Sean Connery

Infos
Sean Connery en 1980 lors de la première de Seems Like Old Times. Sir Thomas Sean Connery (né le à Édimbourg) est un acteur écossais. De son impressionnante filmographie, outre des choix éclectiques, on notera qu'il a interprété le rôle de l'agent 007, James Bond, à sept reprises.
Sean Connery

Sean Connery en 1980 lors de la première de Seems Like Old Times. Sir Thomas Sean Connery (né le à Édimbourg) est un acteur écossais. De son impressionnante filmographie, outre des choix éclectiques, on notera qu'il a interprété le rôle de l'agent 007, James Bond, à sept reprises.

Biographie

Sean Connery est issu d'un milieu très modeste (père chauffeur et mère femme de ménage). À l'arrivée de son petit frère Neil, il a huit ans, et il doit travailler pour gagner sa vie. Sean Connery abandonne ses études à l'âge de 17 ans et s'engage dans la marine britannique, pour un bref passage. Il doit en effet être rapatrié à cause d'un ulcère d'estomac. C'est dans la marine qu'il se fait faire ses deux tatouages désormais devenus célèbres. Le premier dit : « Dad and Mum », et le second : « Scotland forever ». Par la suite, il exerce divers petits métiers : maçon, livreur, maître-nageur, vernisseur de cercueils, etc. et pratique le culturisme (3 place au concours de Mr Universe 1952). Cela lui permet de gagner assez d'argent pour vivre. En 1951, on le retrouve à Londres, où il débute sa carrière comme figurant, au théâtre dans une pièce titrée South Pacific. Durant les années 1950, il alterne les apparitions à la télévision, au théâtre (Point of departure, A witch in Time, Witness for the Prosecution d'Agatha Christie) et au cinéma (1955 dans Geordie de Frank Launder et Au bord du volcan de Terence Young), qui constituent son apprentissage. En 1961, le « London Express » organise un concours afin de trouver une nouvelle figure pour le rôle de James Bond, l'agent 007, sorti de l'imagination de Ian Fleming. Il remporte le concours devant six cent candidats, et incarne le héros l'année suivante dans James Bond 007 contre Dr. No de Terence Young. Cinq autres fois, il incarna le personnage à l'écran (une septième non officielle dans Jamais plus jamais), et certains puristes considèrent qu'il est le « seul » vrai Bond. Le succès du film lui donne immédiatement une dimension internationale et marque le début d’une prestigieuse filmographie, avec des cachets en rapport avec la notoriété grandissante. Après Goldfinger (1964), mécontent de son association permanente entre lui et Bond aux yeux du public, il désire être reconnu pour son travail, où il est remarqué dans des films comme La colline des hommes perdus (The Hill) de Sidney Lumet (1965). En 1974, il décide d'aller vivre en Espagne car il trouve les taxes trop élevées et qu'il est victime de discrimination politique. Il tourne avec les plus grands réalisateurs Guy Hamilton, Alfred Hitchcock (Pas de printemps pour Marnie), Sidney Lumet, John Boorman, John Huston, Richard Lester, Richard Attenborough, Steven Spielberg, ou Brian De Palma, pour n’en citer que quelques uns. Choisissant ses rôles avec discernement, il parvient au fil du temps à modifier son image d’aventurier baroudeur pour afficher une solitude non dénuée d’humour. Il en joue en acceptant des rôles secondaires ou de simples apparitions ou caméos mais toujours de prestige (le roi Arthur dans Lancelot ou Richard Cœur de Lion dans Robin des Bois : Prince des voleurs). À partir des années 1990, il s'engage pour l'indépendance de l'Écosse, en devenant un des principaux contributeurs du Scottish National Party et militant activement lors de chaque élection. Cette prise de position retarde son anoblissement qui intervient finalement le .

Filmographie

Sean Connery en kilt à Washington en 2004.
- 1955 : Voyages en Birmanie de Herbert Wilcox (non crédité)
- 1957 : Train d'enfer de Cy Endfield (rôle de Johnny Kates, chauffeur)
- 1957 : Au bord du volcan de Terence Young (rôle de Mike)
- 1957 : Time lock de Gerald Thomas (rôle de le deuxième soudeur)
- 1957 : Les Criminels de Londres de Montgomery Tully (rôle de Spike)
- 1958 : Je pleure mon amour de Lewis Allen (rôle de Mark Trevor)
- 1958 : La Plus grande aventure de Tarzan de John Guillermin (rôle de O'Bannion)
- 1959 : Darby O'Gill et les farfadets de Robert Stevenson (rôle de Michael McBride)
- 1961 : On the fiddle ou operation Snafu de Cyril Frankel (rôle de Pedlar Pascoe)
- 1961 : L'Enquête mystérieuse de John Lemont (rôle de Paddy Damion)
- 1962 : Le Jour le plus long de Ken Annakin (rôle de Le soldat Flanagan)
- 1962 : James Bond 007 contre Dr. No de Terence Young (rôle de James Bond)
- 1963 : Bons baisers de Russie de Terence Young (rôle de James Bond)
- 1964 : Goldfinger de Guy Hamilton (rôle de James Bond)
- 1964 : La Femme de paille de Basil Dearden (rôle de Anthony Richmond)
- 1964 : Pas de printemps pour Marnie d'Alfred Hitchcock (rôle de Mark Rutland)
- 1965 : Opération Tonnerre de Terence Young (rôle de James Bond)
- 1965 : La Colline des hommes perdus de Sidney Lumet (rôle de Joe Roberts)
- 1966 : L'Homme à la tête fêlée de Irvin Kershner(rôle de Samson Shillitoe)
- 1967 : On ne vit que deux fois de Lewis Gilbert (rôle de James Bond)
- 1968 : Shalako de Edward Dmytryk (rôle de Shalako)
- 1970 : Traitre sur commande de Martin Ritt (rôle de Jack Kehoe)
- 1971 : Les Diamants sont éternels de Guy Hamilton (rôle de James Bond)
- 1971 : Le Gang Anderson de Sidney Lumet (rôle de John Anderson)
- 1971 : La Tente rouge de Mikhail Kalatozishvili (rôle de Roald Amundsen)
- 1973 : The Offence de Sidney Lumet (rôle de le sergent Johnson)
- 1973 : Un homme voit rouge de Caspar Wrede (rôle de Nils Tahlvik)
- 1973 : Zardoz de John Boorman (rôle de Zed)
- 1974 : Le Crime de l'Orient-Express de Sidney Lumet (rôle de Colonel Arbuthnott)
- 1975 : L'Homme qui voulut être roi de John Huston (rôle de Daniel Dravot)
- 1975 : Le Lion et le Vent de John Milius (rôle de sheik Mulay Hamid El Raisulil)
- 1976 : La Rose et la flèche de Richard Lester (rôle de Robin des Bois)
- 1977 : Un pont trop loin de Richard Attenborough (rôle de Maj. Gen. Roy Urquhart)
- 1978 : La Grande attaque du train d'or de Michael Crichton (rôle de Edward Pierce)
- 1979 : Cuba de Richard Lester (rôle du major Robert Dapes)
- 1979 : Meteor de Ronald Neame (rôle de Dr. Paul Bradley)
- 1981 : Outland... loin de la terre de Peter Hyams (rôle de O'Niel)
- 1981 : Bandits, bandits de Terry Gilliam (rôle de Le roi Agamemnon, le pompier)
- 1982 : Sword of the valiant de Stephen Weeks
- 1982 : Meurtres en direct de Richard Brooks
- 1982 : Cinq jours ce printemps-là de Fred Zinnemann
- 1983 : Jamais plus jamais de Irvin Kershner (rôle de James Bond)
- 1986 : Le Nom de la rose de Jean-Jacques Annaud (rôle de Guillaume de Baskerville)
- 1986 : Highlander de Russell Mulcahy (rôle de Juan Sanchez Villa-Lobos Ramirez)
- 1987 : Les Incorruptibles de Brian De Palma (rôle de Jim Malone)
- 1988 : Presidio, base militaire, San Francisco de Peter Hyams (rôle de Lt. Col. Alan Caldwell)
- 1989 : Family Business de Sidney Lumet (rôle de Jessie McMullen)
- 1989 : Indiana Jones et la dernière Croisade de Steven Spielberg (rôle du Professeur Henry Jones)
- 1990 : À la poursuite d'Octobre Rouge de John McTiernan (rôle du commandant Marko Ramius)
- 1990 : La Maison Russie de Fred Schepisi
- 1990 : Highlander, le retour de Russell Mulcahy (rôle de Juan Sanchez Villa-Lobos Ramirez)
- 1991 : Robin des Bois : Prince des voleurs de Kevin Reynolds (rôle du roi Richard / non crédité)
- 1992 : Soleil levant de Philip Kaufman (rôle du capitaine John Connor)
- 1992 : Medicine Man de John McTiernan
- 1994 : Lancelot, le premier chevalier de Jerry Zucker (rôle du roi Arthur)
- 1994 : Un Anglais sous les tropiques de Bruce Beresford
- 1994 : Juste Cause de Arne Glimcher
- 1996 : Rock de Michael Bay (rôle de John Patrick Mason)
- 1998 : La Carte du cœur de Willard Carroll (rôle de Paul)
- 1998 : Chapeau melon et bottes de cuir de Jeremiah Chechik (rôle de Sir August de Wynter)
- 1999 : Haute Voltige de Jon Amiel (rôle de Robert Mac Dougal)
- 2000 : À la rencontre de Forrester de Gus Van Sant (rôle de William Forrester)
- 2002 : La Ligue des gentlemen extraordinaires de Stephen Norrington (rôle de Allan Quatermain)

Récompenses

De nombreuses récompenses et distinctions balisent la longue carrière de Sean Connery, dont on peut citer :
- 1988 : Oscar du meilleur acteur dans un second rôle et le Golden Globe Award pour son interprétation dans Les Incorruptibles ; le « British Academy of Film and Television Arts » du meilleur acteur pour Le Nom de la rose.
- 1990 : « Lifetime Achievement Award », un BAFTA d'honneur remis par la princesse Anne pour son exceptionnelle contribution au cinéma mondial.
- 1992 : prix « The Sexiest Man Alive » par le magazine People.
- 1996 : « Cecil B.DeMille Award » décerné par la Hollywood Foreign Press Association durant la cérémonie annuelle des Golden Globes.
- 1997 : « Blockbuster entertainment award » du meilleur second rôle pour Rock Sean Connery a fondé en 1968 le Scottish International Education Trust. Il est par ailleurs Docteur honoris causa des universités de Saint Andrews et Heriot-Watt (Écosse) et membre honoraire de la « Royal Scottish Academy of Music and Drama ». France : commandeur des Arts et des lettres, il a également reçu la Légion d'honneur.

Anecdotes

- Sean Connery prête ses traits à l'agent Zérozérosix, un espion à la solde de Rome, dans la bande dessinée L'Odyssée d'Astérix en 1981.
- Sean Connery est le grand-père par alliance de la journaliste de télévision française Stéphanie Renouvin dont la grand-mère n'est autre que sa compagne de longue date (1975), l'artiste-peintre française Micheline Roquebrune.
- La sonorité de son nom en français, homophone du mot d'argot « connerie(s) » a permis de nombreuses blagues dont dernièrement le slogan promotionel de la comédie française de l'année 2006, pastiche des films d'espionnage, OSS 117 : Le Caire, nid d'espions : « Sans Sean mais avec beaucoup de conneries ».
- De sa longue filmographie, Sean Connery cite souvent : L'Homme qui voulut être roi de John Huston et Indiana Jones et la dernière Croisade de Steven Spielberg comme ses deux films préférés.

Bibliographie

- Andrew Rissik, The James Bond Man : The Films of Sean Connery. Elm Tree Books, 1983, 217 p.
- Robert Sellers, The Films of Sean Connery. Vision Press, 1990, 192 p.
- Mark Cousins, « King of the Hill », Sight and Sound, mai 1997, p. 22-24. ==
Sujets connexes
Agatha Christie   Alfred Hitchcock   Années 1950   Années 1990   Bandits, bandits   Basil Dearden   Bons baisers de Russie   Brian De Palma   Bruce Beresford   Caméo   Chapeau melon et bottes de cuir (film)   Cinéma   Edward Dmytryk   France   Frank Launder   Fred Schepisi   Fred Zinnemann   Golden Globe Award   Goldfinger   Gus Van Sant   Guy Hamilton   Haute Voltige   Herbert Wilcox   Highlander   Highlander, le retour   Ian Fleming   Indépendantisme écossais   Internet Movie Database   Irvin Kershner   Jamais plus jamais   James Bond   James Bond 007 contre Dr. No   Jean-Jacques Annaud   Jerry Zucker   John Boorman   John Guillermin   John Huston   John McTiernan   John Milius   Jon Amiel   Ken Annakin   Kevin Reynolds   Kilt   L'Homme qui voulut être roi   L'Odyssée d'Astérix   La Carte du cœur   La Ligue des gentlemen extraordinaires (film)   La Maison Russie (film)   Lancelot, le premier chevalier   Le Crime de l'Orient-Express (film)   Le Jour le plus long   Le Nom de la rose (film, 1986)   Les Diamants sont éternels   Les Incorruptibles (film, 1987)   Lewis Gilbert   Londres   Légion d'honneur   Martin Ritt   Medicine Man   Meteor (film)   Michael Bay   Michael Crichton   Micheline Roquebrune   Montgomery Tully   On ne vit que deux fois   Opération Tonnerre   Oscar du meilleur acteur dans un second rôle   Pas de printemps pour Marnie   Peter Hyams   Philip Kaufman   Presidio, base militaire, San Francisco   Richard Attenborough   Richard Brooks (réalisateur)   Richard Lester   Robert Stevenson (cinéma)   Rock (film)   Roi Arthur   Ronald Neame   Russell Mulcahy   Saint Andrews   Shalako   Sidney Lumet   Soleil levant (film)   Stephen Norrington   Steven Spielberg   Stéphanie Renouvin   Terence Young   Terry Gilliam   The Offence   Train d'enfer (film, 1957)   Un Anglais sous les tropiques   Un pont trop loin   Washington (District de Columbia)   Zardoz  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^