Hanse

Infos
Au Moyen Âge, une hanse est une association professionnelle de marchands. Plus spécifiquement, la Hanse, ou ligue hanséatique est l'association maritime des villes marchandes de l'Europe du Nord, autour de la Mer du Nord et de la Mer Baltique. Elle joua un important rôle commercial, puis politique du XII au , avant de disparaître pendant la guerre de Trente Ans. Sa capitale était Lübeck. ligue hanséatique.
Hanse

Au Moyen Âge, une hanse est une association professionnelle de marchands. Plus spécifiquement, la Hanse, ou ligue hanséatique est l'association maritime des villes marchandes de l'Europe du Nord, autour de la Mer du Nord et de la Mer Baltique. Elle joua un important rôle commercial, puis politique du XII au , avant de disparaître pendant la guerre de Trente Ans. Sa capitale était Lübeck. ligue hanséatique.

La Hanse des marchands ou l'association des marchands de Gotland

À l'origine une hanse, d'un vieux mot allemand hansa qui signifie guilde, est une association de marchands exerçant une activité commune. Il existait par exemple de telles associations à Paris, à Londres ou encore entre les villes du Nord de la France et des Pays-Bas (hanse drapière des dix-sept villes). On trouve également parfois les orthographes anse et anséatique, formées à partir de l'expression An See, « au bord de la mer ». Dans la seconde partie du XII et le début du XIII, de nombreuses villes sont créées en Allemagne du Nord et autour de la Baltique : Lübeck en 1158, Rostock, Wismar, Stralsund, Stettin, Dantzig, Elbing. Dans toutes ces villes, la bourgeoisie s'installe rapidement au pouvoir. La Hanse teutonique est d'abord une alliance entre les villes de Hambourg et de Lübeck créée en 1241. De nombreuses autres villes se rallient ensuite. Des marchands issus de ces villes commercent avec Gotland, avec laquelle le duc de Saxe Henri le Lion avait signé la paix en 1161. Quatre Anciens élus par les villes les représentent à Gotland, et y obtiennent des privilèges commerciaux pour les villes de la Hanse. Leur activité s'étend bientôt bien au-delà de Gotland, tout autour de la Baltique, jusqu'à Novgorod, véritable carrefour entre civilisations orientale et occidentale, où ils créent leur établissement propre, le Peterhof jouissant des privilèges accordés par Constantin. Ces marchands pénétrent aussi la Scandinavie (la foire de Scanie devint bientôt un pivot essentiel du commerce hanséatique), l'Angleterre (où ils furent officiellement réunis en 1281 en une unique hanse d'Allemagne) et les Pays-Bas (où la comtesse de Flandre (Marguerite II de Flandre) leur accorda des privilèges fondamentaux en 1252 et 1253). Cette association commerciale fournit donc une première organisation et obtient de nombreux privilèges au profit des marchands des villes de la future ligue hanséatique. On peut dater le passage de la Hanse des marchands à la Hanse des villes à 1280, lorsqu'une opération de blocus contre Bruges est organisée dans le but de protéger les privilèges acquis (suivi en 1284 du même type d'opération contre la Norvège).

La Hanse des villes : pouvoir politique

Après ce coup de force, la Hanse devient un acteur politique à part entière dans l'Europe du Nord. Elle signe des traités avec des États importants comme celui des chevaliers Teutoniques. L'association emporte des victoires militaires significatives face au royaume de Norvège, puis contre le roi du Danemark (traité de Stralsund en 1370). La Hanse reste cependant une union politique assez souple et les villes gardent une grande autonomie. Cette structure originale est évincée par les Traités de Westphalie en 1648 qui entérinent la notion d'État-nation. Au le gouvernement hanséatique ne subsiste qu'à Lübeck, à Hambourg et à Brême. Aujourd'hui encore, les villes libres de Hambourg et Brême (qui forment deux Lands de la république fédérale d'Allemagne) font état de leur ancienne qualité de ville hanséatique. La Hanse a été relancée en 1980 à l'initiative de la ville hollandaise de Zwolle. Une activité intense entre les villes hanséatiques - aussi au niveau de la jeunesse - est à nouveau en route, avec son siège principal à Lübeck. Des Journées Hanséatiques annuelles sont déjà programmées jusqu'en 2029. Le site de la nouvelle Hanse est www.hanse.org

Organisation

Les routes commerciales en vigueur dans la ligue hanséatique. Les marchands issus de Lübeck, des villes westphaliennes et saxonnes élisaient quatre Anciens (un pour Visby, un pour Lübeck, un pour Soest et un pour Dortmund) qui exerçaient la justice et les représentaient à l'étranger. La ligue était divisée en 4 sections, présidées par Lübeck, Cologne, Brunswick et Danzig. Les villes membres s'engageaient à respecter les decisions du Hansetag (assemblée générale des villes qui avait lieu tous les trois ans, généralement à Lübeck) mais il n'avait qu'un rôle consultatif puisque l'application de ses décisions était laissée au bon vouloir de chaque ville qui devait cependant apporter sa contribution militaire et financière à la ligue.

Liste des villes et comptoirs de la Hanse

Zone Wende regroupant le Mecklembourg, la Poméranie et le Brandebourg

-Lübeck (capitale)
-Lüneburg
-Rostock
-Stettin (Szczecin)
-Stralsund
-Wismar

Zone saxonne

-Brunswick (Braunschweig) (capitale)
-Berlin
-Brême (Bremen)
-Erfurt
-Francfort-sur-l'Oder (Frankfurt an der Oder)
-Goslar
-Hambourg (Hamburg)
-Magdebourg

Zone prusso-livonienne

-Danzig (Gdańsk, capitale)
-Breslau (Wrocław)
-Dorpat (Tartu)
-Elbing (Elbląg)
-Königsberg (Kaliningrad)
-Reval (Tallinn)
-Rīga
-Stockholm
-Thorn (Toruń)
-Visby
-Cracovie

Zone westphalienne

-Cologne (capitale)
-Roermond
-Deventer
-Dortmund
- Groningue
-Kampen
-Osnabrück
-Soest

Les comptoirs de la Hanse

Comptoirs principaux

-Bergen (Bryggen)
-Bruges
-Londres
-Novgorod

Comptoirs secondaires

-Anvers
-Boston
-Damme
-Dunkerque
-Édimbourg
-Hull
-Ipswich
-King's Lynn
-Kovno (Kaunas)
-Newcastle
-Polotsk
-Pskov
-Yarmouth
-York

Comptoirs de la Hanse

Liste des villes où la Hanse possédait un comptoir. | width="100%" |----- valign="top" |
-Anklam
-Arnhem
-Bergen
-Bolsward
-Bordeaux
-Brandebourg (Havel)
-Bruges
-Cesis (Wende)
-Chelmno (Kulm en allemand)
-Demmin
-Doesburg
-Duisburg
-Einbeck
-Gênes
-Göttingen
-Greifswald
-Halle |
-Hanovre
-Harlingen
-Herford
-Hildesheim
-Hindeloopen
-Kalmar
-Kuldiga (Goldingen)
-La Rochelle
-Londres
-Mersebourg
-Minden
-Münster
-Nantes
-Narva
-Nimègue
-Novgorod
-Paderborn |
-Pärnu (Pernau)
-Perleberg
-Quedlinburg
-Salzwedel
-Smolensk
-Stargard Szczeciński
-Stendal
-Turku (Åbo)
-Tver
-Valmiera (Wolmar)
-Ventspils (Windau)
-Viljandi (Fellin)
-Wesel
-Zutphen
-Zwolle

Voir aussi

===
Sujets connexes
Allemagne   Angleterre   Anklam   Anvers   Arnhem   Bergen (Norvège)   Berlin   Blocus   Bolsward   Bordeaux   Bourgeoisie   Brandebourg   Bruges   Bryggen   Brême (ville)   Cologne   Comptoir   Comté de Flandre   Constantin Ier (empereur romain)   Cracovie   Damme   Danemark   Demmin   Deventer   Doesburg   Dortmund   Duché de Saxe   Dunkerque   Einbeck   Elbląg   Erfurt   France   Francfort-sur-l'Oder   Gdańsk   Goslar   Gotland   Greifswald   Groningue (ville)   Guerre de Trente Ans   Gênes   Göttingen   Halle (Saxe-Anhalt)   Hambourg   Hanovre   Hanse   Harlingen   Herford   Hildesheim   Ipswich   Kaliningrad   Kalmar   Kampen   Kaunas   Kingston-upon-Hull   La Rochelle   Londres   Länder de l'Allemagne   Lübeck   Magdebourg   Marguerite de Constantinople   Mecklembourg   Mer Baltique   Mer du Nord   Mersebourg   Moyen Âge   Nantes   Narva   Nimègue   Norvège   Novgorod   Osnabrück   Paderborn   Paris   Pays-Bas   Polotsk   Poméranie   Pskov   Pärnu   Rostock   Rīga   Scandinavie   Smolensk   Soest (Allemagne)   Stargard Szczeciński   Stendal   Stockholm   Stralsund   Szczecin   Tallinn   Tartu   Toruń   Traités de Westphalie   Turku   Tver   Valmiera   Ventspils   Viljandi   Visby   Wesel   Westphalie   Wismar   Wrocław   XIIIe siècle   XIIe siècle   Yarmouth   York   Zutphen   Zwolle  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^