Friedrich Wilhelm Joseph von Schelling

Infos
Friedrich Wilhelm Joseph von Schelling Friedrich Wilhelm Joseph von Schelling, philosophe allemand, né le 27 janvier 1775 à Leonberg près de Stuttgart, décédé le 20 août 1854 à Bad Ragaz en Suisse. Il fut un des représentants de l'idéalisme allemand à l’époque du romantisme. Influencé par Kant et Fichte, il professa une philosophie de la nature dans son livre Système de l’idéalisme transcendantal publié en 1800. Cet idéalisme dit objectif acco
Friedrich Wilhelm Joseph von Schelling

Friedrich Wilhelm Joseph von Schelling Friedrich Wilhelm Joseph von Schelling, philosophe allemand, né le 27 janvier 1775 à Leonberg près de Stuttgart, décédé le 20 août 1854 à Bad Ragaz en Suisse. Il fut un des représentants de l'idéalisme allemand à l’époque du romantisme. Influencé par Kant et Fichte, il professa une philosophie de la nature dans son livre Système de l’idéalisme transcendantal publié en 1800. Cet idéalisme dit objectif accorde à la nature une réalité équivalente à celle du moi. Il fut ensuite intéressé par Spinoza et Giordano Bruno et exposa une philosophie de l'identité avec son livre Bruno : Dialogue sur le principe divin et le principe naturel des choses publié en 1802. Il pensait, que de la nature ou de l’esprit, aucun n’était primitif et que l’une et l’autre dérivaient de l’absolu où se confondent l’objectif et le subjectif. Il a écrit Weltalter (Les Âges du Monde), l'histoire métaphysique de l’absolu ou de dieu, mais qui resta inachevée. Il a été professeur de philosophie à Iéna, Munich et Berlin. Finalement Schelling remplaça l’absolu par un Dieu plus personnel dans ses livres Philosophie de la mythologie publié en 1842 et Philosophie de la Révélation publié en 1854. Victor Cousin, un philosophe français était son ami : Schelling a écrit une préface pour un livre de Cousin.

Œuvres

- Idées pour une philosophie de la nature, (1797)
- Système de l'idéalisme transcendantal, (1800)
- Bruno ou Du principe divin et naturel des choses (1802) ; Editions de l'Herne, Paris 1987
- Philosophie et religion, (1804)
- Recherches philosophiques sur l'essence de la liberté humaine et les sujets qui s'y rattachent, (1809)
- Les Âges du monde, (1811-1815) ; Editions Ousia, Bruxelles 1988

Citation

"Celui qui veut s'établir au point de départ d'une philosophie vraiment libre doit abandonner Dieu lui-même. C'est ici qu'il convient de dire : qui veut le conserver le perdra, et qui y renonce le trouvera."

Voir aussi

- Le livre « Philosophie de la Révélation », et en particulier la thèse qu’il contient concernant la preuve de l’existence de Dieu, est analysé en détail par le philosophe contemporain Benny Lévy dans « Philosophie de la Révélation ? Schelling, Rosenzweig, Lévinas », in .
- Jean-Marc Rouvière (2006), Brèves méditations sur la création du monde L'Harmattan, Paris. Ce livre évoque la trinité créatrice selon Schelling. ==
Sujets connexes
Bad Ragaz   Baruch Spinoza   Giordano Bruno   Idéalisme   Jean-Marc Rouvière   Philosophe   Romantisme   Stuttgart   Victor Cousin  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^