Classe Virginia

Infos
Le Virginia en constructiion sur le chantier naval Electric Boat de Groton Image d'artiste d'un Virginia La classe Virginia (appellation officielle Virginia SSN 774) regroupe des sous-marins nucléaires d'attaque, d’un coût unitaire dépassant les de 2, 2 milliards de dollars américain en service dans la marine de guerre des États-Unis.
Classe Virginia

Le Virginia en constructiion sur le chantier naval Electric Boat de Groton Image d'artiste d'un Virginia La classe Virginia (appellation officielle Virginia SSN 774) regroupe des sous-marins nucléaires d'attaque, d’un coût unitaire dépassant les de 2, 2 milliards de dollars américain en service dans la marine de guerre des États-Unis.

Caractéristiques

Ils sont différents des autres sous-marins nucléaires parce qu'ils peuvent non seulement patrouiller dans les profondeurs des océans mais aussi s’approcher des côtes dans les eaux peu profondes, un atout important dans la lutte contre le terrorisme selon les officiels de l’United States Navy. Conçus dans les années 1990 et mis en service à partir de 2005, les Virginia sont les premiers sous-marins à être construits sans périscope (il est remplacé par une caméra haute définition). Cela a permis au poste central, auparavant placé directement sous le périscope, d'être déplacé vers un espace plus grand sur le pont inférieur. Le Virginia peut aussi lancer des véhicules sous-marins sans équipage (drone) servant, entre autres à la lutte contre les mines. D’autres améliorations concernent un pilote automatique informatisé conçu pour réduire le stress de l’équipage lors des navigations en eaux peu profondes et une salle des torpilles reconfigurable qui peut accueillir des couchettes supplémentaires pour les forces d’opérations spéciales. Il dispose d'un armement similaire au sous-marin de Classe Los Angeles soit des torpilles Mk-48 de 533mm, des missiles mer-mer Harpoon, et des missiles à lancement vertical Tomahawk. Les batiments de cette classe sont également équipés d'un sas sous-marin facilitant la mise à l'eau en immersion des équipes de forces spéciales (Navy SEALs par exemple) par groupe de 9 hommes, leur matériel se trouvant prépositionné dans des rangements dans le flanc du kiosque du sous-marin. En plus du sonar avant pouvant fonctionner en mode passif ou actif, le sous-marin dispose de 3 sonars sur chaque flanc et d'un sonar tracté. On peut y ajouter deux sonars haute fréquence pour la détection des mines : un sur l'avant du kiosque, l'autre sous le sonar avant. Ces navires ont été conçus de façon modulaire pour faciliter l'intégration ultérieure de technologies nouvelles. De plus leur coque est recouverte de materiaux synthétiques afin de diminuer les bruits émis en améliorant l'hydrodynamisme. Le Texas, deuxième batiment de cette classe, devrait couter 2, 71 milliards de $, environ 24% de plus que le prix initial de 2, 19 milliards de $; la livraison mi-2006 est intervenue avec un an de retard. Devant étre construit à l'origine en environ 30 exemplaires à un coût inférieur à la classe Seawolf, des économies budgétaires risquent de limiter leur nombre à moins de vingt.

Liste des bâtiments

===
Sujets connexes
AGM-84 Harpoon   BGM-109 Tomahawk   Caméra   Chantier naval Electric Boat de Groton   Cheval-vapeur   Classe Los Angeles   Classe Seawolf   Coque (bateau)   Drone   General Electric   Guerre contre le terrorisme   Mine marine   Mètre   Newport News   Officier de marine   Photonique   Pouce (unité)   Périscope   Réacteur nucléaire   Sonar   Sous-marin   Sous-marin nucléaire d'attaque   Tonne (unité)   Torpille   United States Navy  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^