Donativum

Infos
Sous l'Empire romain, un donativum est une récompense exceptionnelle accordée à un corps de troupe, généralement équivalente à plusieurs années de solde. Les prétoriens (garde personnelle de l'empereur) reçoivent fréquemment un donativum : lors de l'avènement d'un nouvel empereur, lors d'une naissance ou d'un mariage dans la famille impériale. Les autres corps de troupe (légions, troupes auxiliaires) en reçoivent moins souvent, voire jamais.
Donativum

Sous l'Empire romain, un donativum est une récompense exceptionnelle accordée à un corps de troupe, généralement équivalente à plusieurs années de solde. Les prétoriens (garde personnelle de l'empereur) reçoivent fréquemment un donativum : lors de l'avènement d'un nouvel empereur, lors d'une naissance ou d'un mariage dans la famille impériale. Les autres corps de troupe (légions, troupes auxiliaires) en reçoivent moins souvent, voire jamais.

Exemples

Quelques exemples de donativa rapportés par les historiens romains :
- En 41, Claude, craignant pour sa vie après l’assassinat de Caligula, offre 15 000 sesterces par tête aux prétoriens qui l’avaient emmené dans leur camp. Il fut le premier empereur à s’assurer ainsi de la fidélité de sa garde.
- En 68, Galba refuse de donner aux prétoriens une gratification plus considérable qu’à l’ordinaire, répondant « qu’il avait coutume d’enrôler des soldats, et non de les acheter ». Les prétoriens corrompus par Othon l’assassinent peu après. (Vies des douze Césars, Galba, XVI).
- En 69, Vitellius « sentait la menace du donativum suspendue sur lui, et comme il n’avait pas d’argent, il accordait tout le reste aux soldats ». (Tacite, Histoires, livre II, XCIV).
- En 69, Vespasien met un coup d’arrêt à la surenchère, avec plus d’efficacité : « quant aux troupes qui avaient participées à sa victoire, bien loin de leur accorder quelque faveur extraordinaire, il leur fit même attendre longtemps leurs récompenses légitimes » (Suétone Vie des douze Césars, Vespasien, VIII)
- En 193, le sénateur Pertinax, craignant aussi pour sa vie, promet 3000 drachmes aux prétoriens qui l'entouraient, et qui le proclament alors empereur. Il en verse la moitié, mais est assassiné peu après par les prétoriens.
- Son successeur Didius Julianus achète sa proclamation contre une promesse fabuleuse de 6250 drachmes par tête. Il périt avant de les avoir versés .

Liste complète

Voir aussi

- Congiaire (congiarium)
- Ærarium
- Fisc
- Rationalis
- Rationibus
- Largesses impériales

Sources

-Vies des douze Césars, Suétone
-Histoire générale de l’Empire romain, Paul Petit, Editions du Seuil, 1974 Catégorie:Politique de la Rome antique de:Donativum en:Donativum it:Donativo nl:Donativum
Sujets connexes
Antonin le Pieux   Auguste   Caligula   Commode (empereur)   Congiaire   Denier (monnaie)   Didius Julianus   Domitien   Drachme antique grecque   Fisc   Galba   Garde prétorienne   Hadrien   Largesses impériales   Légion romaine   Néron   Othon (empereur romain)   Pertinax   Rome antique   Septime Sévère   Sesterce   Suétone   Séjan   Tacite   Tibère   Titus (empereur romain)   Trajan   Vespasien   Vitellius  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^