Projet GNU

Infos
Le logo GNU, dessiné par Etienne Suvasa Le projet GNU est le premier projet de production de logiciels libres lancé en 1983 par Richard Stallman pour créer le système d'exploitation GNU dont le développement a commencé en janvier 1984. GNU est un acronyme récursif qui signifie en anglais « GNU's Not Unix », littéralement « GNU n'est pas Unix ». L'objectif officiel du projet était de produire un nombre de logiciels libres suffisamment important pour pouvoir tr
Projet GNU

Le logo GNU, dessiné par Etienne Suvasa Le projet GNU est le premier projet de production de logiciels libres lancé en 1983 par Richard Stallman pour créer le système d'exploitation GNU dont le développement a commencé en janvier 1984. GNU est un acronyme récursif qui signifie en anglais « GNU's Not Unix », littéralement « GNU n'est pas Unix ». L'objectif officiel du projet était de produire un nombre de logiciels libres suffisamment important pour pouvoir travailler sans aucun logiciel propriétaire. La première étape importante était de produire un système d’exploitation libre. Pour cela, le projet GNU a commencé par élaborer un système d’exploitation appelé le système GNU. Cet objectif fut atteint en 1992 lorsque la dernière brique manquante, un noyau, fut apportée par Linux, un noyau de type Unix libre. Actuellement les objectifs du projet GNU sont le développement de logiciel et la sensibilisation du public aux principes éthiques a l'origine du logiciel libre.

Philosophie et activisme

Bien que le système GNU soit la partie visible du projet GNU, les motivations de ce dernier sont avant tout des raisons sociales, éthiques et politiques. En plus d’avoir produit des logiciels et licences libres, le projet GNU a publié un grand nombre de documents, tirant parfois vers le philosophique, dont la majorité ont été écrits par Stallman.

Développement du projet

Les activités de développement logiciel du projet GNU ont connu deux périodes :
- la première qui s’est déroulée dans les années 80 et début des années 90 a permis l’élaboration des programmes du système d’exploitation
- la deuxième qui a commencé au milieu des années 90 a été consacrée à des projets stratégiques.

Développement du système d'exploitation

La première étape du projet GNU a été de rendre existant un système d'exploitation libre complet que les programmeurs se sont donc mis à écrire. Cet objectif a été rempli en 1992 bien que le système d'exploitation initialement prévu n'ait pas été terminé. En effet le noyau GNU Hurd prévu n’ayant par été terminé, un noyau tierce appelé Linux a été utilisé pour atteindre le but initial : former un système d’exploitation libre. (D'autres éléments non GNU font partit du projet initiale, comme le système de fenêtrage XWindow).

Projets stratégiques

A partir du milieu des années 90, de nombreuses entreprises ont commencées à s’intéresser au développement de logiciel libre. La FSF a donc recentré ses ressources financières sur le soutien légal et politique du développement des logiciels libres. Les efforts de développement logiciel ont été concentrés sur la maintenance des projets existant et sur la création de nouveaux projets ayant pour objectif de trouver une solution aux problèmes importants menaçant la communauté du libre.

GNOME

Parmi ces nouveaux projets, on retrouve par exemple, le projet GNOME qui a été lancé par le projet GNU parce que KDE, un autre environnement de bureau, commençaient à devenir connu mais contraignaient les utilisateurs à installer certains logiciels propriétaires. Pour empêcher cela, le projet GNU a lancé simultanément deux projets. Le premier appelé Harmony avait pour objectif de produire des logiciels alternatifs de ceux dont dépendaient KDE qui étaient propriétaires. L’idée était que si ce projet aboutissait, le problème lié à KDE disparaissait. Le second appelé GNOME, a attaqué le même problème d’un point de vue différent. Son objectif initial était de produire une alternative à KDE ne dépendant d’aucun logiciel propriétaire. Tandis que Harmony n’a pas réellement réussi à aboutir, GNOME quant à lui a très bien progressé. Au final, le composant logiciel sur lequel KDE était basé (Qt) a été mis à disponibilité sous licence libre.

Gnash

Un autre exemple de projet est Gnash. Gnash est un logiciel permettant de lire les animations conçues à l’aide du format Flash d’Adobe. Ce projet est considéré comme ayant une haute priorité par GNU car il a été constaté que de nombreuses personnes installent un système d’exploitation libre, un navigateur libre, mais installent le plugin propriétaire d’Adobe.

Site web et publications

Le site web officiel du projet GNU est disponible en anglais mais également dans de nombreuses autres langues (dont le français) grâce à des traducteurs volontaires. La plupart des pages sont disponibles dans un nombre de langues allant de 15 à 20 et certaines vont jusqu’à plus de 30.

Porte-paroles

Les personnes suivantes sont les portes-paroles officielles du projet GNU :
-Robert J. Chassell
-Loïc Dachary
-Ricardo Galli
-Georg Greve
-Federico Heinz
-Bradley Kuhn
-Eben Moglen
-Richard Stallman

Récompense

-En 2000, le projet est récompensé par USENIX. ==
Sujets connexes
Acronymie récursive   Anglais   Eben Moglen   GNOME   GNU   Gnash   KDE   Linux   Logiciel propriétaire   Loïc Dachary   Qt   Richard Stallman   Système d'exploitation  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^