République démocratique du Viêt Nam

Infos
La République démocratique du Viêt Nam (ou Nord-Vietnam) a été fondée par Ho Chi Minh en 1945 et est à l'origine de l'actuelle République Socialiste du Viêt-Nam (ou simplement Vietnam), nom qu'elle a pris suite à son absorption de la République du Viêt Nam (ou Sud-Vietnam) en 1976.
République démocratique du Viêt Nam

La République démocratique du Viêt Nam (ou Nord-Vietnam) a été fondée par Ho Chi Minh en 1945 et est à l'origine de l'actuelle République Socialiste du Viêt-Nam (ou simplement Vietnam), nom qu'elle a pris suite à son absorption de la République du Viêt Nam (ou Sud-Vietnam) en 1976.

Introduction

Au plus simple et au plus court, la République Démocratique du Viêt Nam a eu pour acte de naissance la Déclaration d'indépendance du Viêt Nam faite par le Président Ho Chi Minh le 2 septembre 1945 à Hanoi sur la place Ba Dinh en un cérémoniel confucéen de changement dynastique, en présence de tous les corps constitués et des congrégations religieuses. Cette déclaration d'indépendance est l'aboutissement de la "Révolution d'août" qui est elle-même l'aboutissement de plus d'un demi-siècle des résistances vietnamiennes contre la colonisation française dont une des figures de proue est encore l'Empereur Duy Tan détrôné pour nationalisme et exilé à l'île de la Réunion. Cette indépendance n'a pas été reconnue par la puissance tutélaire française et il s'ensuivit la Première Guerre d'Indochine d'indépendance dont la fin a été payée au prix de la partition temporaire en deux zones de regroupement militaire, suivant les Accords de Genève de 1954. Avec le regroupement des forces vietnamiennes, la République Démocratique du Viêt Nam a vu son territoire réduit au Nord du 17 parallèle. Les forces françaises regroupées au Sud du 17ème parallèle continuaient à soutenir l'État vietnamien de Saigon qui, par le coup d'état de Ngo Dinh Diem, est devenu la "République du Viêt Nam" aux ordres des États Unis, comme l'État vietnamien était aux ordres de la France.

Guerres d’indépendance et de réunification

« Rien n’est plus précieux que l’indépendance et la liberté ». Ce mot du citoyen Nguyen Tat Thanh, proscrit Nguyen Ai Quoc, Président Hô Chi Minh résume l’histoire du Viêt Nam racontée par le Général Vo Nguyen Giap. Aussi pour l'indépendance et l'unité, l'empereur Bao Dai a abdiqué en 1945 en faveur de la jeune République Démocratique du Viêt Nam. Suite à la Révolution d'août et à la déclaration d'indépendance, la Première Guerre d’Indochine d’indépendance du Viêt Nam a été menée sur les plans diplomatique, militaire et politique par la République Démocratique du Viêt Nam. En contre-feu nationaliste, la France a créé l’État vietnamien de Saigon sous la souveraineté de l’Empereur Bao Dai que la France a ramené d’exil à Hong Kong. Ainsi, une guerre de reconquête coloniale a été transformée en guerre civile. La Première Guerre d’Indochine s’est terminée par les Accords de Genève de 1954 qui a partagé temporairement le Viêt Nam en deux zones de regroupement militaire, les troupes de l'Armée Populaire Vietnamienne au Nord du 17ème parallèle et les troupes françaises du Corps expéditionnaire français en Extrême-Orient (CEFEO) au Sud du 17ème parallèle avant leur évacuation complète du Viêt Nam, Laos et Cambodge. La République Démocratique du Viêt Nam a vu son territoire réduit au Nord du 17ème parallèle. Au moment de la signature des Accords de Genève, l’empereur Bao Dai a rappelé Ngo Dinh Diem en exil dans un monastère catholique romain aux États Unis pour en faire son Premier Ministre qui, en 1955, a fait un coup d’état et établi une “République du Viêt Nam” par un référendum manifestement truqué avec plus de voix favorables que d’électeurs ce qui força l’empereur Bao Dai à abdiquer. Comme la France a transformé sa guerre coloniale en guerre par la création de l’État vietnamien de Saigon, les États-Unis ont transformé leur guerre anti-communiste en guerre civile par la création de la “République du Viêt Nam”. Le sabotage de l’élection référendaire pour la réunification des deux zones prévue pour 1956 par ces Accords de Genève a conduit à la Deuxième Guerre d’Indochine de réunification ou Guerre du Viêt Nam Cette guerre de réunification a été menée conjointement par la République démocratique du Viêt Nam et le Front national pour la libération du Viêt Nam. À la réunification, la “République démocratique du Viêt Nam” s’est sabordée pour absorber la “République du Viêt Nam” qui a disparu avec la capitulation inconditionnelle de Saigpn le 30 avril 1975. Cette réunification a été consacré sur les plans diplomatique et politique par la naissance de la "République socialiste du Viêt Nam" en 1979 qui a dû affronter de suite la Troisième Guerre d’Indochine qui exprime l'antique contentieux sino-vietnamien.

Conclusion

À la capitulation inconditionnelle de Saigon le 30 avril 1975, la "République du Viêt Nam (Cong Hoa Viêt Nam) a disparu pour laisser la place à un Gouvernement Provisoire (aussi appelé Gouvernement Révolutionaire Provisoire ou GRP) qui a aussi disparu en même temps que la "République Démocratique du Viêt Nam" (Cong Hoa Dan Chu Viêt Nam), qui a existé de 1945 à 1979, pour voir apparaître la "République Socialiste du Viêt Nam" (Cong Hoa Xa Hoi Chu Ngia Viêt Nam) à partir de 1979 d'un Viêt Nam indépendant et uni. Il y allait de même pour la réunification des deux Allemagnes en 1989.

Références bibliographiques

-Bernard B. Fall
-The Vietminh Regime (1954), Le Vietminh (1960, traduction française, Colin)
-The Two Vietnams (1963), Les deux Viêt Nam (1962, traduction française, Payot)
-Indochine 1946-1962 (1962, Laffont)
-Vietnam Witness, 1953-66 (1966)
-Hell in a Very Small Place: The Siege of Dien Bien Phu (1966), Dien Bien Phu, un coin d’enfer (1968, traduction française posthume, Laffont)
-Anatomy of a Crisis: The Laotian Crisis of 1960-1961 (1969).
-Jean Lacouture, Hô Chi Minh, Seuil, col. Politique, Paris, 1967.
-Viêt Nam, de la guerre française à la guerre américaine, avec Philippe Devillers, coll.Esprit, 1969
-La Fin d'une guerre, en collaboration avec Philippe Devillers, 1960, nouvelle édition en 1969
-Paul Mus, Viêt Nam. Sociologie d’une guerre, Seuil, Paris, 1952. Catégorie:Histoire du Viêt Nam Catégorie:État communiste Catégorie:Guerre d'Indochine ar:شمال فيتنام cs:Severní Vietnam da:Nordvietnam de:Nordvietnam en:North Vietnam es:Vietnam del Norte fa:ویتنام شمالی id:Vietnam Utara it:Vietnam del Nord ja:ベトナム民主共和国 ko:북베트남 ms:Vietnam Utara nl:Noord-Vietnam no:Nord-Vietnam pl:Wietnam Północny pt:Vietname do Norte ru:Демократическая Республика Вьетнам simple:North Vietnam sv:Nordvietnam th:ประเทศเวียดนามเหนือ vi:Việt Nam Dân chủ Cộng hòa
Sujets connexes
Accords de Genève   Bernard B. Fall   Cambodge   Contentieux sino-vietnamien   Corps expéditionnaire français en Extrême-Orient   France   Front national pour la libération du Viêt Nam   Guerre du Viêt Nam   Hanoï   Hong Kong   Hô Chi Minh   Jean Lacouture   Laos   Paul Mus   République du Viêt Nam   Vietnamien   Viêt Nam  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^