Suèves

Infos
Suèves

Origine des Suèves

Poussés sans doute par d'autres peuples migrants, les Suèves quittent la rive orientale de l'Elbe au Ils forment un peuple disparate composé de différentes tribus dont celles entre autres des Quades, des Marcomans et des Semmons. Leur route vers le sud-ouest les amena aux abords de la Gaule sous leur roi Arioviste, dont Jules César, vainqueur d'Arioviste, les éloigne en -58. Dès lors, c'est sur la rive orientale du Rhin qu'ils se fixent, dans une région qui prend plus tard leur nom, la Souabe.

« Grandes invasions »

En 406, dans les premières décennies des Grandes invasions « barbares » dans l'Empire romain (Wisigoths, Ostrogoths, Vandales et Alains parmi tant d'autres, poussés par les Huns), de nouvelles pressions migratoires les poussent à passer le Rhin sous leur roi Herméric et accompagnés des Hasdings, des Sillings, et de plusieurs clans alains (nuit de la saint Sylvestre 406/407). Après avoir circulé en Gaule durant deux années, les Suèves franchissent les Pyrénées 409, toujours accompagnés de leur alliés, des Quades et des Marcomans et poursuivent leur quête en Espagne. Une fois sédentarisé et devenu peuple fédéré, et après que leur royaume ait été reconnu par Rome au travers d'un foedus, assez étrangement les chroniques des annalistes latins ne parlent plus guère de ce peuple.

Royaume suève

Voir aussi

Sources

- Idace de Chaves ;
- Martin de Braga ;
- Grégoire de Tours. ===
Sujets connexes
Alains   Antiquité tardive   Arioviste   Elbe (fleuve)   Empire romain   Espagne   Gaule   Grandes invasions   Grégoire de Tours   Hasdings   Herméric   Huns   Idace de Chaves   Jules César   Marcomans   Martin de Braga   Mulhouse   Ostrogoths   Peuple fédéré   Quades   Rhin   Royaume suève   Semmons   Sillings   Souabe   Vandales   Wisigoths  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^