Base de données

Infos
Une base de données, usuellement abrégée en BD ou BDD, est un ensemble structuré et organisé permettant le stockage de grandes quantités d'informations afin d'en faciliter l'exploitation (ajout, mise à jour, recherche de données). Une base de données se traduit physiquement par un ensemble de fichiers présent sur une mémoire de masse (bien souvent un disque). Certaines peuvent être accessibles via les réseaux, on parle alors de base
Base de données

Une base de données, usuellement abrégée en BD ou BDD, est un ensemble structuré et organisé permettant le stockage de grandes quantités d'informations afin d'en faciliter l'exploitation (ajout, mise à jour, recherche de données). Une base de données se traduit physiquement par un ensemble de fichiers présent sur une mémoire de masse (bien souvent un disque). Certaines peuvent être accessibles via les réseaux, on parle alors de base de données en ligne. Il existe plusieurs types de bases :

Structure

Le point le plus important pour pouvoir considérer un logiciel comme une base de données est son processus aux accès concurrent aux données/enregistrements. Ce point est primordial pour permettre le développement durable, sécuritaire, réparti et efficace d'une base de données.

Bases de données hiérarchiques

:Voir aussi l'article Base de données hiérarchique. Le premier système de base de données a été conçu pour la gestion des données du programme Apollo de la NASA. Les données étaient structurées dans des hiérarchies, comparables à l'organisation des répertoires sur un PC. Mais certains problèmes de stockage ont mené à utiliser (et donc à inventer) des bases de données de type réseaux. Les fichiers XML sont une réminiscence moderne des bases hiérarchiques et il existe donc des bases de données XML natives.

Bases de données réseaux

:Voir aussi l'article Base de données réseau. Le modèle réseau possède une structure sous forme de graphe où les entités sont reliées entre elles à l'aide de pointeurs logiques. Ce modèle de base de données a été inventé par Charles.W. Bachman. Pour son modèle, il reçut en 1973 le prix Turing.

Bases de données relationnelles

:Voir aussi l'article Base de données relationnelle. En 1970, au moment où les systèmes reposant sur le modèle hiérarchique ou le modèle en réseau étaient en plein développement, Edgar Frank Codd publia un article où il proposait de stocker des données hétérogènes dans des tables, permettant d'établir des relations entre elles. De nos jours, ce modèle est extrêmement répandu, mais en 1970, cette idée était considérée comme une curiosité intellectuelle. On doutait alors que les tables puissent être jamais gérées de manière efficace par un ordinateur. Ce scepticisme n'a cependant pas empêché E.F. Codd de poursuivre ses recherches. Un premier prototype de Système de gestion de bases de données relationnelles (SGBDR) est construit dans les laboratoires d'IBM. Depuis les années 1980, cette technologie a mûri et a été adoptée par l'industrie. En 1987, le langage SQL, une extension de l'algèbre relationnelle, est standardisé. À l'heure actuelle, les SGBDR sont présents dans de nombreux logiciels, sont très répandus dans les bases de données et représentent une industrie de plusieurs milliards de dollars.

Bases de données orientées objet

:Voir aussi l'article Base de données orientée objet. Les exemples les plus connus à l'heure actuelle de base de données orientées objets sont les annuaires, qui sont capables de stocker une multitude d'informations. Ils la stockent dans des objets, très souvent une fiche individuelle, une machine, une ressource... à laquelle on associe des valeurs, ses attributs.

Bases de données semi-structurées

Bases de données multidimensionnelles

Elles permettent de stocker différentes données numériques aux croisements des "n" axes correspondant aux "n" dimensions de la base. Il est alors possible de naviguer dans cet espace, à différents niveaux d'agrégats (zooms, rotation d'axes, etc.) : ces bases de données sont appelées cubes ou hypercubes en informatique décisionnelle et sont souvent utilisés dans les métiers du contrôle de gestion et de controle.

Bases de données XML natives

:Voir aussi l'article Base XML native. Ces bases de données s'appuient sur la structure offerte par le langage XML pour stocker les données et les repérer. Elles représentent une évolution importante du concept de base de données permettant de stocker des volumes importants de données ou de documents, y compris multimédia. L'organisation des données dans le langage XML reste cependant hiérarchique.

Schématisation de cette structure : le schéma conceptuel

:Voir aussi l'article Schéma conceptuel.

Contenu et utilisation

Bases de données bibliographiques

Leur structure est réduite à une collection de notices bibliographiques, mais dont les enregistrements peuvent être de structures possédant de nombreux paramètres de variabilité.

Bases de données chimiques

Bases de données décisionnelles

Les bases de données décisionnelles sont utilisées en lecture intensive, dans le cadre de l'aide à la décision. Leur contenu provient de l'ensemble des bases de données de production (RH, gestion des stocks, gestion commerciale, gestion de la production, marketing, etc.) par scripts et batchs, ou bien par des outils de type ETL, EAI ou ESB. Les datawarehouse et datamart sont des exemples de bases relationnelles utilisées de manière décisionnelle. Les bases de données multidimensionnelles (cubes multidimensionnels) sont généralement utilisées de manière décisionnelle.

Bases de données factuelles

Base de données regroupant des données établies et attestées concernant un domaine particulier. Une base de données factuelles peut intégrer des données non textuelles comme des graphiques, des schémas... Dans ce cas, certains auteurs préfèrent parler de "banque de données".

Bases de données géographiques (SIG)

Bases de données multimédia

Voir aussi

Article connexe

- Les systèmes de gestion de base de données (ou SGBD)
- Langage d'interrogation de données
- Schéma conceptuel
- Dialog
- Pick (système d'exploitation)
- Table (base de données)
- Outils d'interrogation de base de données ===
Sujets connexes
Algèbre relationnelle   Annuaire   Années 1980   Base XML native   Base de données hiérarchique   Base de données orientée objet   Base de données relationnelle   Base de données réseau   Charles Bachman   Compatible PC   Datamart   Dialog   Disque dur   Document   Donnée   EAI   ESB   Edgar Frank Codd   Extensible Markup Language   Extract Transform Load   Gestion des ressources humaines   Hiérarchie   Hypercube OLAP   Informatique décisionnelle   International Business Machines Corporation   Langage d'interrogation de données   Langage de programmation   Langage de script   Marketing   Multimédia   Mémoire de masse   National Aeronautics and Space Administration   Objet   Pick (système d'exploitation)   Prix Turing   Programme Apollo   Répertoire (informatique)   Réseau informatique   Schéma conceptuel   Système de gestion de base de données   Table (base de données)   Traitement par lots  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^