Biphobie

Infos
La biphobie est la peur de, la discrimination contre, ou la haine des bisexuels (quoiqu'elle se manifeste aussi contre les pansexuels). Elle n'inclut pas expressément l'homophobie ou l'hétérophobie parce qu'il y a des stéréotypes spécifiques aux bisexuels.
Biphobie

La biphobie est la peur de, la discrimination contre, ou la haine des bisexuels (quoiqu'elle se manifeste aussi contre les pansexuels). Elle n'inclut pas expressément l'homophobie ou l'hétérophobie parce qu'il y a des stéréotypes spécifiques aux bisexuels.

Stéréotypes biphobes

Il y a moult stéréotypes sur les bisexuels, parmi lesquels on trouve : qu'ils ont tendance à être paillards, qu'ils pratiquent la polygamie et/ou l'échangisme, et qu'ils sont « paumés ». Eliason MJ (1997). The prevalence and nature of biphobia in heterosexual undergraduate students; Archives of Sexual Behavior 26 (3): 317-26. PMID 9146816 Parfois, les bisexuels sont accusés de répandre les maladies sexuellement transmissibles dans les communautés hétéro- et homosexuelles. Un stéréotype apparenté est celui où les bisexuels sont présumés être prêts à coucher avec n'importe qui ; cela encourage les échangistes et les hommes hétérosexuels à porter une attention indésirable envers les femmes bisexuelles, et encourage aussi les gens à considérer que les hommes bisexuels élèvent les risques de propagation du SIDA. Souvent pourtant, les hétérosexuels et les homosexuels y ajoutent des stéréotypes basés sur l'homophobie ou l'hétérophobie. Les homophobes peuvent considérer les bisexuels comme sexuellement non-conformistes, et les hétérophobes sont nombreux à penser que les bisexuels maintiennent leurs « privilèges » au sein de la communauté hétéro en collaborant avec elle, tandis qu'ils profitent également du mode de vie LGBT. Un autre stéréotype très commun est celui selon lequel les femmes bisexuelles sont vraiment des hétérosexuelles voulant attirer l'attention, tandis que les hommes bisexuels sont des homosexuels ayant trop peur de reconnaître leur vraie orientation sexuelle. Certaines personnes considèrent comme biphobique la conviction que les gens sont soit hétérosexuels, soit homosexuels, et donc que la bisexualité n'existe pas (une croyance répandue parmi les hétéro- et homosexuels, faisant d'eux des monosexuels). Dworkin, SH; Treating the bisexual client; Journal of Clinical Psychology 57 (5): 671-80, 2001. PMID 11304706 Une étude faite en 2002 prétend que les hommes s'identifiant en tant que bisexuels ne réagissent pas de la même manière face au matériel pornographique ne comprenant que des hommes qu'au même type de matériel ne comprenant que des femmes. Ils s'excitaient quatre fois plus devant l'un ou l'autre. Cependant, la bisexualité n'implique pas une attirance égale pour les deux sexes. Des opposants prétendent que l'excitation génitale face au matériel pornographique homosexuel n'est pas un bon indicateur d'orientation sexuelle. Ils signalent aussi qu'un tiers des hommes dans l'étude n'éprouvèrent aucune excitation, et demandent pourquoi ça ne veut pas dire qu'un tiers des hommes sont asexuels. http://www.thetaskforce.org/media/NYTBiArt/LettersFromTheCommunity.cfm L'étude, et l'article du New York Times qui en parla en 2005 , furent dénoncés comme défectueux et biphobiques. http://zzz.pridesource.com/article.shtml?article=15015 Lynn Conway critiqua l'auteur de l'étude, J. Michael Bailey, citant son protocole controversé et montrant que l'étude n'a pas été scientifiquement répétée ni confirmée par des chercheurs indépendants. http://ai.eecs.umich.edu/people/conway/TS/Bailey/Bisexuality/Bisexuality-NYT%207-05-05.html Une raison fréquente des attitudes négatives face à la bisexualité chez les lesbiennes est la peur qu'une bisexuelle quittera une femme pour un homme - et vice-versa pour les hommes homosexuels, qui craignent être quittés pour une femme. L'homme hétérosexuel est réputé avoir un avantage injuste dû à la fois au sexisme et à l'homophobie. Les bisexuels sont souvent l'objet d'attaques homophobes par des personnes qui pensent que seule l'hétérosexualité est acceptable. Ils peuvent aussi être la cible d'attaques hétérophobes de la part des homosexuels - ceci est spécialement répandu parmi les hommes bisexuels. Weiss, Jillian T., GL vs. BT: The Archaeology of Biphobia and Transphobia Within the U.S. Gay and Lesbian Community, Journal of Bisexuality (Haworth Press 2004) Beaucoup d'anti-bisexuels - et particulièrement parmi les adolescents - croient que la bisexualité est une mode popularisée par des artistes bisexuels. Certains croient aussi que c'est une étape par laquelle on passe tous, et que les bisexuels ont donc tort d'insister autrement. D'autres pensent que les bisexuels cherchent de l'attention affective ou sexuelle. Ces prétentions n'ont aucune base scientifique. Certaines féministes radicales lesbiennes pensent que les femmes bisexuelles cèdent devant le système patriarcal. D'autres disent que les gens qui sont contre les bisexuels sont peu sûrs de leur propre sexualité, de même que les homophobes. Beaucoup de biphobes sont aussi homophobes. On peut résumer que les non-hétérosexuels ne semblent pas êtres les moins sexistes, identitairement parlant.

Notes

Voir aussi

===
Sujets connexes
Bigoterie   Féminisme radical   Homophobie   Hétérophobie   Lynn Conway   Pansexualité   Patriarcat (sociologie)   Polygamie   Préjugé   Saphisme   Sexisme   Stéréotype   Syndrome d'immunodéficience acquise  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^