Bus parisien

Infos
Les bus parisiens couvrent l'ensemble du territoire de Paris et de l'Île-de-France d'un réseau dense de transports en commun, organisé par le STIF. Le quart des lignes est exploité par la RATP. Les autres lignes, principalement en moyenne et grande banlieue, le sont par des opérateurs indépendants regroupés dans l'Optile.
Bus parisien

Les bus parisiens couvrent l'ensemble du territoire de Paris et de l'Île-de-France d'un réseau dense de transports en commun, organisé par le STIF. Le quart des lignes est exploité par la RATP. Les autres lignes, principalement en moyenne et grande banlieue, le sont par des opérateurs indépendants regroupés dans l'Optile.

Histoire

Bus prototype Schneider sur la ligne H Un bus ligne J à la Place Saint Michel. A l'arrière, un tramway de la CGO La première ligne complète de bus parisienne est inaugurée le 11 juin 1906 et relie Montmartre à Saint-Germain-des-Prés (ligne AM), sur un parcours de 5, 8 kilomètres. Le bus choisi par la Compagnie générale des omnibus (CGO) est le Schneider Brillié P2, suite à un concours et une présentation de neuf modèles lors du premier salon de l'automobile de 1905, qui se déroule au Grand Palais. Ce bus d'une hauteur de 4, 25 mètres par 6, 24 mètres peut accueillir 32 personnes (16 assises sur l'impériale et 14 assises à l'intérieur) et est de couleur jaune crème. Il dispose d'une impériale qui par la suite est recouverte d'un toit pour protéger les passagers. L'impériale est retirée dans la version P3, qui remplace l'ancienne version progressivement à partir de 1910, pour disparaître totalement en 1912. Ces bus à essence remplacent ainsi les omnibus hippomobile, tractés par des chevaux et mis en service en 1889. Cette première ligne est rapidement suivie de plusieurs autres :
- ligne C reliant Neuilly-sur-Seine à l'Hôtel de ville le 20 août
- ligne J reliant Montmartre à la place Saint-Michel le
- ligne I reliant Pigalle à La Halle aux vins le 20 janvier 1907
- ligne AL reliant la Porte d'Asnières à Montparnasse le 24 mars
- ligne H reliant l'Avenue de Clichy à Odédon
- ligne A allant des Gobelins à Notre-Dame-de-Lorette le 30 juin Pour la petite histoire, l'autobus S des Exercices de style de Raymond Queneau est à peu de choses près l'actuelle ligne 84. La STCRP, qui regroupe en 1921 la CGO et les autres compagnies de transport urbain de surface parisiennes (telles que la Compagnie des chemins de fer nogentais ou les TPDS) va progressivement supprimer des lignes de tramway et les remplacer par des lignes d'autobusNOTA : On trouvera la liste des lignes de bus exploitées par la STCRP en 1935 ainsi que celle des lignes de tramways encore en exploitation en consultant sa page sur wikipédia

Aujourd'hui : les bus RATP

Le SC10, matériel symbole des bus parisiens, construit à grande échelle de 1965 à 1989 La RATP exploite :
- des lignes à Paris intra muros, numérotées de 20 à 96
- des lignes « spéciales », par exemple vers les aéroports
- des services de lignes « urbaines », principalement dans des villes de banlieue, généralement avec une participation financière des collectivités concernées
- des lignes de bus de nuit Noctilien
- de nombreuses lignes de banlieue, numérotés de 101 à 670, ainsi que les lignes Apolo 7.

Lignes de bus de Paris

La RATP exploite des lignes numérotées de 20 à 96 à Paris intra muros.

Principe de numérotation

La numérotation, instituée par un certain Lagarrigue, répondait au départ à une certaine logique. Le premier numéro (dizaines) correspond à un quartier "central" :
- 20 à 29 : Gare Saint-Lazare
- 30 à 39 : Gare de l'Est
- 42 à 49 : Gare du Nord
- 52 à 58 : secteur République
- 60 à 69 : secteur Gare de Lyon / Gare d'Austerlitz
- 70 à 76 : secteur Hôtel de Ville / Châtelet
- 81 à 89 : secteur Luxembourg / Panthéon
- 91 à 96 : Gare Montparnasse Le deuxième numéro correspond à un quartier "périphérique" :
- 2 : Sud-Ouest (rive droite de la Seine - Porte d'Auteuil)
- 3 : Ouest (Porte d'Auteuil - Porte de Champerret)
- 4 : Nord-Ouest (Porte de Champerret - Porte de Montmartre)
- 5 : Nord et Nord-Est (Porte de Montmartre - Porte de Pantin)
- 6 : Est (Porte de Pantin - rive droite de la Seine)
- 7 : Sud-Est (rive gauche de la Seine - Porte de Gentilly)
- 8 : Sud (Porte de Gentilly - Porte de Versailles)
- 9 : Sud-Ouest (Porte de Versailles - rive gauche de la Seine) Mais le parcours des lignes a varié au cours du temps, et cette numérotation est souvent prise en défaut. On trouve également quelques lignes particulières : les PC1, PC2 et PC3 (97, 98 et 99) qui constituent les trois arcs de la ligne de Petite Ceinture sur les boulevards des Maréchaux, le Balabus (17), le Montmartrobus (18) pour la desserte de la butte Montmartre et trois lignes de proximité appelées « Traverses » : l'une dans le 20 (Charonne, 501), la seconde dans les 13 et 14 (Bièvre-Montsouris, 513) et la dernière dans les 18 et 19 (Ney-Flandre, 519). Bus articulé de la RATP (ligne 95)

Les lignes

Services assurés

Note: Lorsqu'un bus fonctionne en soirée, il fonctionne jusqu'à 0h30 environ sauf indication contraire.

Lignes de bus RATP de banlieue

La RATP exploite un grand nombre de lignes de banlieue numérotées de 101 à 670, ainsi que les lignes Apolo7 (Autobus pour assurer des liaisons optimales sur les 7 communes du bassin Chellois).
- Bus RATP Banlieue de 100 à 199
- Bus RATP Banlieue de 200 à 299
- Bus RATP Banlieue de 300 à 399
- Bus RATP Banlieue de 400 à 499
- Bus RATP Banlieue de 500 à 599
- Bus RATP Banlieue de 600 à 699
- Participation au réseau de bus Apolo7
- Participation au réseau de bus Traverciel

Lignes de bus Noctilien

La RATP exploite en collaboration avec la SNCF un service de bus de nuit, le Noctilien. Ce service a remplacé l'ancien réseau Noctambus.

Lignes spéciales

La RATP exploite cinq lignes qualifiées de « spéciales » :
- (352) : Paris-Opéra Métro - Aéroport Charles-de-Gaulle
- (283) : Paris-Denfert-Rochereau Métro RER - Aéroport d'Orly
- (14) : Antony - La Croix de Berny RER - Saint-Maur-Créteil RER (fonctionne tous les jours 24h/24 sur le tronçon Rungis Marché International - Saint-Maur-Créteil RER de par la desserte du Noctilien )
- (586) : Fresnes - L'Haÿ-les-Roses - Chevilly-Larue - Rungis
- (580) : Villejuif-Louis Aragon Métro - Arcueil-Laplace RER

Lignes urbaines

La RATP exploite des « lignes urbaines » dans certaines villes de banlieue :

Valouette

Le Val-de-Bièvre à tire-d'aile ! Le 1 octobre 2007 a été mis en place le réseau des transports de proximité du val de Bièvre, Valouette. Celui-ci, co-géré par le Val de Bièvre et la RATP, comporte 7 lignes :
- (542) : cette "ligne centre" assure une liaison du Nord au Sud et offre des correspondances avec l'ensemble des autres lignes. Le service est exploité du lundi au vendredi de 7h à 19h et le samedi de 9h00 à 19h00, sauf les jours fériés, avec une fréquence de 30 minutes ;
- (583) : cette "ligne sud" dessert l'Haÿ-les-Roses et Fresnes. Le service est exploité du lundi au vendredi de 7h10 à 18h40 et le samedi de 8h30 à 12h15, sauf les jours fériés ;
- (581) : service de Cachan ;
- (562) : service d'Arcueil ;
- (584) : service de Gentilly ;
- (593) : service du Kremlin-Bicêtre ;
- (585) : Passepartout, service de Villejuif. Anciennement 185v

Centres bus

Les différentes lignes de bus sont remisées dans des centres répartis sur Paris et la banlieue desservie par la RATP.
- Centres de Paris : Belliard, Croix-Nivert, Lagny, Lebrun, Montrouge & Point-du-Jour.
- Centres de banlieue : Asnières, Charlebourg (La Garenne-Colombes), Fontenay, Malakoff & Nanterre-Kléber (92); Aubervilliers, Bords de Marne (Neuilly-Plaisance), Flandre (Pantin), Les Lilas, Les Pavillons, Pleyel (Saint-Denis) & Saint-Denis (93); Créteil, Quais de Seine (à Ivry-sur-Seine), Saint-Maur-des-Fossés, Thiais & Vitry (94); Bussy-Saint-Georges (77); Massy (annexe du centre de Montrouge) (91).

Principaux matériels

Les principaux matériels de la RATP sont :
- Renault R312 (en cours de réforme)
- Renault/Irisbus Agora (V0-V1-V2-V3-Line-L-GNV)
- Irisbus Citelis Line
- Heuliez GX 317 (Citybus-GPL)
- Mercedes Citaro
- Man NL223 et MAN Lion's City articulé sur la ligne 183
- Scania Omnicity (Standard & Articulé) Ainsi que les minibus :
- Heuliez GX 77 H, GX 117 et GX 127
- Mercedes Sprinter
- Gruau Microbus
- Gepebus Oreos 55E Et les matériels TRA (6XX) :
-PR 100
-PR 112
-Irisbus Citélis 18
-Heuliez GX 327

Réseau Optile

Le réseau Optile (pour Organisation professionnelle des transports d'Île-de-France) est géré par un réseau d'enteprises privées et dessert surtout la moyenne et la grande couronne. ==
Sujets connexes
Arcueil   Asnières-sur-Seine   Aubervilliers   Avenue de Clichy   Avenue des Gobelins   Aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle   Aéroport d'Orly   Bondy   Boulevards des Maréchaux   Boulogne-Billancourt   Bus RATP Banlieue de 100 à 199   Bus RATP Banlieue de 200 à 299   Bus RATP Banlieue de 300 à 399   Bus RATP Banlieue de 400 à 499   Bus RATP Banlieue de 500 à 599   Bus RATP Banlieue de 600 à 699   Bussy-Saint-Georges   Cachan   Centre de bus RATP de Nanterre   Chelles (Seine-et-Marne)   Cheval   Chevilly-Larue   Choisy-le-Roi   Châtelet (métro de Paris)   Clamart   Clichy   Colombes   Compagnie générale des omnibus   Créteil   Denfert-Rochereau (métro de Paris)   Deuil-la-Barre   Drancy   Essence (hydrocarbure)   Exercices de style   Fontenay-aux-Roses   Fontenay-sous-Bois   Fresnes   Fresnes (Val-de-Marne)   Gare de La Croix de Berny   Gare de Laplace   Gare de Saint-Maur - Créteil   Gare du Luxembourg   Gentilly   Grand Palais (Paris)   Heuliez   Hôtel de Ville (métro de Paris)   Hôtel de ville de Paris   Irisbus   Issy-les-Moulineaux   Ivry-sur-Seine   L'Haÿ-les-Roses   L'Île-Saint-Denis   La Garenne-Colombes   Le Kremlin-Bicêtre   Le Pré-Saint-Gervais   Les Lilas   Les Pavillons-sous-Bois   Ligne de Petite Ceinture   Liste des réseaux de bus en Île-de-France   Malakoff (Hauts-de-Seine)   Marché international de Rungis   Massy (Essonne)   Mercedes-Benz Citaro   Meudon   Montmartre (Seine)   Montrouge   Nanterre   Neuilly-Plaisance   Neuilly-sur-Seine   Noctambus (Paris)   Noctilien   Nogent-sur-Marne   Noisy-le-Sec   Notre-Dame-de-Lorette (métro de Paris)   Opéra (métro de Paris)   Organisation professionnelle des transports d'Île-de-France   Panthéon de Paris   Pantin   Paris   Pigalle (quartier parisien)   Place Saint-Michel   Porte d'Auteuil   Porte de Champerret (métro de Paris)   Porte de Pantin (métro de Paris)   Porte de Versailles   Puteaux   Quartier de l'Odéon   Raymond Queneau   Rueil-Malmaison   Rungis   Régie autonome des transports parisiens   République (métro de Paris)   Réseau de bus Apolo7   Réseau de bus Traverciel   Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)   Saint-Maur-des-Fossés   Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis)   Société des transports en commun de la région parisienne   Société nationale des chemins de fer français   Stade Charléty (tramway de Paris)   Suresnes   Thiais   Valenton   Villejuif   Villejuif - Louis Aragon (métro de Paris)   Villiers-sur-Marne   Vitry-sur-Seine  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^