Eusèbe de Césarée

Infos
Eusèbe de Césarée Eusèbe Pamphile de Césarée, en grec ancien , en latin Eusebius Pamphili (vers 265–339) est un évêque, un théologien et un historien de l'Église du début du . Il n'est pas reconnu comme un Père de l'Église mais ses écrits historiques ont une importance capitale pour trois siècles de l'histoire chrétienne.
Eusèbe de Césarée

Eusèbe de Césarée Eusèbe Pamphile de Césarée, en grec ancien , en latin Eusebius Pamphili (vers 265–339) est un évêque, un théologien et un historien de l'Église du début du . Il n'est pas reconnu comme un Père de l'Église mais ses écrits historiques ont une importance capitale pour trois siècles de l'histoire chrétienne.

Biographie

Prêtre, puis évêque à Césarée de Palestine (vers 313), Eusèbe ajouta à son nom celui de son maître saint Pamphile, victime de la persécution de Dioclétien. Il fut un proche de l'empereur Constantin I et noua des liens avec plusieurs des principales figures de l'arianisme, sans qu'on puisse pour autant le compter comme arien à proprement parler. Théoricien de l'Empire chrétien et de la mission divine confiée à Constantin, il tint des positions intermédiaires entre les partisans du symbole de Nicée et les ariens, s'opposant au concile de Tyr et au synode d'Antioche à Athanase d'Alexandrie, partisan d'une stricte orthodoxie.

L'historien

Eusèbe est le créateur de Histoire ecclésiastique ( / Theopháneia, histoire de l'Église). Il travaille sur une abondante documentation et, à la manière des historiens modernes, inclut dans son ouvrage des extraits des documents qu'il a utilisés (par exemple, des lettres de Constantin). Son récit est le plus souvent rationnel et précis. Néanmoins, ce n'est pas un historien objectif : comme il l'indique lui-même, il fait œuvre de propagande pour le christianisme et il omet certaines informations : « Mais nous mentionnerons généralement dans cette histoire uniquement les événements qui peuvent être utiles d'abord à nous-mêmes, ensuite à la postérité. » (VIII, 2, 3) Eusèbe a aussi composé une Chronique, liste datée d'évènements de la Création à 303, une Vie de Constantin (on a parfois douté qu'il en fût l'auteur) très élogieuse et deux Éloges de Constantin. C'est donc une source très importante (mais, bien entendu partiale) sur le règne de cet empereur. Plusieurs auteurs chrétiens du et des siècles suivants ont traduit en latin et prolongé son œuvre (Rufin d'Aquilée, pour l'HE, Jérôme de Stridon pour la Chronique), ou l'ont continuée en grec (Philostorge, Socrate le Scolastique, Sozomène, Théodoret).

Le théologien

Eusèbe est l'auteur d'une œuvre abondante et importante en ce domaine. Son ouvrage principal s'intitule Préparation évangélique , qui vise à prouver la supériorité du christianisme, sur le plan philosophique, par rapport au paganisme.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Antiquité tardive   Arianisme   Athanase d'Alexandrie   Constantin Ier (empereur romain)   Césarée   Dioclétien   Grec ancien   Jérôme de Stridon   Palestine   Pamphile de Césarée   Philostorge   Rufin d'Aquilée   Socrate le Scolastique   Sozomène   Symbole de Nicée  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^