Armin Jordan

Infos
Armin Jordan (né le 9 avril 1932 à Lucerne, Suisse - mort le 20 septembre 2006 à Zurich) était un chef d'orchestre suisse de renommée mondiale.
Armin Jordan

Armin Jordan (né le 9 avril 1932 à Lucerne, Suisse - mort le 20 septembre 2006 à Zurich) était un chef d'orchestre suisse de renommée mondiale.

Biographie

Après des études au Collège St-Michel à Fribourg et au Conservatoire de Lausanne, sa carrière débute dans les théâtres-opéras de Bienne, Soleure (de 1961 à 1963), Saint-Gall et les opéras de Zurich et Bâle, il a été directeur artistique et chef de l'Orchestre de chambre de Lausanne (de 1973 à 1985), de l'Ensemble orchestral de Paris (de 1986 à 1992) et enfin de l'Orchestre de la Suisse Romande (de 1985 à 1997). Il a été réinvité plusieurs fois par l'OSR et ses concerts ont toujours été un grand succès. Plusieurs succès au Grand Théâtre de Genève ont été obtenus avec La Bohème, Così fan tutte, Don Giovanni, Les Noces de Figaro, Madame Butterfly ainsi que Parsifal, Tristan et Isolde, le Ring, etc. Le dernier opéra de Wagner qu'il a dirigé à Genève en 2005, Tristan et Isolde a été un succès immense. En 2000 - 2001, Armin Jordan est l'invité de l'Orchestre de Paris, de l'Orchestre radiophonique national de Hollande, de l'Orchestre de la Suisse Romande, de l'Orchestre de chambre de Lausanne, de l'Orchestre de la Tonhalle de Zurich, des Orchestres symphoniques de Nancy, Bâle, Montpellier et Monte-Carlo. Il a enregistré avec l'Orchestre de chambre de Lausanne, l'Orchestre national de l'Opéra de Monte-Carlo, l'Orchestre symphonique de Bâle, l'Orchestre philharmonique de Radio France, l'Orchestre national de France, l'Ensemble orchestral de Paris et l'Orchestre de la Suisse Romande. Ses enregistrements avec Felicity Lott sont de véritables chefs d'œuvres. Hospitalisé le 15 septembre à Zurich la suite d'une syncope au cours d'une représentation à Bâle de L'Amour des trois oranges de Sergueï Prokofiev, il décède le 20 septembre 2006. Plusieurs Grands Prix discographiques lui ont été décernés en France, en Angleterre, aux États-Unis et en Allemagne. En 2000, il a reçu la Légion d'honneur. Son fils, Philippe Jordan, est également chef d'orchestre.

Direction d'orchestres

Armin Jordan a dirigé à l'Opéra de Lyon, à l'Opéra de Nancy, à l'Opéra de Bordeaux, au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles, à Hambourg, à Munich et à Vienne. ==
Sujets connexes
Bienne   Bruxelles   Bâle   Chef d'orchestre   Conservatoire de Lausanne   Così fan tutte   Ensemble orchestral de Paris   Fabio Luisi   Felicity Lott   Genève   Hambourg   Jean-Jacques Kantorow   Jean-Pierre Wallez   L'Amour des trois oranges (opéra)   La Bohème   La Monnaie   Lawrence Foster   Les Noces de Figaro   Lucerne   Légion d'honneur   Madame Butterfly   Monte-Carlo   Montpellier   Munich   Nancy   Opéra de Lyon   Opéra de Monte-Carlo   Orchestre de Paris   Orchestre de chambre de Lausanne   Orchestre de la Suisse romande   Orchestre de la Tonhalle de Zurich   Orchestre national de France   Orchestre philharmonique de Radio France   Parsifal   Philippe Jordan   Saint-Gall   Sergueï Prokofiev   Soleure   Suisse   Syncope (médecine)   Télévision suisse romande   Vienne (Autriche)   Zurich  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^