Organisation de la conférence islamique

Infos
Drapeau de l'Organisation de la conférence islamique L'Organisation de la conférence islamique (OCI; منظمة المؤتمر الإسلامي)( Turc: İslam Konferansı Örgütü ) est une organisation inter-gouvernementale créée le 25 septembre 1969 (12 Rajab 1389 H) qui regroupe cinquante-sept États membres. C'est une organisation intergouvernementale qui possède une délégation permanente aux Nations unies. Le siège de l'OCI est situé à Djeddah en Arabie sa
Organisation de la conférence islamique

Drapeau de l'Organisation de la conférence islamique L'Organisation de la conférence islamique (OCI; منظمة المؤتمر الإسلامي)( Turc: İslam Konferansı Örgütü ) est une organisation inter-gouvernementale créée le 25 septembre 1969 (12 Rajab 1389 H) qui regroupe cinquante-sept États membres. C'est une organisation intergouvernementale qui possède une délégation permanente aux Nations unies. Le siège de l'OCI est situé à Djeddah en Arabie saoudite.

But

Outre des clauses de solidarité et d'entraide entre les États membres, elle est destinée à assurer la sauvegarde des lieux saints de l'Islam. Elle soutient également la cause palestinienne dans le conflit israélo-arabe. Les buts de l'Organisation de la conférence islamique, définis par une charte élaborée à Djeddah en mars 1972 sont les suivants:
- Consolider la solidarité islamique entre les États membres;
- Renforcer la coopération entre les États membres dans les domaines économiques, sociaux, culturels, scientifiques ainsi que dans les autres domaines d'importance vitale et procéder à davantage de consultations entre les pays membres au sein des organisations internationales;
- Œuvrer à éliminer la discrimination raciale, et le colonialisme sous toutes ses formes;
- Prendre les mesures nécessaires pour consolider la paix et la sécurité mondiale fondées sur la justice;
- Coordonner l'action pour sauvegarder les lieux saints, soutenir la lutte du peuple palestinien et l'aider à recouvrer ses droits et à libérer ses territoires;
- Consolider la lutte de tous les peuples musulmans pour la sauvegarde de leur dignité, leur indépendance et leurs droits nationaux;
- Créer l'atmosphère propre à promouvoir la coopération et la compréhension entre les États membres et les autres pays. Mais ce n'est pas une organisation strictement religieuse, car ses buts sont politiques, économiques, sociaux et culturels. Elle regroupe en son sein des états séculiers ou laïcs (Syrie, Irak, Tunisie, Turquie), et certains états sont représentés au sein de l'organisation par des chrétiens. D'autres états, comptant des dizaines de millions de musulmans ne sont pas membres de l'OCI ou ne sont que membres observateurs, comme l'Inde, la Russie ou la Chine. Et a contrario, des pays comptant une minorité de musulmans en sont membres, comme le Guyana, la Côte d'Ivoire, l'Ouganda ou le Suriname. En octobre 2006, l’OCI rédige le « document de La Mecque ». Signé par des dignitaires irakiens chiites et sunnites, le texte lance un appel à la fin des violences interconfessionnelles, à la libération de tous les otages et à la préservation de l’unité de l'Irak« Chiites et sunnites unis contre les violences », dans Le Figaro du 21/10/2006, .

Historique

Le 25 septembre 1969, plusieurs dirigeants de pays du monde islamique se réunissent à Rabat (Maroc) suite à l'incendie criminel de la Mosquée Al-Aqsa de Jérusalem le 21 août 1969 par un illumimé australien. En mars 1970, la première conférence islamique des ministres des affaires étrangères a lieu à Djeddah. Elle crée un secrétariat général chargé d'assurer la liaison entre les États membres et de coordonner leur action. Elle fixe son siège provisoire à Djeddah, dans l'attente de la « libération de Jérusalem ». Le , l'OCI, réunissant les ministres des Affaires étrangères des quarante-quatre pays membres, condamnent à leur tour le livre des Versets sataniques, mais se bornent à exiger l'interdiction du livre, à recommander l'adoption « de législation nécessaire à la protection des idées religieuses d'autrui » et à affirmer que l'auteur « est considéré comme hérétique ». Cette position qui semble plus modérée, affirme de fait leur refus d'admettre que la loi de l'Islam ne puisse s'appliquer dans les États non-musulmans et leur accord d'abandonner Salman Rushdie à la sentence de mort promise aux hérétiques et renégats de la religion musulmane. Le , la conférence des ministres des affaires étrangères du Caire a adopté la Déclaration des droits de l'homme en Islam qui peut être vue comme une volonté de relecture des droits de l'homme dans un cadre compatible avec la Charia. Cette relecture s'est notamment traduite par une forte imprégnation religieuse et une omission de certains droits présents dans la déclaration originale, comme la liberté de choisir et de changer de religion.

Membres

États membres de l'Organisation de la conférence islamique

Secrétaires généraux de l'organisation depuis sa création

- S.A. Tunku Abdul Rahman (Malaisie) 1971-1973
- S.E.M. Hassan Touhami (Égypte) 1974-1975
- S.E.M. Amadou-Karim Gaye (Sénégal) 1975-1979
- S.E.M. Habib Chatty (Tunisie) 1979-1984
- S.E.M. Sharifuddin Pirzada (Pakistan) 1985-1988
- S.E.M. Hamid Algabid (Niger) 1989-1994
- S.E.Dr. Azzeddine Laraki (Maroc) 1997-2000
- S.E.Dr. Abdoulwahed Belkeziz (Maroc) 2001-2004
- S.E.Dr. Ekmeleddin Ihsanoglun (Turquie) depuis 2004

Voir aussi

Notes

===
Sujets connexes
Arabie saoudite   Azzeddine Laraki   Charia   Christianisme   Conflit israélo-arabe   Côte d'Ivoire   Djeddah   Droits de l'homme   Déclaration des droits de l'homme en Islam   Ekmeleddin Ihsanoglun   Guyana   Inde   Irak   Islam   Jérusalem   Le Caire   Le Figaro   Ligue arabe   Maroc   Mosquée Al-Aqsa   Mouvement des non-alignés   Organisation de l'unité africaine   Organisation des Nations unies   Ouganda   Palestine (État revendiqué)   Palestiniens   Rabat   Religion   Russie   République populaire de Chine   Résolution de Khartoum   Salman Rushdie   Suriname   Syrie   Territoires palestiniens occupés   Tunisie   Tunku Abdul Rahman   Turc   Turquie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^