Championnat du monde de Formule 1 1961

Infos
Le championnat du monde de Formule 1 1961 a été remporté par l'Américain Phil Hill sur une Ferrari. La Scuderia Ferrari remporte le championnat du monde des constructeurs.
Championnat du monde de Formule 1 1961

Le championnat du monde de Formule 1 1961 a été remporté par l'Américain Phil Hill sur une Ferrari. La Scuderia Ferrari remporte le championnat du monde des constructeurs.

Règlement sportif

-Seuls les 5 meilleurs résultats sont retenus.
-L'attribution des points s'effectue selon le barême 9, 6, 4, 3, 2, 1. Deuxième changement en deux ans pour le barême de points. Afin de valoriser le panache, la victoire est portée à 9 points

Règlement technique

-Moteurs atmosphériques de 1 500 cm³
-Moteurs suralimentés interdits

Principaux engagés

La Formule 1 est bouleversée en 1961 par l'introduction d'une nouvelle réglementation technique, destinée à diminuer les performances. La F1 2, 5 L (en place depuis 1954) cède la place à la F1 1, 5 L. Comme en 1953, la F1 adopte donc la réglementation de la F2. Officialisée depuis 1958, cette nouvelle réglementation a été vigoureusement combattue par les concurrents, et notamment par les Britanniques, qui jusqu'au bout ont cru pouvoir infléchir la position de la CSI et ne se sont donc pas préparés en conséquence. Plus pragmatique, et s'étant résolue plus rapidement que ses adversaires britanniques à cette nouvelle réglementation, la Scuderia Ferrari semble la mieux préparée pour aborder la saison 1961. Préparation d'autant plus aisée que la Scuderia bénéficie de son expérience de la cylindrée 1500 cm3, usitée en Formule 2. Son trio de pilote composé de Phil Hill, Wolfgang von Trips et Richie Ginther fait donc figure de favori. Dominatrices en 1960, les Cooper et les Lotus sont elles au contraire affaiblies par le nouveau règlement, la firme Coventry-Climax ayant du concevoir un nouveau moteur dans de brefs délais. Cooper conserve son duo "océanien" composé de Jack Brabham et de Bruce McLaren, tandis que chez Lotus, le prometteur Jim Clark a été titularisé aux côtés de Innes Ireland. Stirling Moss bénéfiera également d'une Lotus engagée par l'écurie privée de Rob Walker. Mais si les officiels disposent de la nouvelle Lotus 21, Moss doit se contenter de la "vieille" Lotus 18. Difficultés de moteur également pour BRM, dans l'incapacité de concevoir un bloc conforme au nouveau règlement, et qui s'est tourné également vers Coventry-Climax. BRM aligne Graham Hill et Peter Brooks, qui remplace Bonnier. A noter enfin l'arrivée en F1 de Porsche. Présente avec brio en F2, la firme allemande met à profit le nouveau règlement pour franchir le pas. Dan Gurney et Joakim Bonnier en seront les pilotes.

Résumé du championnat du monde 1961

Tous les observateurs prédisent une domination Ferrari, mais un homme s'empresse de faire mentir les augures dès le premier Grand Prix de la saison. À Monaco, sur un circuit où la puissance pure des Ferrari ne peut s'exprimer, Stirling Moss confirme son statut officieux de meilleur pilote du monde et s'impose devant l'armada Ferrari. Seul Ginther avec la Ferrari V6 120° (Hill et von Trips ont un V6 65°) lui résistera. Retour à la normal à Zandvoort, où von Trips fait triompher la Ferrari V6 120° devant son coéquipier Phil Hill. Malgré la belle résistance de Clark, le rouleau compresseur Ferrari semble se mettre en marche. Confirmation sur le rapide tracé de Spa-Francorchamps, où la Scuderia signe un quadruplé (Hill-von Trips-Ginther-Gendebien). En s'imposant, Hill prend les commandes du championnat devant von Trips. Le duel entre l'Américain et l'Allemand est lancé. Au GP de France, disputé sur le circuit ultra-rapide de Reims, on attend une nouvelle domination du duo Hill-von Trips, mais à la surprise générale, c'est l'Italien Giancarlo Baghetti qui s'impose au volant d'une Ferrari V6 65° engagée par la Fédération italienne. En s'imposant pour sa toute première participation à une épreuve du championnat du monde, Baghetti signe un exploit appelé à rester dans les annales de la Formule 1. Parti en milieu de grille, Baghetti a profité d'une hécatombe chez les hommes forts du championnat et s'est imposé sur le fil devant la Porsche de Gurney. Le duel von Trips-Hill reprend à Aintree. Dominateur dans une course perturbée par la pluie, von Trips reprend pour deux petits points la tête du championnat à Hill. Au Nurburgring, sur le tracé le plus sélectif en terme de pilotage, et comme à Monaco en début de saison, la domination Ferrari est contrariée par Stirling Moss, auteur d'une nouvelle course d'anthologie sur sa Lotus privée. Pour l'avant-dernière épreuve de la saison à Monza, beaucoup attendent le sacre mondial de Wolfgang von Trips. L'Allemand possède quatre points d'avance sur Hill et semble avoir pris un ascendant moral. Ascendant qui se confirme aux essais qualificatifs où von Trips signe la pole-position tandis que Hill est relégué en quatrième position derrière Ginther et le surprenant débutant mexicain Ricardo Rodriguez, tout juste âgé de 19 ans. Mais tout bascule au départ: mal parti, von Trips se retrouve piégé au milieu d'un petit peloton au moment d'aborder le Parabolique. C'est là qu'il s'accroche avec la Lotus de Jim Clark et se retrouve projeté hors-piste. On dénombrera quinze victimes, dont le pilote allemand. La course sera remportée facilement par Hill, qui s'adjugera par la même occasion le titre mondial. A Watkins Glen pour le Grand Prix des États-Unis, et en l'absence des Ferrari (en signe de deuil), c'est l'écossais Innes Ireland qui s'impose à l'issue d'une course hécatombe. En signant ce qui restera son unique succès en championnat du monde, Ireland offre également au Team Lotus sa toute première victoire puisque jusqu'à présent, seul l'équipe de Rob Walker (avec Moss au volant) avait fait triompher la marque britannique.

Grand Prix de la saison 1961

Classement des pilotes

Classement des constructeurs

Formule 1 Catégorie:Sport automobile en 1961 1961 bg:Световен шампионат на Формула 1 (1961) ca:Temporada 1961 de Fórmula 1 cs:Formule 1 v roce 1961 de:Formel-1-Saison 1961 en:1961 Formula One season es:Temporada 1961 de Fórmula 1 fi:Formula 1 -kausi 1961 it:Formula 1 Anno 1961 nl:Formule 1 in 1961 pl:Formuła 1 Sezon 1961 pt:Temporada de Fórmula 1 de 1961 ru:Сезон 1961 Формулы-1 sl:Formula 1 sezona 1961 sq:Rezultatet e F1 1961 sv:Formel 1-VM 1961
Sujets connexes
British Racing Motors   Bruce McLaren   Cooper   Coventry Climax   Dan Gurney   Giancarlo Baghetti   Graham Hill   Grand Prix automobile d'Allemagne   Grand Prix automobile d'Allemagne 1961   Grand Prix automobile d'Italie   Grand Prix automobile d'Italie 1961   Grand Prix automobile de Belgique   Grand Prix automobile de Belgique 1961   Grand Prix automobile de France   Grand Prix automobile de France 1961   Grand Prix automobile de Grande-Bretagne   Grand Prix automobile de Grande-Bretagne 1961   Grand Prix automobile de Monaco   Grand Prix automobile de Monaco 1961   Grand Prix automobile des Pays-Bas   Grand Prix automobile des Pays-Bas 1961   Grand Prix automobile des États-Unis   Grand Prix automobile des États-Unis 1961   Innes Ireland   Jack Brabham   Jim Clark   Joakim Bonnier   John Surtees   Monaco   Monza   Olivier Gendebien   Phil Hill   Porsche   Richie Ginther   Roy Salvadori   Royaume-Uni   Scuderia Ferrari   Stirling Moss   Tony Brooks   Watkins Glen   Wolfgang von Trips   Zandvoort  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^