Cadran solaire

Infos
Cadran solaire à Saint-Rémy de Provence Cadran Solaire-Chateau Pommard-Côte d'Or Cadrans solaires à l'observatoire de Jaipur Un cadran solaire est un instrument silencieux et immobile qui indique le temps solaire par le déplacement de l'ombre d'un objet de forme variable, le gnomon ou le style, sur une surface, la table du cadran , associé à un ensemble de graduations tracées sur cette surface. La table est généralement plane mais peut aussi être concave, convexe, sph
Cadran solaire

Cadran solaire à Saint-Rémy de Provence Cadran Solaire-Chateau Pommard-Côte d'Or Cadrans solaires à l'observatoire de Jaipur Un cadran solaire est un instrument silencieux et immobile qui indique le temps solaire par le déplacement de l'ombre d'un objet de forme variable, le gnomon ou le style, sur une surface, la table du cadran , associé à un ensemble de graduations tracées sur cette surface. La table est généralement plane mais peut aussi être concave, convexe, sphérique, cylindrique… Le gnomon est à l'origine un élément vertical qui indique l'heure par la longueur ou la direction de son ombre. Sur les cadrans courants l'élément porte-ombre est généralement un axe (ou l'arête d'un plan) incliné parallèlement à l'axe de rotation de la Terre ou axe du monde. Il prend alors le nom de « style ». Cette inclinaison, dont l'angle dépend de la latitude du lieu, permet de lire l'heure pendant toute l'année directement sur un même ensemble de graduations : l'éventail des lignes horaires. Cadran solaire de l'église de Saint-Georges-d'Oléron

Histoire

Le cadran solaire est considéré comme un des tout premiers objets utilisés par l'homme pour mesurer l'écoulement du temps du fait de sa simplicité. Les plus anciens modèles connus, simple cadran de hauteur, ont été trouvés en Égypte. Un nouveau modèle (le scaphé) basé sur la sphère fut introduit par Bérose en Grèce au avant notre ère ; d'autres modèles en découlèrent (hémisphérique, conique, plan, …). Ces modéles indiquaient des heures inégales qui divisaient le jour, du lever au coucher du soleil, en 12 heures, été comme hiver : les heures d'été étaient longues, les heures d'hiver courtes. Vers le les cadrans canoniaux apparurent en Europe suite aux travaux de Bède le Vénérable. Ils assurèrent une transition vers les cadrans solaires à style incliné tels que nous les connaissons aujourd'hui, et dont le principe, provenant de la civilisation arabe, apparut vers les - siècles. L'inclinaison du style a permis de tracer un diagramme de lignes horaires indiquant des heures égales, c'est-à-dire telles que nous les utilisons : un jour, d'un midi au suivant est divisé en 24 heures quelle que soit l'époque de l'année. L'apparition et la diffusion de l'horloge à partir de la fin du entraîna le développement de ce type de cadran solaire puisque ses indications pouvaient être directement comparées avec celles des horloges : le cadran solaire disait l'heure, à charge pour l'horloge de la conserver. Les cadrans firent alors l'objet d'une science, la gnomonique, branche de l'astronomie, qui connut son apogée au .

Principe et Usage

Le déplacement de l'ombre au cours de la journée est lié au déplacement apparent du soleil dans le ciel, lequel reflète la rotation de la Terre. Il est mesurable par les coordonnées solaires apparentes : angle horaire, hauteur ou azimut. On aura donc des cadrans d'angle horaire, de loin les plus répandus, des cadrans de hauteur (cadran de berger par exemple), et des cadrans d'azimut ("araignées"). L'heure indiquée par un cadran solaire est l'heure solaire ou heure vraie du lieu où il se trouve implanté : autrefois cela convenait à tout le monde, dans la mesure où les déplacements étaient lents et où il n'y avait aucun moyen de diffuser l'heure. À notre époque cette heure diffère de l'heure légale de tous les jours, pour plusieurs raisons : le jour solaire n'est pas rigoureusement constant suivant les saisons, cette variation est traduite par l'équation du temps ; il faut de plus tenir compte de la longitude du lieu (système des fuseaux horaires) et bien sûr désormais des changements éventuels heure d'été/heure d'hiver. Cependant, ces écarts peuvent être directement pris en compte sur des cadrans un peu élaborés, par exemple avec un style dont la forme compense l'équation du temps ou avec des lignes horaires qui incluent les corrections : elles prennent alors une forme ondulée reflètant la fameuse courbe en 8 et en plus elles sont décalées pour tenir compte de la longitude. Bretteville l'Orgueilleuse Un cadran solaire peut indiquer aussi les saisons avec les arcs diurnes, les heures écoulées depuis le lever du soleil (heures babyloniques), celles restant à courir jusqu'au coucher (heures italiques), les heures sidérales, etc. Bien sûr, un cadran solaire ne fonctionne pas quand le soleil n'est pas visible, pendant la nuit et quand le temps est couvert. Très tôt, presque toutes les civilisations ont développé des instruments qui pouvaient alors prendre le relais du cadran solaire, en particulier la clepsydre, puis l'horloge. L'organisation d'un cadran solaire, dont les formes concrètes sont innombrables, a permis, surtout à la fin du , de développer tout un art du cadran par la décoration parfois très sophistiquée de sa surface et par le travail souvent fin de l'axe. Certains cadrans sont de véritables œuvres d'art, sculptures ou peintures parfois monumentales, parfois sans aucune surface plane, en particulier les sphères armillaires. Une devise ou un proverbe orne souvent le cadran. Elle peut être en latin : Carpe diem (Cueille le jour) ou Vulnerant omnes, ultima necat (Toutes les heures blessent, la dernière heure tue), Horas non numero, nisi serenas (Je ne compte que les heures sereines) ; en français : À qui sait aimer les heures sont lumineuses, Souviens-toi de vivre ; ou en une autre langue : Sevel a ra an heol ewid an oll (breton : le soleil se lève pour tout le monde), Lou tems passo passo lou ben (provençal : le temps passe, passe le bien), Καλη η ωρα (grec : que l'heure soit belle). Elles peuvent être humoristiques :
-Je n'indique l'heure que des beaux jours
-Je sonnerai quand tu chanteras (cadran orné d'un coq)

Types de cadrans

Cadran équatorial Cadran horizontal Cadran vertical Cadran analemmatique Cadran analemmatique : vue détaillée Les cadrans les plus fréquents sont des cadrans d'angles horaires.
- Cadrans à style polaire, c'est-à-dire orienté selon l'axe du monde ou à style ponctuel
- Cadran équatorial
- Cadran horizontal
- Cadran vertical
-
- Cadran déclinant
-
- Cadran oriental
-
- Cadran occidental
- Cadran polaire
- Cadran incliné-déclinant Mais il existe de nombreux autres types de cadrans beaucoup plus originaux.
- Cadran bifilaire
- Cadran analemmatique
- Cadrans d'azimut
- l'araignée d'azimut
- Cadrans de hauteur
- le cadran de berger
- Navicula, qui est la version généralisée du cadran du capucin
- Cadrans d'azimut et de hauteur
- le chapeau filtrant
- le cadran de Freeman
- Cadrans à plusieurs styles qui sont des parties de plans horaires
- le cadran de Pingré

Bibliographie

- Les cadrans solaires, Denis Savoie, Éd Belin Pour la Science, 2003
- La Gnomonique, Denis Savoie, Éd Les Belles Lettres, 2001
- Gnomonique moderne, Denis Savoie, Société astronomique de France, Paris, 1997.
- Les cadrans solaires, histoire, théorie, pratique, René R. J. Rohr, Éditions Oberlin, Strasbourg, 1986.

Voir aussi

- Histoire de la mesure du temps
- Antoine Deparcieux ==
Sujets connexes
Analemme   Angle horaire   Antoine Deparcieux (1703-1768)   Astronomie   Azimut   Bretteville-l'Orgueilleuse   Bède le Vénérable   Bérose   Cadran analemmatique   Cadran bifilaire   Cadran de berger   Cadran déclinant   Cadran horizontal   Cadran occidental   Cadran oriental   Cadran polaire   Cadran vertical   Cadran équatorial   Carpe diem   Clepsydre   Fuseau horaire   Gnomon   Gnomonique   Hauteur   Heure d'hiver   Heure d'été   Histoire de la mesure du temps   Horloge   Latitude   Longitude   Midi   Saint-Georges-d'Oléron   Soleil   Temps solaire   Terre  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^