Louis-Olivier Taillon

Infos
L'honorable sir Louis-Olivier Taillon, C.P. (né le 26 septembre 1840 à Terrebonne, Québec, et mort le 25 avril 1923 à Montréal, Québec) était un homme politique québécois. Il a été premier ministre du Québec sous la bannière du Parti conservateur du Québec, très brièvement, du 25 au 29 janvier 1886 ; il a toutefois été ré-élu pour un deuxième mandat, du 16 décembre 1892 au 11 mai 1896. Il est enterré au cimetière Notre-Dame-des-Neiges, à Montréal.
Louis-Olivier Taillon

L'honorable sir Louis-Olivier Taillon, C.P. (né le 26 septembre 1840 à Terrebonne, Québec, et mort le 25 avril 1923 à Montréal, Québec) était un homme politique québécois. Il a été premier ministre du Québec sous la bannière du Parti conservateur du Québec, très brièvement, du 25 au 29 janvier 1886 ; il a toutefois été ré-élu pour un deuxième mandat, du 16 décembre 1892 au 11 mai 1896. Il est enterré au cimetière Notre-Dame-des-Neiges, à Montréal.

Vie politique

Son premier mandat ne dure que quatre jours, du 25 janvier au 29 janvier 1887. Ce mandat arriva à la fin du gouvernement conservateur de son prédécesseur John Jones Ross, où il détenait le poste de procureur général. Il dirigeait également le gouvernement à l'Assemblée législative car Ross ne pouvait y siéger, étant membre du Conseil législatif. Ross avait perdu les élections générales de 1886, mais avait tenté de s'accrocher au pouvoir avec un gouvernement minoritaire pour quelque mois de plus. Taillon est chef de l'opposition de 1887 à 1890, quand il perd l'élection de 1890 ainsi que son propre siège. Il retourne brièvement à la pratique du droit, mais après que le premier ministre libéral Honoré Mercier ait été démis de ses fonctions par le lieutenant-gouverneur du Québec, Taillon devient ministre sans portefeuille dans le gouvernement de Charles-Eugène Boucher de Boucherville. Comme sous John Jones Ross, il est à la tête du gouvernement à l'Assemblée législative, car de Boucherville est membre du Conseil législatif. Taillon devient premier ministre lorsque Boucher de Boucherville démissionne. Il démissionne en 1896 et fait le saut en politique fédérale pour servir en tant que ministre des Postes dans le très éphémère gouvernement conservateur de Charles Tupper, de mai à juillet 1896. Il ne parvient pas à remporter un siège à la Chambre des communes aux élections de 1896, et échoue encore une fois en 1900, mettant ainsi fin à sa carrière politique. En 1916 il est fait chevalier. Il meurt à Montréal en 1923. La circonscription électorale de Taillon, créée en 1965, a été nommée en son honneur.

Voir aussi

==
Sujets connexes
Assemblée nationale du Québec   Avocat (métier)   Bas-Canada   Chambre des communes du Canada   Charles-Eugène Boucher de Boucherville   Charles Tupper   Cimetière Notre-Dame-des-Neiges   Circonscription électorale (Québec)   Conseil privé de la Reine pour le Canada   Dictionnaire biographique du Canada   Edmund James Flynn   Gouvernement Charles-Eugène Boucher de Boucherville (2)   Gouvernement John Jones Ross   Gouvernement Louis-Olivier Taillon   Honoré Mercier   John Jones Ross   L'honorable   Laurent-Olivier David   Lieutenant-gouverneur du Québec   Ministre sans portefeuille   Montréal   Parti conservateur du Canada (ancien)   Parti conservateur du Québec   Parti libéral du Québec   Personnalité politique   Premier ministre du Québec   Québec   Taillon (circonscription provinciale)   Terrebonne  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^