Calendrier hébreu

Infos
Calendrier hébreu pour l'an 5591 (1831) Le calendrier hébreu est un calendrier lunaire, plus exactement luni-solaire composé :
- D'années solaires
- De mois lunaires
- De semaines de 7 jours, commençant le dimanche (jour 1) Chaque nouveau mois dépend de la rotation de la lune. Le calendrier alterne donc ses 12 mois sur 29 ou 30 jours. Une année lunaire de 12 mois fait 354, 36 jours. Or une année (rotation complète de la Terre autour du So
Calendrier hébreu

Calendrier hébreu pour l'an 5591 (1831) Le calendrier hébreu est un calendrier lunaire, plus exactement luni-solaire composé :
- D'années solaires
- De mois lunaires
- De semaines de 7 jours, commençant le dimanche (jour 1) Chaque nouveau mois dépend de la rotation de la lune. Le calendrier alterne donc ses 12 mois sur 29 ou 30 jours. Une année lunaire de 12 mois fait 354, 36 jours. Or une année (rotation complète de la Terre autour du Soleil) fait 365, 25 jours. On perd donc 365, 25 – 354, 36 = 10, 89 jours par an. Il fallait trouver un moyen de rattraper ces jours perdus. La solution était de faire des années de 12 ou 13 mois (lunaisons), grâce au cycle métonique.

Le cycle métonique

Un Grec, Méton, en 3327 AM (433 avant J.-C.) remarqua que si l'on reste avec ce système de 29, 53 jours, toutes les 19 années, on perd exactement 7 mois. Le calendrier hébreu répartit donc ces mois sur le cycle de Gamaliel l'Ancien , en composant des années soit de 12 mois, soit de 13 mois. L'année est dite commune quand elle compte 12 mois, et embolismique quand elle en compte 13. Au cours d'un cycle de Méton, 7 années sont embolismiques, les 12 autres étant communes. Le mois supplémentaire des années embolismiques compte toujours 30 jours se situe avant le mois d', et est appelé (''Adar-richone' en hébreu).Adar

Organisation des mois

Les noms de mois viennent de déformations de noms assyro-babyloniens assimilés par le peuple hébreu pendant l’exil à Babylone du La durée de certains mois n’est pas fixe : les mois de Marheshvan (2), Kislev (3) et Adar (6) peuvent avoir 29 ou 30 jours. Le mois est dit défectif quand il compte 29 jours, et abondant quand il en compte 30. Les années communes peuvent donc avoir 353, 354 ou 355 jours. Les années embolismiques peuvent avoir 383, 384 ou 385 jours. Sont dites défectives les années de 353 ou 383 jours. Sont dites régulières les années de 354 ou 384 jours. Sont dites abondantes les années de 355 ou 385 jours. Lorsqu'il n'y a pas d'ajustement solaire/lunaire, les mois sont les suivants : ¹ année embolismique seulement ² l'année simple, ce mois est appelé Adar Note : Pendant les années spéciales, Adar a 30 jours, sinon 29. Pour les mois de 'Heshvan et Kislev, leur longueur est calculée en fonction de la date de la pleine lune de l'année suivante, au mois de Tishri.

Décompte des jours

Le jour du calendrier hébreu commence au coucher du soleil. Cela, pour être en conformité avec la Genèse, section Bereshit, selon laquelle les ténèbres ont précédé la venue de la lumière. En effet il est écrit "Il fut soir, il fut matin, jour UN" que l'on interprète comme "Le premier jour commence le soir, puis vient le matin". La Pâque juive, ou Pessa'h, tombe le 15 Nissan, date mobile si on se réfère au calendrier grégorien. Les Chabbat sont nommés selon le nom de la Parasha (section de la Torah) lue à la synagogue, selon un cycle qui commence et s'achève à Simhat Torah.

Début de l'année

Selon certains critères, on peut compter quatre jours différents qui marquent un début d'année : ;Année lunaire (1 Nissan) : Selon certains avis, il s'agit de la création du Monde. Cette date est définie comme étant le nouvel an pour les mois et les rois. Le mois Nissan est appelé le premier mois dans la Torah. ;Année fiscale (1 Elloul) : Cette date est utilisée pour calculer les impôts décrits dans la Torah. ;Année solaire (1 Tishri) : Selon certains avis, il s'agit de la création du Monde. C'est le début de l'année sur laquelle Dieu évalue les actions des êtres humains. De nombreux juifs de par le monde fêtent le nouvel an juif à cette occasion. ;Année agricole (15 Shevat) : Pour les lois concernant l'agriculture. Appelé traditionnellement « Nouvel an des arbres » Tou Bishvat.

Décompte des années

Dans le monde entier (y compris Israël), les communautés juives utilisent le calendrier grégorien comme calendrier civil. Le calendrier hébreu quant à lui sert à calculer les dates des fêtes religieuses, et fait débuter l'an 1 à la date supposée de la création du Monde. Cette date a été calculée en utilisant toutes les dates citées dans la Torah à propos des différentes personnes /générations pour remonter jusqu'à Adam. La création du monde ainsi calculée correspond au 7 octobre -3761 du calendrier grégorien. Concrètement, le nouvel an 5767 a été fêté le 22 septembre 2006. Ce calcul a été réalisé par le patriarche Hillel II en l'an 358 du calendrier julien.

Secret du calendrier selon Rashi

En hébreu mystique, le secret du calendrier est appelé Sod Ha'ibour. Rashi y fait référence Voir . Le sens littéral de Sod Ha'ibour est la connaissance astronomique nous permettant de fixer le calendrier hébraïque.

Note

Voir aussi

- Sod
- Quatre sens de l'Écriture ==
Sujets connexes
Adam   Adar   Année   Av   Babylone   Bereshit   Calendrier grégorien   Calendrier lunaire   Chabbat   Cycle métonique   Eloul   Gamaliel l'Ancien   Genèse   Grèce antique   Heshvan   Hébreu   Israël   Iyar   Kislev   Mois   Nissan (hébreu)   Parasha de la semaine   Patriarche (religion)   Pessa'h   Quatre sens de l'Écriture   Semaine   Shevat   Sivan   Soleil   Synagogue   Terre   Tevet   Tishri   Torah  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^