Système de Détection et de Commandement Aéroporté

Infos
Un AWACS moderne : le Boeing E-3 Sentry Les avions de guêt aérien (AWACS pour Airborne Warning and Control System en anglais ; ou SDCA pour Système de détection et de commandement aéroporté en français) sont en fait des stations radar volantes permettant à la fois de surveiller un vaste espace aérien, et des postes de commandement pour les opérations aériennes ou de lutte anti-aérienne.
Système de Détection et de Commandement Aéroporté

Un AWACS moderne : le Boeing E-3 Sentry Les avions de guêt aérien (AWACS pour Airborne Warning and Control System en anglais ; ou SDCA pour Système de détection et de commandement aéroporté en français) sont en fait des stations radar volantes permettant à la fois de surveiller un vaste espace aérien, et des postes de commandement pour les opérations aériennes ou de lutte anti-aérienne.

Principe

Les systèmes AWACS comprennent :
- une plate-forme aéroportée, dérivée par exemple d'un avion de ligne civil
- un puissant radar monté dans un rotodome installé sur le dos de la plate-forme
- les systèmes électroniques et des systèmes de communication nécessaires
- des membres d'équipages chargés de surveiller les écrans radar et de coordonner les opérations aériennes Les AWACS modernes peuvent détecter d'autres avions jusqu'à 400 km de distance, bien au-delà des systèmes anti-aériens conventionnels. Ils permettent surtout la détection de raids à basse altitude, car ils ne sont pas gênés par le relief. En combat aérien, les AWACS peuvent contrôler le trafic ami, étendre la portée de détection des avions de combat et les aider à rester discrets en leur permettant de rester en silence radar. Ils sont bien sûr détectables par leurs propres émissions et, très vulnérables, sont protégés par des avions de combat.

Historique

Le E-1 Tracer, premier AWACS au monde Le premier AWACS a été développé par la marine américaine au début des années 1950 : il s'agissait du E-1 Tracer, dérivé de l'avion de lutte anti-sous-marine Grumman Tracker S-2FT. Mis en service en 1954, il a été remplacé en 1964 par le premier avion spécifiquement conçu pour ce rôle, le Grumman E-2 Hawkeye, qui était toujours en service en 2006. De son côté, l'USAF développa un système plus performant car non soumis aux contraintes liées à l'emploi depuis un porte-avions : le Boeing E-3 Sentry. Ce système fut mis en service en 1977. L'URSS introduisit dans les années 1980 son propre AWACS, le Beriev A-50 Mainstay, basé sur l'Iliouchine Il-76. Ces deux systèmes ont été exportés vers différents pays. D'autres systèmes plus ou moins performants ont été développés depuis, notamment par Israël. ==
Sujets connexes
Boeing E-3 Sentry   E-2 Hawkeye   Israël   Lutte anti-sous-marine   Porte-avions   Radar   Tracker S-2FT   Union des républiques socialistes soviétiques  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^