Suspension oléopneumatique

Infos
La suspension oléopneumatique est un type de suspension sans ressort mais fonctionnant à l'aide de pistons contenant de l'huile et un gaz.
Suspension oléopneumatique

La suspension oléopneumatique est un type de suspension sans ressort mais fonctionnant à l'aide de pistons contenant de l'huile et un gaz.

Inventeur

-Elle fut inventée par George Messier qui l'utilisa dans sa voiture "sans ressort" (1925). Seulement 150 voitures furent vendues.
-Le système a été adapté pour la Citroën 15H (1954) et la Citroën DS (1955). Dans l'adaptation de Citroën, le fluide hydraulique est sous pression et l'air est inerte. Cette technologie est connue en tant que "hydropneumatique." Le système Citroën règle automatiquement la garde au sol, indépendamment de la charge.
-1966 Mercedes-Benz 300SEL 6.3 et 1988 Lincoln aux États-Unis ont une 'suspension à air' très semblable au système Messier.
-Messier l'utilisa pour les trains d'atterrissage des avions.

Principe

-L'élément oléopneumatique combine les fonctions de suspension et d'amortissement.
-Il est composé d'un cylindre dans lequel coulisse un piston, sur lequel s'appuie l'essieu. Le piston est rempli d'une huile haute pression incompressible (huile LHM). Le cylindre est coiffé par une sphère compartimentée par une membrane en élastomère. La partie supérieure de la membrane est remplie par un gaz sous pression. La partie inférieure remplie d'huile LHM communique avec le cylindre à travers une tuyère de petit diamètre. L'huile LHM est maintenue en pression (140 à 175 bar) par une pompe hydraulique haute pression située dans le compartiment moteur.
-Au démarrage du véhicule, la pompe met sous pression l'huile qui est distribuée au cylindre via un circuit haute pression. L'huile appuie sur la membrane élastomère et comprime le gaz dans la sphère. À ce moment on peut observer que le véhicule s'élève.
-En circulation, lorsque la roue rencontre une bosse, elle appuie sur le piston qui va comprimer le gaz grâce à l'huile. Lorsque la roue revient à l'état normal, le gaz comprimé repousse le piston.
-La fonction amortissement est assurée par la tuyère qui sépare la sphère du piston, le passage réduit, freine la circulation d'huile. ==
Sujets connexes
Citroën DS   George Messier   Suspension de véhicule  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^