British Racing Motors

Infos
BRM (pour British Racing Motors) est une ancienne marque de sport automobile, présente en Formule 1 de 1951 à 1977.
British Racing Motors

BRM (pour British Racing Motors) est une ancienne marque de sport automobile, présente en Formule 1 de 1951 à 1977.

Historique

Pedro Rodriguez au GP d'Allemagne 1968 Au sortir de la Seconde Guerre mondiale, le sport automobile britannique est sinistré, incapable notamment de rivaliser avec les marques italiennes. D'où l'idée de l'ancien pilote britannique Raymond Mays de créer une marque qui serait le fruit des efforts conjoints de tout ce que le Royaume-Uni compte de spécialistes de sport automobile. La mise en œuvre de ce vaste projet collectif aux contours indéfinis est plus que laborieuse et les débuts dans le nouveau championnat du monde de Formule 1 sont sans cesse repoussés, faute d'une préparation satisfaisante. BRM effectue finalement ses grands débuts en championnat du monde à l'occasion du GP de Grande-Bretagne 1951, avec une étonnante voiture à moteur V16. Des débuts honorables, mais condamnés en fin d'année par le changement de règlement technique. BRM (qui a entre temps été racheté par Alfred Owen) n'effectue son retour en Grand Prix qu'en 1956, pour des prestations souvent calamiteuses. Tenté par l'aspect patriotique du projet, Mike Hawthorn claquera même la porte au bout de quelques courses, dégouté par le peu de profesionnalisme de l'ensemble. Les premiers résultats arrivent enfin en 1958, puis la première victoire en 1959, par l'intermédiaire du pilote suèdois Joakim Bonnier. Enfin, BRM touche à la consécration en 1962 en remportant le titre mondial des constructeurs et en permettant à son pilote Graham Hill de s'imposer chez les pilotes. Ecurie majeure du championnat du monde pendant plusieurs années avec Graham Hill puis Jackie Stewart, BRM va pourtant commencer son très lent déclin dans la seconde partie des années 1960, malgré encore plusieurs victoires. En 1972, le Français Jean-Pierre Beltoise signe sous la pluie à Monaco le tout dernier succès de l'écurie, qui continuera à agoniser (la presse britannique parlera même de British Racing Misery) jusqu'à sa fermeture, faute d'argent, à l'orée de la saison 1978. BRM bg:БРМ de:BRM en:British Racing Motors es:British Racing Motors fi:British Racing Motors gl:British Racing Motors it:British Racing Motors ja:BRM nl:British Racing Motors pt:British Racing Motors ro:BRM ru:БРМ (команда Формулы-1) sl:British Racing Motors sv:BRM
Sujets connexes
Formule 1   Graham Hill   Jackie Stewart   Jean-Pierre Beltoise   Joakim Bonnier   Mike Hawthorn  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^