Machu Picchu

Infos
Le Machu Picchu (du quechua « vieille montagne », et surnommée parfois « la cité perdue des Incas ») est une ancienne cité inca, perchée sur les hauteurs de la cordillère des Andes. Aujourd'hui en ruine, elle se situe à une altitude de 2350 mètres, dans la vallée de l'Urubamba, au Pérou. La ville sacrée Machu Picchu, oubliée pendant des siècles, fut dévoilée au monde par l'archéologue américain Hiram Bingham de l'Université de Yale, qui éc
Machu Picchu

Le Machu Picchu (du quechua « vieille montagne », et surnommée parfois « la cité perdue des Incas ») est une ancienne cité inca, perchée sur les hauteurs de la cordillère des Andes. Aujourd'hui en ruine, elle se situe à une altitude de 2350 mètres, dans la vallée de l'Urubamba, au Pérou. La ville sacrée Machu Picchu, oubliée pendant des siècles, fut dévoilée au monde par l'archéologue américain Hiram Bingham de l'Université de Yale, qui écrivit un best-seller à ce sujetLost City of The Inca, 1948. Ce site archéologique précolombien, situé à 130 km au nord-ouest de Cuzco au Pérou, est considéré comme le site archéologique inca le plus important du Pérou. Le 7 juillet 2007, l'endroit a été désigné comme l'une des sept nouvelles merveilles du monde par un organisme non officiel et à caractère commercial (NewOpenWorld Foundation).

Localisation géographique

Localisation du Machu Picchu Le site se trouve à l'est de la Cordillère des Andes, aux débuts de la forêt amazonienne. Les ruines sont à cheval entre deux élévations de terrain. L'une est le Huayna Picchu, signifiant jeune montagne. C'est cette montagne qui surplombe le site sur la plupart des images de la cité. Selon certains angles de vue, il est possible d'y décerner la forme d'un visage humain regardant vers le ciel, le sommet du Huayna Picchu étant le nez. L'autre montagne est le Machu Picchu, signifiant vieille montagne. C'est cette montagne, à l'opposé du Huayna Picchu, qui a donné son nom au site archéologique. Autour du Huayna Picchu et sur les deux côtés de la cité coule la rivière Urubamba qui décrit un grand arc en contrebas d'une falaise de 600 mètres.

Histoire

On pense aujourd'hui que la ville a été construite sous le règne de l’empereur Pachacutec qui débuta en 1440. La ville a été abandonnée, vraisemblablement avant l'invasion espagnole de 1532. D’après les recherches archéologiques effectuées sur le site, le Machu Picchu n’était pas une ville traditionnelle, mais plutôt un lieu spirituel. Le site comporte des ruines de temples dans l'enceinte protégée de la cité. On croit que le lieu n'hébergeait probablement pas plus de 750 personnes.. Terrasses dans le quartier populaire La ville abandonnée ne fut mise à jour par les Occidentaux qu'au : le 24 juillet 1911 par Hiram Bingham, un historien américain de Yale qui effectuait des recherches sur la ville perdue de Vilcabamba, le dernier refuge de l'Inca. Il était accompagné par ses guides, le sergent Carrasco et le paysan Melchor Arteaga. Hiram Bingham participa aux premières fouilles sur le site, et grâce à son livre Lost City of the Incas (La Cité perdue des Incas), rendit ce lieu célèbre dans le monde. En 1913, la National Geographic Society consacra entièrement le numéro d'avril de son magazine au Machu Picchu. Le Pérou tente aujourd'hui de récupérer, auprès de différents musées et collectionneurs, les centaines d'objets que Bingham retira du site.

Situation actuelle

Depuis 1981, le Machu Picchu fait partie d’une réserve naturelle de 325, 92 km², dont le but est de protéger non seulement le site archéologique, mais aussi la faune et la flore locales. On y remarque notamment une abondante présence d’orchidées sauvages. En 1983, l’UNESCO inscrivit le site sur la liste du patrimoine mondial. En 2004, quelques touristes visitèrent le Machu Picchu, et l'UNESCO a depuis exprimé ses craintes que le nombre trop important de touristes ne dégrade le site. Selon les autorités péruviennes, l'éloignement et la difficulté d'accès au site imposent d'eux-mêmes des limites naturelles à l'expansion du tourisme. Régulièrement, des propositions sont faites pour installer un téléphérique pour rejoindre le site, mais elles ont toutes été rejetées jusqu'à présent. Le 7 juillet 2007, le site du Machu Picchu était désigné comme étant l'une des sept "nouvelles" merveilles du monde, d'après un concours controversé ayant mobilisé 100 millions de personnes sur Internet.

Centre archéologique

Vue du Machu Picchu depuis Huayna Picchu De par sa richesse architecturale, le Machu Picchu est l'un des sites archéologiques les plus importants de l'Amérique latine. D’après les archéologues, le Machu Picchu est divisé en trois grands secteurs : le quartier sacré, le quartier populaire et le quartier des nobles et des ecclésiastiques. La zone sacrée est dédiée à Inti, le dieu soleil, divinité principale du panthéon inca. C’est ici que se trouvent les trésors archéologiques les plus importants : l’horloge solaire (Intihuatana) et le temple du Soleil. Intérieur de la cité Toutes les constructions du Machu Picchu sont de style classique inca ; quelques rares murs sur le site sont composés de pierres parfaitement ajustées, l'ensemble des constructions étant, au contraire des autres sites de la région, constitué de pierres étonnamment non ajustées. Les Incas ne faisaient pas usage de ciment sur leurs sites mais sur celui du Machu Picchu, la majorité des murs et des édifices sont constitués de pierres très irrégulières, disjointes et remplies de terre entre elles. Le granit des pierres utilisées pour la construction du site provenait de carrières éloignées, ce qui demandait une ingénierie très évoluée pour faire monter des blocs de pierre pouvant peser plusieurs tonnes jusqu'au sommet de la montagne. En septembre 2007, le département d'archéologie de Yale décide de restituer plus de 350 pièces archéologiques au PérouSylvain Cypel, « Yale et les trésors du Machu Picchu », dans Le Monde du 26-09-2007, . La prestigieuse université américaine finance une grande exposition itinérante ainsi que la construction d'un musée dans la ville de Cuzco.

Références culturelles

Une des œuvres les plus célèbres du poète chilien Pablo Neruda s'intitule Les hauteurs de Machu Picchu: Machu Picchu es un viaje a la serenidad del alma, a la eterna fusión con el cosmos, allí sentimos nuestra fragilidad. Es una de las maravillas más grandes de Suramérica. Un reposar de mariposas en el epicentro del gran círculo de la vida. Otro milagro más. Machu Picchu est un voyage à la sérénité de l'âme, à la fusion éternelle avec le cosmos, là-bas nous sentons notre propre fragilité. C'est une des plus grandes merveilles d'Amérique du Sud. Un havre de papillons à l'épicentre du grand cercle de la vie. Un miracle de plus.

Photographies

Vues générales

Panorama du site Image:Machu Picchu general view.jpg Image:Machu Picchu mosaic picture - december 2006.JPG Image:Macchu picchu03.jpg Image:Machu Picchu Lama.jpg

Détails du site

Image:Machu-picchu-c12.jpg|Entrée vers le quartier sacré et le quartier des nobles Image:Machu-picchu-c11.jpg|Partie supérieure du Temple du Soleil Image:Machu-picchu-c16.jpg|L'Intiwatana, au sommet du quartier sacré Image:Machu-picchu-c17.jpg|Mur de pierres ajustées avec précision Image:Machu-picchu-c14.jpg|Temple sur la Place sacrée Image:Machu Picchu Urubamba river.jpg|Vue de la rivière Urubamba à partir des terrasses du Machu Picchu

Voir aussi

===
Sujets connexes
Amérique latine   Architecture   Archéologie   Conquête de l'Amérique   Cordillère des Andes   Culture en terrasses   Cuzco   Forêt amazonienne   Hiram Bingham   Inca   Inti   Le Monde   Liste du patrimoine mondial   National Geographic Society   Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture   Pablo Neruda   Pachacutec   Pérou   Quechua   Río Urubamba   Sept nouvelles merveilles du monde   Université Yale   Vilcabamba  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^