Rutile

Infos
Le rutile est un minéral composé de dioxyde de titane tétragonal, habituellement de comportement prismatique, souvent jumelé. Le dioxyde de titane existe également sous les formes assez rares :
- d'anatase ou octahédrite, tétragonal, de habitus octahédral ;
- de brookite, orthorhombrique. Le rutile a une fracture sous-conchoïdale, est friable, a un lustre metallique-adamantine, et est communément rouge brun mais quelquefois jaunâtre, bleuâtre ou violet.
Rutile

Le rutile est un minéral composé de dioxyde de titane tétragonal, habituellement de comportement prismatique, souvent jumelé. Le dioxyde de titane existe également sous les formes assez rares :
- d'anatase ou octahédrite, tétragonal, de habitus octahédral ;
- de brookite, orthorhombrique. Le rutile a une fracture sous-conchoïdale, est friable, a un lustre metallique-adamantine, et est communément rouge brun mais quelquefois jaunâtre, bleuâtre ou violet. Il est transparent ou opaque. Le rutile peut contenir jusqu'à 10% de fer. Le rutile est la forme la plus stable de dioxyde de titane et est produit à haute température, la brookite se formant à des températures plus basses et l'anatase formée à des températures encore plus basses. Le rutile est trouvé comme un minéral accessoire dans de nombreuses sortes de roches magmatiques, ainsi que dans des gneiss et des schistes. Dans des groupes de cristaux acicular il est souvent vu pénétrant du quartz comme dans le « fléches d'amour » venant des Grisons, Suisse. De petites aiguilles de rutile présentes dans des pierres précieuses expliquent la présence d'étoile dans les saphirs « étoilés », les rubis « étoilés » et autres pierres « étoilées », un phénomène optique connu comme sous le nom d'astérisme. Le rutile synthétique fut produit pour la première fois en 1948 et est vendu sous plusieurs noms. Il réfracte fortement la lumière. Il peut être fabriqué dans une diversité de couleurs, mais pas dans un blanc transparent pur, étant toujours légèrement jaune. En raison de son apparence bizarre il est rarement utilisé en bijouterie. Il n'est pas très dur, à peu près 6 sur l'Echelle de dureté Mohs. Le substitut du diamant presque sans couleur est vendu sous le nom Titania. Le rutile dérive son nom du latin rutilus, rouge, en référence à sa couleur rouge profonde observée dans quelques spécimens par lumière transmise. Le rutile naturel est communément opaque ou d'un rouge très sombre.

Cristallographie

Il s'agit d'un minéral tétragonal, dont le groupe d'espace est P 4/mnm (n°136), dont la notation Strukturbericht est C4, et ayant pour paramètres de maille :
- a = 4, 593 3 Å ;
- c = 2, 959 2 Å. Il a une densité théorique de 4, 250 mais la densité généralement mesurée est de 4, 230.

Voir aussi

Bibliographie

- Base de donnée PDF (powder diffraction file) de l'ICDD (International Center for Diffraction Data)
- Natl. Bur. Stand. (U.S.) Monogr. 25, volume 7, (1969) ===
Sujets connexes
Astérisme (gemmologie)   Cristal   Densité   Diamant   Dioxyde de titane   Fer   Gneiss   Groupe d'espace   Habitus (minéralogie)   Latin   Liste des minéraux   Minéral   Phénomène optique   Pierre précieuse   Powder diffraction file   Quartz (minéral)   Roche magmatique   Rubis   Saphir   Schiste   Suisse   Système cristallin  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^