André Hediger

Infos
André Hediger, né le 28 avril 1941, est un homme politique suisse. Ouvrier dans la métallurgie (usine Gardy), il est militant syndical avant sa nomination comme secrétaire adjoint, puis secrétaire du Parti suisse du Travail (PdT). Député au Grand Conseil il est élu conseiller administratif de la ville de Genève chargé du département de la sécurité et des sports de 1987 à 2007. Élu au Conseil municipal en 1987, il entre au Conseil administratif la même année. R
André Hediger

André Hediger, né le 28 avril 1941, est un homme politique suisse. Ouvrier dans la métallurgie (usine Gardy), il est militant syndical avant sa nomination comme secrétaire adjoint, puis secrétaire du Parti suisse du Travail (PdT). Député au Grand Conseil il est élu conseiller administratif de la ville de Genève chargé du département de la sécurité et des sports de 1987 à 2007. Élu au Conseil municipal en 1987, il entre au Conseil administratif la même année. Réélu à quatre reprises au sein de l'exécutif, soit en 1991, 1995, 1999 et 2003, il annonce son retrait aux élections du printemps 2007. Il porte le titre de maire de Genève à cinq reprises, soit en 1990-1991, 1994-1995, 1998-1999, 2002-2003 et 2006-2007. Dédé, comme l'appellent ses intimes et bon nombre de ses administrés, a toujours milité pour le développement du sport pour tous et il a de nombreux partisans parmi les différentes associations sportives. Il est aussi connu pour avoir initié et soutenu le projet du Stade de Genève. Il résume les points importants de son programme politique comme suit :
- Développement du social : développer les crèches en améliorant la situation pour les personnes âgées mais en s'engageant aussi pour les exclus
- Développement culturel : démocratiser toujours davantage l'accès à la culture en favorisant la multiculturalité et l'ouverture vers d'autres cultures
- Développement du sport pour tous
- Améliorer la situation du logement et œuvrer pour un aménagement harmonieux de la ville

Polémiques

André Hediger est inculpé le 22 mai 2006 pour abus d'autorité dans le cadre d'une affaire de quelques dizaines d'amendes de stationnement annulées. Il n'utilisait pas la voiture officielle de la ville de Genève pour ses déplacements professionnels, ce qui lui a valu une vingtaine d'amendes depuis 1987. L'inculpation fait suite à une campagne de presse menée depuis mars 2006 par deux quotidiens et a eu lieu deux jours avant la date prévue pour l'élection du maire par le Conseil administratif. André Hediger est quand même élu maire de Genève le 24 mai. Cette décision est mal accueillie par certains qui voient dans l'élection d'Hediger un risque pour l'image de Genève déjà ternie par d'autres affaires financières. Ainsi, son collègue Pierre Muller est pointé du doigt pour son abstention lors de l'élection, qui profite à Hediger au détriment de Patrice Mugny, mais se défend par la suite en remettant en cause le déroulement du vote et en rappelant que Patrice Mugny n'a jamais été candidat au poste de maire. Les partisans d'Hediger mettent en avant la présomption d'innocence et l'absence d'un jugement définitif au moment de l'élection.

Références

Catégorie:Personnalité politique genevoise Catégorie:Naissance en 1941 en:André Hediger
Sujets connexes
Amende   Crèche (enfant)   Culture   Genève   Jugement   Liste des maires de Genève   Logement   Mars 2006   Parti suisse du Travail   Patrice Mugny   Personnalité politique   Présomption d'innocence   Sport   Stade de Genève   Stationnement   Suisse  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^