Le très honorable

Infos
Le très honorable est un préfixe honorifique qui est traditionnellement utilisé par certaines classes de personnes au Royaume-Uni, au Canada et dans d'autres Royaumes du Commonwealth.
Le très honorable

Le très honorable est un préfixe honorifique qui est traditionnellement utilisé par certaines classes de personnes au Royaume-Uni, au Canada et dans d'autres Royaumes du Commonwealth.

Droits d'usage

Les personnes ayant droit au préfixe dans leur capacité personnelle sont :
- les membres du Conseil privé du Royaume-Uni et du Conseil privé de l'Irlande du Nord ;
- ceci inclut tous les membres anciens et actuels du Cabinet ministériel du Royaume-Uni, qui est un comité du Conseil privé ;
- les barons, comtes et vicomtes (les marquis sont "Le plus honorable" et les ducs sont « Le plus noble » ou « Sa grâce », même s'ils sont membres du Conseil privé) ; et
- les personnes occupant certains postes d'État dans certains Royaumes du Commonwealth (au Canada : le Gouverneur général, le Premier ministre et le juge en chef de la Cour suprême). Dans le but de différencier les utilisateurs de ce préfixe membres du conseil privé de ceux qui ne le sont pas, le suffixe PC est parfois ajouté au titre.

Entités corporatives

Le préfixe est parfois ajoutée avant le nom de certaines entités corporatives :
- les très honorables Lords spirituels et temporels (du Royaume-Uni & c.) réunis en Parlement (la Chambre des Lords) ;
- les très honorables chevaliers, citoyens et bourgeois (la formule est ajourd'hui habituellement : les honorables communes du Royaume-Uni & c.) réunis en Parlement (la Chambre des communes) ;
- les très honorables Lords commissaires de l'amirauté ; et
- les très honorables Lords du comité du Conseil privé nommé pour la considération de toutes questions relatifs au commerce et aux plantations étrangères.

Usage de l'honorifique

L'honorifique est normalement utilisée seulement sur le devant d'enveloppes et autres documents écrits : le très honorable Tony Blair, député est habituellement appelé simplement M. Blair. À la Chambre des communes, les membres, au lieu de se nommer entre eux, disent « l'honorable membre de (nom du district électoral que le membre représente) » ou « le très honorable membre de... » s'ils sont membres du Conseil privé. Toutefois, le titre « l'honorable membre » est un terme purement parlementaire et n'est pas utilisé hors de la Chambre.

Hors du Royaume-Uni

De façon générale, à l'intérieur du Commonwealth, les ministres et les juges sont L'honorable à moins qu'ils soient nommés au Conseil privé du Royaume-Uni ; dans ce cas ils sont Le très honorable. Ces personnes incluent généralement les premiers ministres et juges de la Cour d'appel de la Nouvelle-Zélande, et bien d'autres premiers ministres du Commonwealth.

Australie

Au , certains premiers ministres des colonies australiennes furent désignés membres du Conseil privé du Royaume-Uni et avaient donc droit au titre Le très honorable. Après la Fédération en 1901, le Gouverneur général, le juge en chef de la Haute cour de l'Australie, le Premier ministre et certains ministres seniors détenaient le titre. Il n'y a jamais eu de Conseil privé austalien. En 1972, le Premier ministre travailliste Gough Whitlam déclina l'offre d'une désignation au Conseil privé, mais la tradition fut reprise par Malcolm Fraser en 1975. En 1983, Bob Hawke déclina lui aussi, et la désignation d'Australiens au Conseil privé fut abolie peu après. Le dernier Gouverneur général à porter le titre fut Ninian Stephen. Le dernier politicien en poste à avoir droit au titre fut Ian Sinclair, qui prit sa retraite en 1998. Les seuls Australiens vivants qui portent le titre Le très honorable à vie sont :
- Doug Anthony, ancien vice-Premier ministre
- Sir Zelman Cowen, ancien Gouverneur général
- Malcolm Fraser, ancien Premier ministre
- Ian Sinclair, ancien chef du Parti national et président de la Chambre des représentants
- Sir Ninian Stephen, ancien Gouverneur général
- Reginald Withers, ancien sénateur, ministre et Lord-maire de Perth Les Lords-maires de Sydney, Melbourne, Brisbane, Perth, Adelaide et Hobart se font appeler Le très honorable, mais l'honorifique (qui n'a aucune connexion au Conseil privé) est rattaché à leur poste et non à leurs noms, et ils le perdent après avoir quitté le poste.

Canada

Au Canada, les membres du Conseil privé de la Reine pour le Canada reçoivent l'honorifique L'honorable. Seulement les occupants des plus hauts postes publiques sont Très honorable, parce qu'ils étaient auparavant nommés au Conseil privé du Royaume-Uni. L'honorable et Le très honorable sont essentiellement des traductions des expressions anglaises The Honourable et The Right Honourable et sont utilisés par le gouvernement fédéral. Toutefois, l'Office québécois de la langue française (qui décrète les normes à utiliser pour la langue française au Québec) considère qu'il s'agit d'emprunts inappropriés et conseille l'usage de Monsieur et Madame. Bien qu'ils ne soient plus désignés membres du Conseil privé britannique, les personnes suivantes ont droit à vie au titre Le très honorable :
- le Gouverneur général du Canada
- le Premier ministre du Canada
- le Juge en chef de la Cour suprême du Canada (Les gouverneurs généraux utilisent aussi l'honorifique Son excellence au cours de leur mandat.) Plusieurs Canadiens éminents (politiciens pour la plupart) sont devenus membres du Conseil privé du Royaume-Uni et ont donc droit au titre Le très honorable, soit pour avoir servi au Royaume-Uni (exemple : ayant servi comme envoyés spéciaux à Londres), soit comme membres du Cabinet de guerre impérial, soit encore à cause de leur éminence dans le cabinet canadien.
-Sir John A. Macdonald (1879)1
-Sir John Rose (1886)
-Sir John Sparrow David Thompson (1894)1
-Sir Samuel Henry Strong (1897)4
-Sir Wilfrid Laurier (1897)1
-Sir Richard John Cartwright (1902)
-Sir Henri Elzéar Taschereau (1904)4
-Sir Charles Tupper (1907)1
-Sir Charles Fitzpatrick (1908)4
-Sir Robert Laird Borden (1912)1
-Sir George Eulas Foster (1916)
-Sir Louis Henry Davies (1919)4
-Lyman Poore Duff (1919)6
-Arthur Lewis Sifton (1920)
-Arthur Meighen (1920)1
-Charles Doherty (1920)
-Sir William Thomas White (1920)
-William Lyon Mackenzie King (1922)1
-William Stevens Fielding (1923)
-Francis Alexander Anglin (1925)4
-Sir William Mulock (1925)
-George Perry Graham (1925)
-Richard Bedford Bennett (1930)1
-Sir George Halsey Perley (1931)
-Ernest Lapointe (1937)
-Vincent Massey (1941)3
-Raoul Dandurand (1941)
-Louis Saint-Laurent (1946)2
-James Lorimer Ilsley (1946)
-Clarence Decatur Howe (1946)
-Ian Alistair Mackenzie (1947)
-James Garfield Gardiner (1947)
-Thibaudeau Rinfret (1947)4
-John George Diefenbaker (1957)1
-Georges-Philéas Vanier (1963)5
-Lester Bowles Pearson (1963)1 1 - Premier ministre. 2 - Tupper fut désigné alors qu'il n'était plus Premier ministre, et Saint-Laurent fut désigné alors qu'il était membre du cabinet de Mackenzie King. 3 - Massey fut nommé Gouverneur général plus d'une décennie plus tard. Il devint Très honorable alors qu'il était Haut commissaire du Canada à Londres. 4 - Juge en chef du Canada. 5 - Gouverneur général du Canada. 6 - Duff ne fut nommé juge ne chef qu'en 1933. La désignation de Canadiens au Conseil privé britannique fut abolie par le gouvernement de Lester B. Pearson. Depuis ce temps, le titre ne peut être donné à vie par le Gouverneur général par des Canadiens éminents qui n'ont pas occupé de poste qui leur donnerait droit au titre. Il a été donné aux individus suivants :
-Paul Joseph James Martin (1992)
-Martial Asselin (1992)
-Ellen Fairclough (1992)
-Jean-Luc Pépin (1992)
-Alvin Hamilton (1992)
-Don Mazankowski (1992)
-Jack Pickersgill (1992)
-Robert Stanfield (1992)
-Herb Gray (2002)

Irlande

Le Conseil privé de l'Irlande fut aboli lors de la création de l'État libre irlandais en 1922 ; par contre, le Lord-maire de Dublin, comme ses collègues du Royaume-Uni, garde l'usage de l'honorifique ; le Lord-maire de Cork n'a jamais eu droit au titre. Les membres restants de Conseil privé de l'Irlande du Nord ont droit de s'appeler le très honorable.

Nouvelle-Zélande

Le Premier ministre de la Nouvelle-Zélande est habituellement désigné au Conseil privé britannique et porte le titre Le très honorable. Toutefois, le Premier ministre actuel, Helen Clark, n'a recommandé aucun nouveau membre au Conseil privé. Le Gouverneur général est aussi habituellement membre du Conseil privé, mais la Gouverneure générale actuelle, Dame Silvia Cartwright, ne l'est pas. De toute façon, le gouverneur général porte le titre Son excellence. Il n'y a présentement que deux membres du Conseil privé au parlement néo-zélandais, les deux nommés par d'anciens Premiers ministres : Helen Clark (désignée par Jim Bolger en devant chef de l'opposition en 1993) et Winston Peters, chef du parti New Zealand First (désigné par Jim Bolger en devenant vice-Premier ministre et trésorier en 1996). Certains anciens membres du Conseil privé ont pris leur retraite récemment, dont l'ancien président de la chambre Jonathan Hung (désigné par Geoffrey Palmer en reconnaissance de services rendus en 1989), qui se retira du parlement en 2005 pour devenir haut commissaire de la Nouvelle-Zélande au Royaume-Uni, et l'ancien Premier ministre Jenny Shipley (désignée en devenant Premier ministre en 1997), qui quitta le parlement aux élections de 2002.

Voir aussi

- L'honorable
- Son Excellence ==
Sujets connexes
Arthur Lewis Sifton   Arthur Meighen   Australie   Baron (noblesse)   Bob Hawke   Brisbane   Canada   Chambre des Lords   Charles Fitzpatrick   Charles Tupper   Clarence Decatur Howe   Comte   Conseil privé de la Reine pour le Canada   Cour suprême du Canada   Dublin   Duc   Député   Ellen Fairclough   Ernest Lapointe   Francis Alexander Anglin   Gough Whitlam   Gouverneur général   Gouverneur général du Canada   Helen Clark   Herb Gray   Hobart   Irlande   James Garfield Gardiner   Jenny Shipley   Jim Bolger   John A. Macdonald   John Sparrow David Thompson   L'honorable   Lester Bowles Pearson   Louis Henry Davies   Louis Saint-Laurent   Lyman Poore Duff   Malcolm Fraser   Marquis   Martial Asselin   Melbourne   Ninian Stephen   Nouvelle-Zélande   Office québécois de la langue française   Paul Joseph James Martin   Premier ministre du Canada   Québec   Raoul Dandurand   Richard Bedford Bennett   Robert Laird Borden   Robert Stanfield   Royaume-Uni   Royaume du Commonwealth   Samuel Henry Strong   Son Excellence   Sydney   Thibaudeau Rinfret   Tony Blair   Vicomte   Vincent Massey   Wilfrid Laurier   William Lyon Mackenzie King   William Stevens Fielding   Winston Peters   Zelman Cowen  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^