Système d'identification automatique

Infos
Affichage du trafic en Manche Est fourni par l'AIS Le Système d'identification automatique (SIA) ou Automatic Identification System (AIS) en anglais est un système d’échanges automatisés de messages entre navires par radio VHF qui permet aux navires et aux systèmes de surveillance de trafic (CROSS en France) de connaître l'identité, le statut, la position et la route des navires se situant dans la zone de navigation. Le chapitre V de la Convention SOLAS impose q
Système d'identification automatique

Affichage du trafic en Manche Est fourni par l'AIS Le Système d'identification automatique (SIA) ou Automatic Identification System (AIS) en anglais est un système d’échanges automatisés de messages entre navires par radio VHF qui permet aux navires et aux systèmes de surveillance de trafic (CROSS en France) de connaître l'identité, le statut, la position et la route des navires se situant dans la zone de navigation. Le chapitre V de la Convention SOLAS impose que les navires de jauge brute supérieure à 300 effectuant des voyages internationaux soient équipés de ce dispositif d'ici juillet 2007 au plus tard. Pour les navires de charge, le système doit pouvoir être interfacé à un ordinateur externe pour une éventuelle utilisation par un pilote.

Fonctionnement

L'AIS est composé de deux émetteurs et d'un récepteur VHF, d'un calculateur, d'un système ASN (appel sélectif numérique), d'un système de positionnement par satellite, d'un DCU (Display Control Unit : écran de contrôle) et est interfacé avec les instruments du navire (compas gyroscopique, indicateur de vitesse de changement de cap (optionnel), loch…) Le signal est multiplexé pour éviter que les navires ne se brouillent mutuellement en émettant au même moment. Pour accroître la capacité du système, la fréquence de rafraîchissement est modulée en fonction de la vitesse du navire et de ses évolutions : un navire lent et suivant une route rectiligne rafraîchira ses données avec une fréquence plus espacée. Schéma général Écran de contrôle (DCU , Display Control Unit)

Applications

L'AIS permet d'identifier les navires lorsque la reconnaissance visuelle ou radar n'est plus possible (nuit, temps de brume, faible échos radars). L'AIS est particulièrement utile pour éviter les collisions mais avec certaines limitations liées à son absence actuelle à bord des petits bateaux. Certaines malfonctions ont été rapportées (mauvaise position de la cible) il est conseillé comme pour tout système électronique de ne pas lui accorder une confiance aveugle, mais de toujours revérifier par d'autres moyens, ce n'est pas un appareil de navigation. D'autres utilisations sont envisagées comme la transmission aux navires par les stations terrestres des positions des obstacles (épaves, écueils). L'AIS devrait également faciliter la coordination des opérations de sauvetage en permettant aux stations terrestres d'identifier les navires les mieux à même de se porter sur les lieux du sinistre. L'efficacité de l'AIS dans ce domaine est toutefois limitée par la portée de la radio VHF (30 à 50 milles). Il permet la transmission de messages adressés à tous, ou à une cible particulière (identifiée à portée). C'est un grand pas en avant dans la gestion de la sécurité en mer. DCU

Les informations transmises

Datas d'une cible Toutes les 2 à 10 secondes, un navire équipé de l'AIS transmet les informations suivantes :
-Numéro MMSI : identifiant unique du navire
-Statuts de navigation ex. : amarré, au mouillage, faisant route au moteur, à capacité de manœuvre restreinte, échoué, en pêche, handicapé par son tirant d'eau, faisant route à la voile
-route sur le fond
-Vitesse sur le fond, entre 0 et 102 nœuds par pas de 0, 1 nœud
-Vitesse de changement de cap (Taux instantané de giration) de 0 à 720 degrés par minute
-Position : latitude et longitude avec une précision de 1/10000 de minute
-Cap vrai
-Heure UTC De plus, toutes les six minutes les informations suivantes sont transmises :
-Numéro d'Appel sélectif
-Nom du navire
-Type de bâtiment ou de cargaison (ex. : marchandises dangereuses)
-Dimensions du navire
-Position de l'antenne GPS sur le bateau
-Type d'instrument de positionnement satellitaire : GPS ou DGPS
-Tirant d'eau de 0.1 à 25.5 m
-Destination du navire sur 24 caractères
-ETA : estimation de l'heure d'arrivée à destination
-nombre d'hommes d'équipage Remarque: Il est possible de couper l'émission des données, cette possibilité doit être effectuée en toute connaissance de cause, car il sera possible en cas d'évènement de mer (ex: abordage, opérations SAR) de connaître par la suite l'heure de la coupure de ces émissions, qui demeure sous l'entière responsabilité du capitaine. On peut noter que le fait de mettre l'écran de contrôle (DCU) sur arrêt ne coupe pas l'émission des données, il faut pour le faire, entrer dans un menu. Mettre le DCU sur Off peut par contre perturber le système de navigation intégré si celui-ci en fait partie.

Application à la plaisance

L'information fournie peut être affichée sur un ordinateur interfacé avec un récepteur VHF à condition de disposer d'un logiciel de décryptage. Pour la plaisance, l'exploitation des signaux AIS uniquement en réception peut donc être un complément au radar lorsqu'il faut franchir les dispositifs de séparation du trafic (« rails »).

Voir aussi

-Phares et balises ===
Sujets connexes
Abordage   Appel sélectif numérique   Cargaison   Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage   Compas (navigation)   Dispositif de séparation du trafic   Loch (bateau)   Pilotage maritime   Recherche et sauvetage  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^