Charles Dupuy

Infos
Charles Dupuy (Le Puy, 1851 - Ille-sur-Têt, Pyrénées-Orientales, 1923), était un homme politique français qui occupa cinq fois la fonction de Président du Conseil. Charles Dupuy
Charles Dupuy

Charles Dupuy (Le Puy, 1851 - Ille-sur-Têt, Pyrénées-Orientales, 1923), était un homme politique français qui occupa cinq fois la fonction de Président du Conseil. Charles Dupuy

Biographie

Normalien et agrégé de philosophie, inspecteur d'Académie, il fut élu député républicain en 1885 et participa activement aux discussions sur les réformes de l'enseignement. Il fut même ministre de l'Instruction publique en 1892. Ministre de l'Intérieur en 1892, pendant les deux premières présidences d'Alexandre Ribot, il organisa la répression brutale des troubles du Quartier latin à Paris et réagit de même face aux syndicats ouvriers en 1893. Suite au scandale de Panama, il fut chargé de former le gouvernement à la chute du cabinet Ribot, où il conserva le ministère de l'Intérieur et des Cultes et travailla à l'alliance franco-russe. Il était président du conseil quand Sadi Carnot fut assassiné et il fut candidat à l'élection présidentielle qui s'en suivit. Il eut du mal à s'entendre avec Casimir Périer qui succéda à Sadi Carnot à la présidence de la République et qu'il réussit à faire démissionner au bout de quelques mois. C'est également sous son ministère que Dreyfus fut condamné. Dans cette affaire il s'efforça de rester neutre, mais il ne put contenir l'agitation croissante des ligues : quand le baron Cristiani eut agressé à coups de canne le président Loubet au champ de courses d'Auteuil, on l'accusa presque de complicité car les policiers, pourtant présents en nombre, n'intervinrent que mollement. Cet incident lui valut une motion de censure. Il avait pourtant une réputation de courage, due à une phrase, prononcée alors qu'il était Président de la Chambre et qu'explosa une bombe lancée par l'anarchiste, Vaillant : « La séance continue ». Cependant, si cette phrase a été prononcée, elle a été le fruit d'un réflexe machinal car l'auteur n'a jamais eu conscience de l'avoir prononcée. De même, on a raconté qu'il avait arraché de sa joue un clou de la bombe qui s'y serait fiché. Or, ce n'est que le soir lorsqu'il se trouva dans la chambre et qu'il peignait comme d'habitude sa barbe qui était très fournie que tomba de sa barbe un clou. C'est à ce moment-là qu'il prit vraiment conscience du danger qui l'avait menacé et une seconde durant ressentit une impression de panique. Il deviendra sénateur de 1900 jusqu'à sa mort en 1923. Il fut cinq fois Président du Conseil sous quatre présidents de la République différents :
- Sadi Carnot (4 avril au 23 novembre 1893 puis du 30 mai au 25 juin 1894) ;
- Jean Casimir-Perier (du 1894 au 15 janvier 1895) ;
- Félix Faure (du 1898 au 18 février 1899) ;
- Émile Loubet (du 18 février au 12 juin 1899). Un lycée porte son nom (Lycée Charles et Adrien Dupuy), au Puy-en-Velay.

Le témoignage d'Anatole France

---- Catégorie:Personnalité de la Troisième République Catégorie:Président de l'Assemblée nationale française Dupuy, Charles Catégorie:Ministre français de l'Éducation nationale Catégorie:Ancien député de la Haute-Loire Catégorie:Ancien sénateur de la Haute-Loire Catégorie:Naissance en 1851 Catégorie:Décès en 1923 Catégorie:Ministre français des Cultes/Affaires ecclésiastiques de:Charles Dupuy en:Charles Dupuy it:Charles Dupuy la:Carolus Dupuy pt:Charles Alexandre Dupuy ru:Дюпюи, Шарль
Sujets connexes
Affaire Dreyfus   Alexandre Ribot   Alfred Dreyfus   Alliance franco-russe   Anarchisme   Anatole France   Auguste Vaillant   Félix Faure   Henri Brisson   Ille-sur-Têt   Jean Casimir-Perier   Le Puy   Motion de censure   Paris   Pierre Waldeck-Rousseau   Président du Conseil   Pyrénées-Orientales   Quartier latin (quartier parisien)   Sadi Carnot (président)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^