World Wide Web Consortium

Infos
left Le World Wide Web Consortium, abrégé W3C, est un consortium fondé en octobre 1994 pour promouvoir la compatibilité des technologies du World Wide Web telles que HTML, XHTML, XML, RDF, CSS, PNG, SVG et SOAP. Le W3C n'émet pas des normes au sens européen, mais des recommandations à valeur de standards industriels. Le W3C est supervisé par Tim Berners-Lee, le principal créateur du protocole URL, de l'HTTP, et de l'HTML.
World Wide Web Consortium

left Le World Wide Web Consortium, abrégé W3C, est un consortium fondé en octobre 1994 pour promouvoir la compatibilité des technologies du World Wide Web telles que HTML, XHTML, XML, RDF, CSS, PNG, SVG et SOAP. Le W3C n'émet pas des normes au sens européen, mais des recommandations à valeur de standards industriels. Le W3C est supervisé par Tim Berners-Lee, le principal créateur du protocole URL, de l'HTTP, et de l'HTML.

Recommandations et certifications

Un document W3C traverse plusieurs étapes avant de devenir une Recommendation :
- Working Draft (WD) (brouillon de travail),
- Last Call Working Draft (dernier appel),
- Candidate Recommendation (CR) (candidat à la recommandation),
- Proposed Recommendation (PR) (recommandation proposée),
- W3C Recommendation (REC) (recommandation du W3C) Une recommandation peut être mise à jour par errata édité séparément, jusqu'à l'accumulation de suffisamment de modifications ; une nouvelle version de la recommandation est alors publiée (XML en est aujourd'hui à sa troisième version). Parfois, une recommandation recommence le processus, comme RDF. Le W3C publie aussi des remarques informatives qui ne sont pas destinées à être traitées en tant que norme. Le consortium laisse le soin aux fabricants de suivre les recommandations. Contrairement à l'Organisation internationale de normalisation ou d'autres corps internationaux de standardisation, le W3C ne possède pas de programme de certification. Cependant les spécifications techniques du W3C définissent la conformité de manière plus ou moins explicite et formelle. Le niveau d'implémentation des spécifications a été amélioré par la production d'un rapport d'implémentation pendant la phase de Candidate Recommendation.

Gestion du W3C

Sa gestion est assurée conjointement par le Massachusetts Institute of Technology (MIT) aux États-Unis, le European Research Consortium for Informatics and Mathematics (ERCIM) en Europe (auparavant l'Institut national de recherche en informatique et en automatique français (INRIA)) et l'Université Keio au Japon.

Standards du W3C

Le W3C supervise le développement d'un ensemble de standards (liste incomplète) :

Voir aussi

===
Sujets connexes
Common Gateway Interface   Consortium   Document Object Model   Europe   European Research Consortium for Informatics and Mathematics   Extensible Markup Language   Feuilles de style en cascade   GRDDL   Institut national de recherche en informatique et en automatique   Internet Engineering Task Force   Japon   Massachusetts Institute of Technology   MathML   Norme   Normes et standards industriels   Open Payment Initiative   Organisation internationale de normalisation   Portable Network Graphics   Recommandation   Resource Description Framework   Scalable Vector Graphics   Service de validation du W3C   Simple Object Access Protocol   Standard   Standards du Web   Synchronized Multimedia Integration Language   Tim Berners-Lee   Web Ontology Language   Web sémantique   World Wide Web   XForms   XHTML   XML Schema   XPath  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^