Claude Ryan

Infos
Claude Ryan, G.O.Q., C.C. (26 janvier 1925 à Montréal - 9 février 2004 à Montréal) fut un intellectuel et un homme politique canadien. Ancien chef du Parti libéral du Québec de 1978 à 1982 et ministre influent dans les gouvernements de Robert Bourassa et Daniel Johnson, Claude Ryan, maître à penser de la promotion de l'unité canadienne au Québec, aura marqué l'orientation idéologique de son parti jusqu'à la fin de sa vie. Son plus grand succès politique aura ét
Claude Ryan

Claude Ryan, G.O.Q., C.C. (26 janvier 1925 à Montréal - 9 février 2004 à Montréal) fut un intellectuel et un homme politique canadien. Ancien chef du Parti libéral du Québec de 1978 à 1982 et ministre influent dans les gouvernements de Robert Bourassa et Daniel Johnson, Claude Ryan, maître à penser de la promotion de l'unité canadienne au Québec, aura marqué l'orientation idéologique de son parti jusqu'à la fin de sa vie. Son plus grand succès politique aura été la victoire du camp du « Non » au référendum de 1980 sur la souveraineté du Québec -- 59, 56% contre 40, 44% -- alors qu'il dirigeait les troupes fédéralistes contre René Lévesque du Parti québécois. Entré au journal Le Devoir comme éditorialiste en 1962, Claude Ryan y fait une brillante carrière, devenant directeur du quotidien montréalais l'année suivant son embauche et restant à sa barre pendant plus de treize ans. Claude Ryan fait le saut en politique en 1978 et devient chef du Parti libéral du Québec et chef de l'opposition officielle à l'Assemblée nationale du Québec un an plus tard après son élection comme député. Il n'a toutefois jamais réussi à se faire élire premier ministre. Conspué par certains députés libéraux, il se voit forcé de démissionner en 1982. Il revient toutefois après l'élection du gouvernement libéral de Robert Bourassa en 1985 pour qui il a été tour à tour ministre de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la science, ministre responsable de l'application de la Charte de la langue française, ministre de la Sécurité publique et ministre des Affaires municipales. Homme profondément religieux, il était nommé à vingt ans secrétaire national de l'Action catholique canadienne au Québec, une organisation militante laïque. Cette foi chrétienne a semblé guider sa vie. Toutefois, il avait des positions très modérées sur les positions sociales comme le divorce et l'avortement. Il avait pris ses distances face aux positions sanctionnées par le magistère ou ne les avait pas défendues. Le pape a déclaré que de tels hommes publics risquaient de s'auto-excommunier. Claude Ryan a été reconnu pour son intégrité et sa maîtrise de la situation politique contemporaine du Québec. Son avis était recherché de la plupart des gouvernements du Québec, de droite ou de gauche ainsi que des partis d'opposition. Bien que le Canada anglais s'en souvienne comme un combattant d'un séparatisme complet et indépendant du Canada, ceux qui ont bien suivi sa carrière, auront bien noté qu'il était également totalement opposé au statu quo fédéral, qu'il considérait trop centralisé, ce que niait le premier ministre canadien du temps Pierre Elliott Trudeau. M. Ryan s'est retiré de la politique en septembre 1994. Il est mort à Montréal le 9 février 2004 d'un cancer de l'estomac. Des funérailles nationales ont eu lieu en la Basilique Notre-Dame de Montréal le 13 février 2004 présidées par le cardinal Jean-Claude Turcotte, archevêque de Montréal.

Honneurs

-1995 - Compagnon de l'Ordre du Canada
-2006 - Grand officier de l'Ordre national du Québec Citation de Claude Ryan « Le chrétien qui veut être fidèle à lui-même en politique doit préserver jalousement une liberté intérieure qui le rendra capable au besoin de refuser tout compromis sur des questions qui mettent en cause des valeurs tout à fait fondamentales à ses yeux » Paru dans le journal catholique Notre-Dame du Cap en mars 2005 ==
Sujets connexes
Archidiocèse de Montréal   Assemblée nationale du Québec   Basilique Notre-Dame de Montréal   Canada   Cancer de l'estomac   Charte de la langue française   Christianisme   Député   Gérard D. Lévesque   Jean-Claude Turcotte   Le Devoir   Montréal   Ordre du Canada   Ordre national du Québec   Parti libéral du Québec   Parti québécois   Personnalité politique   Pierre Elliott Trudeau   Premier ministre   Québec   Religion   René Lévesque   Robert Bourassa   Septembre   Zoël Saindon  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^