Opération Dernière Chance

Infos
LOpération Dernière Chance', lancée en juillet 2002 par le Centre Simon Wiesenthal et la Fondation Targum Shlishi dans huit pays d'Europe (Allemagne, Autriche, Pologne, Roumanie, Hongrie, Croatie, Lituanie, Lettonie et Estonie) vise à retrouver et juger d'ex-nazis actuellement en fuite. Nombre d'entre eux vont sur les dernières années de leur vie, d'où le nom donné à l'opération. Alois Brunner (le bras droit d'Adolf Eichmann) et Aribert Heim, soupçonné en nov
Opération Dernière Chance

LOpération Dernière Chance', lancée en juillet 2002 par le Centre Simon Wiesenthal et la Fondation Targum Shlishi dans huit pays d'Europe (Allemagne, Autriche, Pologne, Roumanie, Hongrie, Croatie, Lituanie, Lettonie et Estonie) vise à retrouver et juger d'ex-nazis actuellement en fuite. Nombre d'entre eux vont sur les dernières années de leur vie, d'où le nom donné à l'opération. Alois Brunner (le bras droit d'Adolf Eichmann) et Aribert Heim, soupçonné en novembre 2005 de s'être caché en Espagne pendant près de 20 années avec l'appui du réseau ODESSA, figurent sur la liste, aux côtés notamment de Milivoj Asner, ex-officier de la police croate qui aurait envoyé plusieurs centaines de Juifs vers les camps d'extermination, et d'Erna Wallisch, une garde chargée d'escorter les prisonniers jusqu'aux chambres à gaz de Majdanek. ==
Sujets connexes
Adolf Eichmann   Allemagne   Alois Brunner   Aribert Heim   Autriche   Croatie   Espagne   Estonie   Hongrie   Lettonie   Lituanie   Majdanek   ODESSA   Pologne   Roumanie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^