LGV Sud Europe Atlantique

Infos
La Ligne à Grande Vitesse Sud Europe Atlantique (LGV SEA) est un projet de ligne à grande vitesse prolongeant la branche sud-ouest de la LGV Atlantique jusqu'en Espagne, via Bordeaux.
LGV Sud Europe Atlantique

La Ligne à Grande Vitesse Sud Europe Atlantique (LGV SEA) est un projet de ligne à grande vitesse prolongeant la branche sud-ouest de la LGV Atlantique jusqu'en Espagne, via Bordeaux.

Objectifs du projet

Carte du projet (français/anglais) La construction de la LGV SEA a pour but de permettre la desserte à grande vitesse du sud-ouest de la France : Poitou-Charentes Aquitaine et Midi-Pyrénées notamment. Le trajet entre Paris et Bordeaux s'effectuerait ainsi en 2h10 environ à une vitesse prévue de 320 km/h à la mise en service. Seraient également améliorées les liaisons inter-cités comme Tours-Poitiers-Angoulême-Bordeaux ou les relations avec des régions plus éloignées. En utilisant le contournement sud de Paris par la ligne du RER C entre Massy et Valenton (ou la future LGV Interconnexion Sud) et la LGV Interconnexion Est à l'Est de Paris, des dessertes entre le sud-ouest d'une part, le sud-est, l'est et le nord d'autre part pourraient être renforcées. Mais le projet apporte aussi une réponse à la saturation de la ligne existante. Les écarts de vitesse importants entre les TGV qui circulent jusqu'à 220 km/h sur certaines sections de la ligne classique, les trains de fret et les TER réduisent le débit maximum possible qui est déjà atteint sur certaines sections. L'utilisation d'une ligne dédiée pour les trains à grande vitesse étant censée permettre de dégager de nouveaux sillons pour le fret et les TER. Mais ce point est controverséla Charente Libre du vendredi 17 août 2007 page 6 : le chargement/déchargement de wagons de marchandises isolés pourrait ne plus assuré en gare d'Angoulême (comme dans 2621 autres gares). Ainsi les petites et moyennes entreprises qui expedient par petits et moyens lots ne pourront plus utiliser le rail pour faire transporter leurs marchandises. Le projet LGV SEA, comme le projet LGV Rhin-Rhône actuellement en construction, prévoit une ligne construite aux caractéristiques 350
- c’est-à-dire permettant théoriquement des vitesses commerciales de 350 km/h. La construction devrait s'achever fin 2013 pour la première phase, et en 2016 pour la deuxième phase.

Caractéristiques

Pour étaler les dépenses dans le temps, il a été prévu de réaliser la construction de la ligne en deux étapes :
- Angoulême-Bordeaux dans un premier temps. En évitant le détour par Libourne, la construction de cette section aura l'avantage de raccourcir la distance parcourue ;
- Tours-Angoulême dans un second temps. Toutefois, l'augmentation de trafic liée à la mise en service de la première phase risque de saturer la section Tours-Poitiers notamment rendant nécessaire une réalisation rapide de la deuxième phase. Un prolongement vers l'Espagne, non encore décidé actuellement et dont l'opportunité a été discutée lors d'un débat public en 2006, pourrait constituer une troisième phase du projet. Il n'a pas été prévu de gare nouvelle entre Saint-Pierre-des-Corps et Bordeaux : la desserte de Châtellerault, Poitiers et Angoulême s'effectuera par leurs gares actuelles, des raccordements étant prévus vers la ligne à grande vitesse. Au sud de Poitiers, un raccordement permettra de rejoindre la ligne classique vers La Rochelle. Compte tenu des vitesses déjà élevées pratiquées sur la ligne historique, le gain de temps sera de l'ordre de 50 minutes pour la construction de 300 km de voie. Le coût est estimé à 4, 7 milliards d'euros. La ligne devrait permettre une augmentation de plus de 5 millions du nombre de voyageurs annuels. La construction de la ligne sera finalement réalisée dans le cadre d'un partenariat public/privé au travers d'une concession, ce qui représentera une première en France pour une ligne à grande vitesse . L'avis d'appel à candidatures pour ce projet a été publié le 1 mars 2007 au J.O. de l'Union européenne .

Historique

- 25 septembre 1990 : mise en service de la branche sud-ouest de la LGV Atlantique jusqu'à Saint-Pierre-des-Corps, à l'ouest de Tours
- 1 avril 1992 : approbation du schéma directeur des liaisons à grande vitesse comportant un projet alors dénommé LGV Aquitaine de Saint-Pierre-des-Corps à Bordeaux
- 1994-1995 : débat public sur le projet de LGV Aquitaine
- 1997-1998 : études préliminaires sur la section Tours-Bordeaux

Phase 1 : Angoulême-Bordeaux

- 2001 - 2003 : études d'Avant-Projet Sommaire (APS)
- 3 février 2005 - 16 mars 2005 : enquête d'utilité publique
- 2006 : début à Bordeaux des travaux sur la passerelle St Jean, visant à remplacer l'actuelle passerelle d'Eiffel à deux voies et maintenant saturée par un nouveau pont à quatre voies qui permettra notamment le passage des TGV de la LGV
- 20 juillet 2006 : déclaration d'utilité publique sur le Site Transports du Medad
- 2009 : Début des travaux
- 2013 : Mise en service

Phase 2 : Tours-Angoulême

- 2004 - 2006 : Etudes d'avant-projet Sommaire
- 16 avril 2007 : Approbation de l'avant-projet par le ministère des Transports..
-Fin 2007 : Enquête publique
-2008 : Déclaration d’utilité publique
-2012 : Début des travaux
-2016 : Mise en service

Voir aussi

TGV | Train à grande vitesse | Ligne à grande vitesse | Chemin de fer

Notes, sources et références

===
Sujets connexes
Angoulême   Aquitaine   Bordeaux   Chemin de fer   Châtellerault   Déclaration d'utilité publique   LGV Atlantique   LGV Bordeaux - Frontière espagnole   LGV Interconnexion Est   LGV Interconnexion Sud   LGV Rhin-Rhône   La Rochelle   Libourne   Ligne C du RER d'Île-de-France   Ligne à grande vitesse   Mars 2007   Massy (Essonne)   Midi-Pyrénées   Paris   Poitiers   Poitou-Charentes   Saint-Pierre-des-Corps   TGV   Tours   Train à grande vitesse   Union européenne   Valenton  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^