Circuit de Silverstone

Infos
Le circuit de Silverstone est un circuit de vitesse situé à Silverstone, Angleterre. Une moitié du circuit se trouve dans le Northamptonshire, l'autre moitié dans le Buckinghamshire. Il se trouve entre les villes de Milton Keynes, Northampton et Oxford. Le circuit de Silverstone est surtout connu pour accueillir chaque année depuis 1987 le Grand Prix de Grande Bretagne de Formule 1.
Circuit de Silverstone

Le circuit de Silverstone est un circuit de vitesse situé à Silverstone, Angleterre. Une moitié du circuit se trouve dans le Northamptonshire, l'autre moitié dans le Buckinghamshire. Il se trouve entre les villes de Milton Keynes, Northampton et Oxford. Le circuit de Silverstone est surtout connu pour accueillir chaque année depuis 1987 le Grand Prix de Grande Bretagne de Formule 1.

Historique

Le circuit de Silverstone est situé sur une ancienne base aérienne de la Royal Air Force. Mise en service à partir de 1943 pour les besoins de la deuxième guerre mondiale, la RAF Silverstone a perdu de son utilité à l'issue des hostilités. Le Royal Automobile Club a alors obtenu des autorités militaires l'autorisation de s'en servir pour organiser des courses automobiles, le Royaume-Uni étant à cette période particulièrement pauvre en infrastructures susceptibles d'accueillir de tels événements. En 1948, Silverstone accueille sa première course, le Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1 (remporté par l'Italien Luigi Villoresi sur Maserati). Aménagé à la va-vite sur les pistes de l'aérodrome ainsi que sur les routes bordant la base, le tracé présente un important problème de sécurité dans la mesure où les concurrents sont amenées à se croiser sur la piste, divisée en deux par des bottes de paille. Aussi, à partir de 1949, il est décidé d'abandonner les pistes d'aviation pour se concentrer sur la portion du circuit extérieure. Le tracé de Silverstone ainsi remanié accueille le GP de Grande-Bretagne en 1949 (victoire du Suisse Emmanuel de Graffenried), puis en 1950, en tant que manche inaugurale du tout nouveau championnat du monde de F1. A partir de 1955, Silverstone perd l'exclusivité de l'accueil du GP de Grande-Bretagne, qu'il doit partager avec le tracé d'Aintree près de Liverpool jusqu'en 1962, puis celui de Brands Hatch jusqu'en 1986. Depuis le fiasco de GP de Grande-Bretagne 1986 à Brands-Hatch (grave accident de Jacques Laffite, et mise en cause de la vétusté du circuit), Silverstone est redevenu le siège exclusif du British Grand Prix. L'avenir du GP de Grande-Bretagne à Silverstone apparaît très incertain à moyen terme. Même si la piste reste l'une des plus appréciées des pilotes et du public, Silverstone est très critiqué pour la vétusté de ses infrastructures et de ses voies d'accès.

Configurations

De 1949 à 1974, le tracé de Silverstone n'a quasiment pas évolué, exception faite de l'emplacement de la ligne des stands, déplacée après le virage de Woodcote. Le premier changement d'importance a eu lieu en 1975, avec la transformation du virage rapide de Woodcote en une chicane. La raison de ce changement est à chercher dans les premiers tours du GP de Grande-Bretagne 1973, où le débutant Jody Scheckter, en perdant le contrôle de sa McLaren dans Woodcote, avait provoqué l'un des plus importants carambolages de l'histoire de la Formule 1. Cette modification n'a pas altéré le caractère du circuit, considéré comme un circuit de très haute vitesse, le plus rapide du calendrier du championnat du monde de F1 avec Monza. En 1985, à l'apogée des moteurs turbo, le pilote finlandais Keke Rosberg y signera d'ailleurs sur sa Williams-Honda une pole position à la vitesse moyenne de 258, 984 km/h. Il faudra attendre la saison 2002 pour que Juan Pablo Montoya batte ce record de vitesse (à Monza). En 1987, l'adjonction d'une nouvelle chicane est venue ralentir la vitesse moyenne, mais ce sont surtout les profondes modifications de 1991 qui ont modifié la physionomie du circuit. Traditionnellement, lorsque le tracé d'un circuit est modifié en profondeur, cela se fait au détriment du spectacle, mais tel n'a pas été le cas pour Silverstone, qui a certes perdu son caractère de tracé "haute vitesse", mais est devenu plus varié et plus intéressant en terme de pilotage. Le nouvel enchaînement rapide Maggots-Becketts-Chapel est d'ailleurs considéré comme l'un des passages les plus sélectifs du championnat.

Voir aussi

- Liste alphabétique des circuits de Formule 1 ==
Sujets connexes
Angleterre   Buckinghamshire   Championnat du monde de Formule 1 1950   Emmanuel de Graffenried   Formule 1   Formule 3   Grand Prix automobile de Grande-Bretagne   Honda   Jacques Laffite   Jody Scheckter   Juan Pablo Montoya   Keke Rosberg   Liste alphabétique des circuits de Formule 1   Luigi Villoresi   Maserati   Michael Schumacher   Milton Keynes   Monza   Northampton   Northamptonshire   Oxford   Piste (aéroport)   Royal Air Force   Scuderia Ferrari   World Touring Car Championship  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^