Francis Jourdain

Infos
::Pour l'homonymie ornithologue et oologiste britannique, Francis Jourdain, voir Francis Charles Robert Jourdain Francis Jourdain (1876-1958) a été peintre, créateur de meubles et de décorations d'intérieurs, de céramiques, et d'autres objets d'arts décoratifs. À partir des Années 1930, il s'est de plus en plus engagé politiquement et a fini par adhérer au parti communiste français. À la fin de sa vie, il a exercé la fonction de Président du Secours Populai
Francis Jourdain

::Pour l'homonymie ornithologue et oologiste britannique, Francis Jourdain, voir Francis Charles Robert Jourdain Francis Jourdain (1876-1958) a été peintre, créateur de meubles et de décorations d'intérieurs, de céramiques, et d'autres objets d'arts décoratifs. À partir des Années 1930, il s'est de plus en plus engagé politiquement et a fini par adhérer au parti communiste français. À la fin de sa vie, il a exercé la fonction de Président du Secours Populaire Français. Fils de l'architecte Frantz Jourdain, fondateur du salon d'automne, son enfance bénéficie des nombreuses relations de ses parents dans les milieux intellectuels (Émile Zola, Alphonse Daudet) et artistiques (cercle d'Alexandre Charpentier). Pionnier du mouvement moderne, il abandonne au début du le style art nouveau dans lequel il s'était distingué (décoration de la villa Majorelle à Nancy), grâce en particulier à l'influence d'Adolf Loos, précurseur du Bauhaus. Proche des nabis (Bonnard, Vuillard) il restera fidèle à la devise de « l'art pour tous ». Sa peinture sera influencée par celle des « fauves » (Henri Matisse, Albert Marquet). Proche d'Octave Mirbeau, il soutient avec lui les romanciers du petit peuple Charles-Louis Philippe et Marguerite Audoux. Abandonnant la peinture et la gravure en 1912, il invente et commercialise un système de meubles interchangeables bon marché et ouvre en 1919 une boutique de céramiques, tissus, luminaires et autres objets décoratifs d'un style résolument moderne. Dans cette période, il collabore régulièrement aux Cahiers d'Aujourd'hui dirigés par son ami Georges Besson. En 1929 il participe à la fondation de l'union des artistes modernes (UAM) aux côtés de Robert Mallet-Stevens, Charlotte Perriand, Pierre Charreau, René Herbst...Il s'engage de plus en plus dans le combat politique et adhère en 1932 à l'Association des écrivains et artistes révolutionnaires (AEAR) auprès d'André Gide, Aragon et Paul Vaillant-Couturier. Il est pourchassé par la Gestapo pendant la Seconde Guerre mondiale. À la libération, il consacre la majeure partie de son temps à des critiques d'art sur les peintres qu'il a cotoyés (Toulouse-Lautrec, Pierre Bonnard, Paul Cézanne, Albert Marquet...) et à la rédaction de ses mémoires. Il est alors membre du comité directeur de la revue La Pensée fondée par Paul Langevin. Francis Jourdain a été un des tous premiers fondateurs des arts décoratifs modernes en France. Catégorie:Peintre Catégorie:Peintre français Catégorie:Naissance en 1876 Catégorie:Décès en 1958 en:Francis Jourdain
Sujets connexes
Adolf Loos   Albert Marquet   Alphonse Daudet   André Gide   Années 1930   Art nouveau   Association des écrivains et artistes révolutionnaires   Bauhaus   Charles-Louis Philippe   Charlotte Perriand   Fauvisme   France   Francis Charles Robert Jourdain   Gestapo   Gravure   Henri Matisse   Louis Aragon   Marguerite Audoux   Nabi (peinture)   Nancy   Octave Mirbeau   Parti communiste français   Paul Cézanne   Paul Langevin   Paul Vaillant-Couturier   Peinture   Pierre Bonnard   René Herbst   Robert Mallet-Stevens   Salon d'automne   Seconde Guerre mondiale   Secours populaire   Villa Majorelle  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^