Causse de Gramat

Infos
Situation Le Causse de Gramat s'étend entre la Dordogne et le Célé, sur une partie du département du Lot. Il se situe au Nord des Causses du Quercy. Les Causses voisins sont au Nord le causse de Martel, au Sud le causse de Saint-Chels. À l'Est, on trouve le Limargue et à l'Ouest : la Bouriane. Description Le Causse de Gramat est constitué de plateaux calcaires jurassiques séparés par des vallées qui peuvent être profondes et souvent sèches, par exemple, le canyon de
Causse de Gramat

Situation Le Causse de Gramat s'étend entre la Dordogne et le Célé, sur une partie du département du Lot. Il se situe au Nord des Causses du Quercy. Les Causses voisins sont au Nord le causse de Martel, au Sud le causse de Saint-Chels. À l'Est, on trouve le Limargue et à l'Ouest : la Bouriane. Description Le Causse de Gramat est constitué de plateaux calcaires jurassiques séparés par des vallées qui peuvent être profondes et souvent sèches, par exemple, le canyon de l'Alzou entre Gramat et Rocamadour. L'aspect des paysages est souvent aride. La végétation Les plantes du causse de Gramat doivent s'adapter à un sol qui ne retient pas l'eau. La roche calcaire, souvent apparente, accumule et rayonne la chaleur du soleil. Cependant, ce milieu rocailleux, d'apparence aride, abrite de nombreuses espèces rares comme les orchidées. L'homme, par l'élevage du mouton, a contribué à la formation et à l'entretien de pelouses sèches.
-Les arbres sont représentés principalement par :
-le chêne pubescent,
-l'érable de Montpellier,
-le cornouiller mâle et le cornouiller sanguin,
-le frêne.
-Les arbustes et broussailles comme :
-le genévrier commun,
-le prunellier très piquant,
-le troène,
-la viorne,
-les ronces. L'eau et les cavités L'eau circule principalement en sous-sol et a creusé de nombreuses cavités dans la roche calcaire. Jean Taisne a localisé plus de 1300 cavités explorées dans son inventaire de mars 2006 et plus de 2000 dans sa bibliographie de 1995. Il en reste encore à découvrir... Les premiers grands explorateurs et principales découvertes
-1831 : Jacques-Antoine Delpon rédige son ouvrage Statistique ancienne et moderne du département du Lot.
-1889 à 1893 : Édouard-Alfred Martel et ses assistants (G. Gaupillat, L. Armand, E. Foulquier) réalisent l'exploration des cavités les plus importantes dont le gouffre de Padirac. Il expose dans Les Abîmes son étude des circulations d'eaux souterraines.
-1895 à 1906 : Chanoine Edmond Albe
-1898 à 1920 : Armand Viré, E. Giraud, R. Pons, abbé Albe : exploration de 50 cavités dont l'igue de Saint-Sol, les grottes de Lacave, le gouffre de Padirac.
-1913 à 1940 : Abbé Amédée Lemozi, prospection dans la vallée du Célé.
-1922 à 1977 : André David (spéléologue) découvre la grotte de Pech-Merle.
-1935 à 1955 : Guy de Lavaur : gouffre de Padirac (avec Robert de Joly), les Vitarelles, igue de Toulze.
-1945 à 1977 : Jean Lesur, J.-P. Couturié, B. Pierret, Vieussens, Ph. Renault, Jean Taisne, H. Roques, R. Lacroux : gouffre de Padirac, Saut de la Pucelle, gouffre des Vitarelles, Réveillon, Roque de Corn. Les cavités les plus importantes
- le gouffre de Padirac (plus de 30 km),
- le gouffre des Vitarelles (14 km),
- Igue de Viazac et réseau Traoucat (11 km).
- Igue de Goudou - Lacarrière (plus de 18 km). Les principaux systèmes hydrologiques
- Le système de Padirac : connu pour son célèbre gouffre, résurge sous Montvalent, rejoint la Dordogne.
- Le système de Réveillon - Saut de la Pucelle : connu pour ses deux pertes principales, résurge aux Limons, au Nord-Est de Lacave, rejoint la Dordogne.
- Le sytème de l'Ouysse : connu pour le gouffre des Vitarelles à Gramat, résurge à Cabouy et Saint-Sauveur, à l'Ouest de Rocamadour, rejoint la Dordogne.
- Le sytème Goudou - Lacarrière, résurge à Saint-Sauveur.
- Un système au sud qui draine les eaux depuis Assier vers le Célé. Activités humaines Préhistoire et histoire De nombreux sites, comme les Fieux près de Miers, attestent de la présence de l'homme depuis des temps très reculés sur le Causse de Gramat. Certaines cavités ont servi d'abris provisoires ou de sanctuaires comme la grotte du Pech Merle à Cabrerets (-25 000 ans) ou celle de Roucadour près de Thémines. De nombreux dolmens sont encore visibles sur tout le causse. Deux grottes préhistoriques sont ouvertes au public :
- La grotte du Pech Merle à Cabrerets et son musée
- La grotte des Merveilles à Rocamadour Agriculture et industrie Le manque d'eau et le caractère rocheux du terrain n'ont pas permis un grand développement de l'agriculture. L'élevage de moutons de race caussenarde a longtemps constitué la principale activité sur le Causse de Gramat. Un fromage de chèvre est très apprécié : le Rocamadour (AOC) ou le Cabécou. L'industrie est peu présente sur le Causse. L'influence de l'homme sur les paysages L'activité humaine réduite a permis de préserver la nature. Les paysans ont construit des murets en pierre sèche qui délimitent de petites parcelles, ainsi que des cabanes en pierre sèche ou caselles en guise d'annexes agricoles. L'habitat permanent est très dispersé, chaque hameau était relié à ses voisins par des chemins bordés de murets. Depuis 1999, le Parc naturel régional des Causses du Quercy regroupe 97 communes du Causse de Gramat, couvrant une superficie de 175 717 hectares. Un « triangle noir » situé autour des communes de Caniac, Quissac et Reilhac est épargné par ce que l'on appelle la pollution lumineuse. Les astronomes peuvent observer le ciel nocturne sans être gênés par les sources lumineuses. Le tourisme Le tourisme est maintenant la principale ressource du Causse de Gramat. Des sites importants attirent les visiteurs : Rocamadour, le Gouffre de Padirac, les grottes de Lacave et de Pech Merle. Le Causse de Gramat ne se limite pas à ces grands pôles, chaque village offre aux randonneurs ou aux visiteurs le calme et des paysages exceptionnels. Références
- Les Abîmes - E. A. Martel - chapitres XV à XVIII - 1894
- Hydrogéologie du Quercy - J.-G. Astruc et J.-C. Soule - Co-édition B.R.G.M. - Quercy Recherche - 1977
- « Le Causse de Gramat et ses alentours : les atouts du paysage karstique » - Jean-Noël SALOMON - Extrait de Karstologia n° 35 - 2000
- Contribution à un inventaire spéléologique du département du Lot - Jean Taisne - mars 2006 Catégorie:Spéléologie Catégorie:Région naturelle de France Catégorie:Géographie du Lot nl:Causse de Gramat
Sujets connexes
Amédée Lemozi   André David (spéléologue)   Armand Viré   Assier   Cabrerets   Caselle   Causses   Chèvre   Chêne pubescent   Cornouiller mâle   Cornouiller sanguin   Célé   Dolmen   Edmond Albe   Frêne   Genévrier commun   Gouffre de Padirac   Gouffre des Vitarelles   Gramat   Grotte des Merveilles   Grotte du Pech Merle   Grottes de Lacave   Guy de Lavaur   Jacques-Antoine Delpon   Jean Lesur   Jurassique   Lacave   Les Fieux   Lot (département)   Miers   Montvalent   Mouton   Orchidaceae   Prunellier   Robert de Joly   Rocamadour   Rocamadour (fromage)   Ronce   Thémines   Viorne  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^