San Lorenzo (Mexique)

Infos
San Lorenzo est un site olmèque dans l'État du Veracruz au Mexique à . Son nom olmèque nous est inconnu. Il constitue avec La Venta un des deux sites majeurs de cette civilisation mésoaméricaine. San Lorenzo constitue en fait un ensemble de trois sites: San Lorenzo proprement dit, Tenochtitlan et Potrero Nuevo. Le site principal est aujourd'hui situé sur un plateau qui longe la rivière Coatzacoalcos, à 60 km de la côte du golfe du Mexique. Vers -1200, le site devait
San Lorenzo (Mexique)

San Lorenzo est un site olmèque dans l'État du Veracruz au Mexique à . Son nom olmèque nous est inconnu. Il constitue avec La Venta un des deux sites majeurs de cette civilisation mésoaméricaine. San Lorenzo constitue en fait un ensemble de trois sites: San Lorenzo proprement dit, Tenochtitlan et Potrero Nuevo. Le site principal est aujourd'hui situé sur un plateau qui longe la rivière Coatzacoalcos, à 60 km de la côte du golfe du Mexique. Vers -1200, le site devait être une île. Il date de l'Époque préclassique traditionnelle ou de l'Époque I selon duverger. Richard A. Diehl distingue trois périodes :
- San Lorenzo (-1150 à -900)
- Nacaste (-900 à -700)
- Palangana (-600 à -400) Ensuite le site a été abandonné. Carte de sites olmèques

Histoire des fouilles

San Lorenzo a été découvert et fouillé par Matthew Stirling et Drucker en 1945. Ils y découvrirent de nombreuses sculptures, parmi lesquelles cinq des fameuses têtes colossales. L'archéologue américain Michael D. Coe reprit les fouilles en 1964 et y consacra trois ans. Des analyses au carbone 14 permirent d'établir l'antiquité de San Lorenzo, antérieure à La Venta. C'est en 1960 que l'archéologue Alfonso Medellín Zenil avait découvert dans les montagnes de los Tuxtlas les carrières de basalte, d'où proviennent sans doute les sculptures. Entre 1990 et 1996, le «Proyecto Arqueológico San Lorenzo Tenochtitlan» a permis de localiser de nombreuses autres sculptures. En mai 1994 fut découverte la dixième tête colossale du site. Les fouilles d'Ann Cyphers ont permis d'établir de nouvelles dates au radiocarbone (-1700).

Le site

Tête colossale 6 de San Lorenzo Il est difficile de s'imaginer à quoi ressemblait San lorenzo à son apogée (-900). Le site occupe environ 500 ha. Le plateau a fait l'objet d'importants travaux de terrassement. Il est parsemé d'étangs artificiels («lagunas»), qui sont l'objet d'une controverse entre archéologues. Au moins dix têtes colossales et plusieurs trônes formaient des alignements rituels. On pense actuellement que les têtes colossales sont des représentations de souverains. Beaucoup de ces monuments sont concentrés dans la partie ouest du plateau. On y trouve une résidence royale appelée «Palais rouge» ainsi qu'un atelier de sculpteurs. On considérait jadis (Soustelle) que les sculptures de San Lorenzo avaient été mutilées lors d'une révolte qui aurait mis fin à la dynastie. On pense maintenant plutôt que les Olmèques resculptaient d'anciens monuments. Le site comporte également un système de canaux souterrains faits de pierres en U soigneusement ajustées, avec une pente de 2%. La phase Nacaste qui suit l'écroulement de San Lorenzo n'a livré aucun monument. Elle se distingue par un type de céramique différent. La dernière phase (Palangana) est contemporaine du grand centre de La Venta. Elle est marquée par la construction d'une série de tumuli. On ignore si San Lorenzo dépendait de La Venta à cette époque.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Art olmèque   Civilisation maya   Datation au carbone 14   La Venta   Mayas   Mexique   Mésoamérique   Olmèques   Veracruz  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^