stades de sport, les infrastructures maritimes, aériennes et les compagnies de transport collectif, les usines dont les conserveries de poissons. Le Parlement (construit en 1881) et la maison des Gouvernements (dédié aux médiateurs du ) se trouvent dans le centre historique de Reykjavík, entre le port et le lac. Ils sont près de la Librairie et du Théâtre National qui se trouvent juste derrière une statue du premier colonisateur. L'Université d'Islande et ses quartiers étudiants, le Musée National et la Maison Nordique (conçue par le célèbre architecte finlandais Alvar Aalto) sont regroupés dans un quartier à part. La ville possède de nombreuses églises, anciennes et nouvelles, entre autres la Cathédrale du Parlement et la grande Hallgrímskirkja. Le Musée Folklorique de Árbær, dans un des faubourgs de l'est, exhibe la vieille mairie de Reykjavík, reconstituée dans son style original, mais aussi une église traditionnelle rurale et une exploitation agricole, toutes les deux avec des toits de tourbe et de chaume. L'une des meilleures rivières de saumons court juste à travers le secteur Est de la capitale. Il y a dans le centre historique un lac qui selon la légende, a décontaminé la ville.

Géographie

Reykjavík est située sur la marge sud-ouest de l'Islande, dans la baie de Faxaflói. Le secteur côtier de Reykjavík se caractérise par la présence de nombreuses péninsules, criques, détroits et petites îles. La plus grande partie de la ville de Reykjavík est située sur la péninsule Seltjarnarnes, mais les faubourgs sont étendus au sud de cette péninsule. Grâce aux courants chaud du Gulf stream, Reykjavík a une température moyenne annuelle de 5 °C . La température moyenne en janvier est de -0.4 °C et en juillet de 11, 2 °C. Reykjavík est une ville dispersée ; la plus grande partie du secteur urbain se présente dans la forme de faubourgs de basse densité et les habitations sont généralement individuelles. Les quartiers résidentiels sont eux aussi espacés, séparés par les principales artères de la ville. Cette structure urbaine s'est créée spontanément, en raison des goûts des habitants modernes. La rivière Elliðaá traverse la ville. Cet important cours d'eau n'est pas navigable. La montagne la plus haute dans le voisinage de Reykjavík est le Mont Esja, avec quelque 914 mètres de hauteur.

Démographie

La place Lækjartorg à Reykjavík La population de Reykjavík en 2007 est de 117 607; soit 58 680 hommes et 58 927 femmes. La population habitant la métropole de Reykjavík en 2007 est de 195 301. Cette métropole est constituée de six municipalités (hors Reykjavík):
-Alftanes : 2 356
-Garðabær : 9 877
-Hafnarfjörður : 24 712
-Kópavogur : 28 291
-Mosfellsbær : 7 808
-Seltjarnarnes : 4 466

Histoire

874 : regroupement

On pense que les premiers colons norvégiens sont arrivés dans la zone de Reykjavík emmenés par Ingólfur Arnarson pendant l'année 874. Ceci est écrit dans le Landnámabók (le Livre de la Colonisation). Étant donné que ce livre fait mention des vapeurs d'une source thermique, et que la ville a reçu le nom de Reykjavík, qui en islandais signifie « Baie Fumante ».

1752 : industrialisation

Reykjavík n'est mentionné dans aucune source médiévale sauf comme terre régulière de ferme mais le a été le commencement de la concentration urbaine. Vers la fin de la periode d'absolutisme, après des siècles d'exploitation par les Danois, des nouvelles règles danoises appliquées à l'Islande ont soutenu des idées d'une industrie domestique en Islande qui a aidé à rentrer dans un progrès si nécessaire à l'île. En 1752, le roi du Danemark a donné le domaine de Reykjavík aux Corporations Innréttingar ; le nom vient du danois (indretninger) et signifie des entreprises. Dans les années 1750 plusieurs maisons ont été construites pour loger l'industrie de laine qui devait être l'employeur le plus important de Reykjavík pour quelques décennies et la raison originale de son existence. D'autres métiers étaient également pratiqué par l'Innréttingar tel que la pêche, l'exploitation de soufre, l'agriculture et la construction de bateaux.

1786 : charte marchande

La couronne danoise a supprimé son monopole commerçant en 1786 et a accordé aux six communautés dans le pays une charte marchande exclusive, dont Reykjavík. C'était la seule à respecter la charte de manière permanente. 1786 est considéré comme la date de la fondation de la ville, elle a célébré ses 200 années en 1986. Des droits marchandes étaient encore limitées aux sujets de la couronne danoise cependant et les commerçants danois continuèrent à dominer les échanges de l'Islande et de l'excédent. Pendant les décennies suivantes, leurs affaires en Islande ont augmenté. Après l'installation du libre échange en 1880 pour toutes les nationalités, l'influence des négociants islandais dans la vie des affaires augmenta vite.

1845 : déclarée capitale d'Islande

Le mouvement nationaliste avec l'idée d'une Islande indépendante prit de l'ampleur durant le XIXe siècle. Comme Reykjavík était la seule ville de l'Islande, c'est là-bas que les personnes ayant ces idées se réunirent. Les partis du mouvement indépendantiste savaient que Reykjavík devrait être forte pour atteindre cet objectif. Les années les plus importantes de la lutte indépendantiste sont aussi importantes pour la ville. En 1845, l'Althing, l'Assemblée générale que les islandais avaient créée en 930 fut rétablie à Reykjavík, elle avait été suspendue quelques années plus tôt et placée à Þingvellir. L'Alþingi accomplissait alors les fonctions d'une Assemblée Consultative, qui suggérait au Roi les actions à prendre en ce qui concerne différents problèmes du pays. La situation de l'Alþingi à Reykjavík eut pour conséquence que la ville s'est transformée effectivement en capitale de l'Islande. En 1874, l'Islande a rédigé sa première constitution et avec elle, l'Alþingi obtint les pouvoirs législatifs limités puis se convertit en l'institution que nous connaissons. Ensuite, il fallait donner un pouvoir exécutif à l'Islande, et elle l'a obtenu grâce à la Maison du Gouvernement en 1904 quand elle a établi le bureau du Premier ministre à Reykjavík. Le 1918, le pays est passé de colonie de la Couronne Danoise à état souverain connu sous le nom de Royaume d'Islande sous la Couronne du Danemark.

1918-1944 : fin de l'occupation et création de la république

Dans les années 1920 à 1930, l'industrie de pêche s'est formée à Reykjavík, avec comme principal produit la morue. Toutefois, vers la fin 1929 la Grande Dépression a frappé la ville et il y eut de nombreux conflits entre corporations de métier dont beaucoup se sont terminés violemment. Dans la matinée du 10 mai 1940, quatre navires de guerre arrivèrent à Reykjavík et ancrèrent dans le port en portant tranquillité à la population, puisqu'ils étaient britanniques et non allemands. En quelques heures, l'occupation Alliée a été complétée sans violence. Le gouvernement islandais avait reçu du gouvernement britannique une lettre pour prévenir de l'occupation, mais celle-ci avait été toujours déclinée par les islandais parce qu'ils étaient politiquement neutres. Durant les dernières années de la Seconde Guerre mondiale, les soldats britanniques et américains ont construit des bases à Reykjavík. Le nombre de soldats étrangers à Reykjavík était, à un moment, équivalent à la population actuelle de la ville. Les effets économiques de l'occupation furent très positifs pour la ville quand se sont atténués les effets de la Grande Dépression et la reprise économique importante eut alors lieu. Les britanniques ont construit l'aéroport de Reykjavík, et les États-Unis ont construit l'aéroport international de Keflavík, à environ 50 km. de la capitale. Le 17 juin 1944, l'Islande est proclamée république indépendante et a enfin reçu son indépendance du Danemark. Un président élu par un vote populaire remplaça le Roi dans ses fonctions représentatives tandis que le Premier Ministre exerçait les fonctions exécutives.

1950-1970 : l'après-guerre

Dans les années de l'après-guerre, la croissance de Reykjavík fut consolidée. L'exode rural commença à peupler la ville, dû à l'industrialisation de l'agriculture qui a réduit la force de travail de ce secteur et dû à l'amélioration des conditions de vie en Islande qui ont accéléré l'explosion démographique. Les migrants qui allaient à Reykjavík étaient principalement des jeunes qui voulaient atteindre le « Rêve de Reykjavík » et avec le temps, la capitale s'est transformée en véritable ville des enfants. La planification urbaine s'est modifiée de façon très importante avec la construction de zones résidentielles dans les faubourgs de la ville. En 1972, Reykjavík fut le lieu où se déroula le championnat mondial de Jeu d'échecs entre Bobby Fischer et Boris Spassky. Tour de Hallgrímskirkja

1980-2000 : une métropole moderne

Dans les deux dernières décennies, Reykjavík a été convertie en un centre important de communauté mondiale, au sommet de 1986 le statut international de Reykjavík à été souligné par Ronald Reagan et Mikhail Gorbachev. La déréglementation dans le secteur financier et la révolution informatique des années 90 ont transformé Reykjavík une nouvelle fois. La technologie financière et le secteur de l'information sont maintenant les employeurs significatifs de la ville. La ville énergique a stimulé quelques talents célèbres du monde ces dernières années comme Björk, Sigur Rós ou Amiina.

Administration

Éducation

Infrastructure

La ville a quelques grands boulevards. Elle est traversée par la Nationale 1. Quant aux transports en commun, elle dispose d'un réseau de lignes d'autobus assez bien connectés géré par la compagnie Strætó bs.. Au milieu de la ville, près du petit lac Tjörnin se trouve l'aéroport National. Tandis que l'aéroport international est à 45 km environ, non loin de la petite ville de Keflavík.

Jumelages

-

Personnages célèbres

- Björk
- Unnur Birna Vilhjálmsdóttir
- Rebekka Guðleifsdóttir
- Sigur Rós
- Eiður Smári Guðjohnsen
- Halldór Kiljan Laxness
- Emilíana Torrini
- Arnaldur Indriðason
- Magnús Scheving
- Múm
- Björgólfur Thor Björgólfsson
- Björgólfur Guðmundsson
- Magnús Ver Magnússon
- Jón Páll Sigmarsson
- Robert James Fischer
- Eggert Magnússon
- Baltasar Kormákur
- Friðrik Þór Friðriksson
- Sigurjón Sighvatsson
- Sjón
- Kári Stefánsson
- Silvia Night
- Malick Nicolas Bouslama
- Malcolm Kenneth Fraser
- Jack Schidt
- Páll Óskar
- Joaquin Linares Cordoba
- The Sugarcubes

Sports

La ville compte de nombreux clubs de football. Ceux-ci ont remportés la majorité des titres nationaux. Parmi ces clubs on peut citer le Fram Reykjavík, le Fylkir Reykjavík, le KR Reykjavík, le Valur Reykjavík et le Víkingur Reykjavík. ==
Sujets connexes
Agriculture   Allemagne   Althing   Alvar Aalto   Amiina   Arnaldur Indriðason   Aéroport de Reykjavík   Aéroport international de Keflavík   Björk   Bobby Fischer   Boris Spassky   Capitale   Championnat d'Islande de football   Chaume   Constitution   Dagur B. Eggertsson   Danemark   Degré Celsius   Détroit   Eggert Magnússon   Elliðaá   Emilíana Torrini   Faxaflói   Football   Fram Reykjavík   Fuseau horaire   Fylkir Reykjavík   Garðabær   Grande Dépression   Hafnarfjörður   Hallgrímskirkja   Histoire de l'Islande   Hiver   Hringvegur   Islandais   Islande   Janvier   Juillet   Jón Gunnar Árnason   KR Reykjavík   Keflavík   Kópavogur   Lac Tjörnin   Laine   Landnámabók   Latitude   Liste des indicatifs téléphoniques internationaux par pays   Liste des maires de Reykjavík   Morue   Mosfellsbær   Moyen Âge   Múm   Péninsule   Reykjavík   Ronald Reagan   Royaume-Uni   Seconde Guerre mondiale   Seltjarnarnes   Sigur Rós   Source chaude   Strætó bs.   The Sugarcubes   Tourbe   Université d'Islande   Unnur Birna Vilhjálmsdóttir   Valur Reykjavík   Víkingur Reykjavík  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^