On connaît la chanson

Infos
On connaît la chanson est un film français d'Alain Resnais sorti en 1997.
On connaît la chanson

On connaît la chanson est un film français d'Alain Resnais sorti en 1997.

Synopsis

Odile et Claude forment un couple routinier. Claude voit d'un mauvais œil le retour à Paris de Nicolas, ancien amant d'Odile. Odile projette, elle, d'acheter un grand appartement. Elle s'adresse à Marc, agent immobilier dont Camille, la sœur d'Odile, guide et étudiante en histoire, s'éprend lors d'une visite des lieux. Mais Camille est sans le savoir convoitée par Simon, employé du tyrannique Marc, et qui partage avec elle la passion de l'Histoire. Celui-ci pratique sans conviction son métier d'agent immobilier, en faisant notamment visiter à Nicolas une trentaine d'appartements.

Commentaires

À partir du thème des apparences, Resnais s'inspire cette fois de l'auteur anglais Dennis Potter, qui avait l'habitude d'intégrer des chansons complètes dans le corps de ses fictions pour mieux fustiger la société britannique. Ce film privilégie une culture populaire nourrie d'images familières où l'individuel et l'universel se télescopent. Des bribes de chansons interprétées en play-back (procédé déjà esquissé dans La vie est un roman) interfèrent par association libre dans les chassés-croisés de six personnages principaux, pris au piège de leur impuissance à vivre en conformité avec leurs rêves et leurs désirs. Opérés au gré des états d'âme des personnages, ces détours impromptus par la variété sont certes porteurs de lieux communs, mais pas seulement. S'il prête souvent à sourire de par son emploi incongru ou au contraire espéré, l'usage des chansons n'a en effet rien de futile et dépasse la seule impression ludique. Le choix des chansons, de même que la mise en scène de personnages et de situations très réalistes, participent incontestablemment à la justesse d'un film qui va au-delà des clichés sur la dépression et les relations humaines en général. Il les ridiculise même, en particulier à travers les personnages de Sabine Azéma et Lambert Wilson, la première incarnant une grande sœur à côté de la plaque, et le second un galant qui s'avère de plus en plus odieux au fil du film. La qualité des dialogues contribue largement à cette impression de justesse, permettant notamment à Agnès Jaoui de s'illustrer dans une interprétation sincère mais jamais lourde d'une Camille dépressive, ou à André Dussolier de composer un amoureux discret des plus convaincants.

Distribution

-Pierre Arditi : Claude Lalande
-Sabine Azéma : Odile Lalande, sa femme
-Jean-Pierre Bacri : Nicolas
-André Dussolier : Simon
-Agnès Jaoui : Camille, la sœur cadette d'Odile
-Lambert Wilson : Marc Duveyrier, le patron de Simon
-Jane Birkin : Jane, la femme de Nicolas
-Jean-Paul Roussillon : le père d'Odile et de Camille
-Jean-Chrétien Sibertin-Blanc : le jeune homme renvoyé
-Jean-Pierre Darroussin : le "jeune homme" au chèque
-Jacques Mauclair : le docteur n°1
-Nelly Borgeaud : le docteur n°2
-Bonnafet Tarbouriech : le docteur n°3
-Charlotte Kady : une cliente du restaurant
-Pierre Meyrand : le gérant du café
-Claire Nadeau : une invitée à la crémaillère
-Götz Burger : Von Choltitz

Chansons du film

Autour du film

-Agnès Jaoui y campe le personnage d'une étudiante en histoire, guide à ses heures, préparant une thèse sur « les chevaliers paysans de l'an mil au lac de Paladru ».
-Dans la scène finale, où Agnès Jaoui et André Dussolier sont sur le balcon et admirent la vue, l'ultime dialogue entre eux fait directement référence au roman Zazie dans le métro de l'oulipien Raymond Queneau, ami de Resnais. À la question de l'une : Ce n'est pas la Sainte Chapelle ?, le second répond : Non, c'est la Bourse du Commerce, allusion à l'une des scènes culte du roman de Queneau.

Récompenses

-Prix Louis-Delluc en 1997
-César du cinéma 1998 :
-Meilleur film,
-Meilleur réalisateur (Alain Resnais),
-Meilleur Acteur (André Dussolier),
-Meilleur second rôle masculin (Jean-Pierre Bacri),
-Meilleur second rôle féminin (Agnès Jaoui),
-Meilleur scénario (Bacri et Jaoui) Catégorie:Film français Catégorie:Film musical Catégorie:Film musical des années 1990 Catégorie:Film sorti en 1997 Catégorie:César du meilleur film Catégorie:titre de film en O Catégorie:Film se déroulant à Paris Catégorie:Film réalisé par Alain Resnais Catégorie:Film avec un César du meilleur acteur dans un second rôle de:Das Leben ist ein Chanson en:On connaît la chanson
Sujets connexes
Agnès Jaoui   Alain Bashung   Alain Delon   Alain Resnais   Alain Souchon   Albert Préjean   Arletty   Charles Aznavour   Charlotte Kady   Chevaliers paysans de l'an mil au lac de Paladru   Claire Nadeau   Claude François   César de la meilleure actrice dans un second rôle   César du cinéma 1998   César du meilleur acteur   César du meilleur acteur dans un second rôle   César du meilleur film   César du meilleur réalisateur   César du meilleur scénario original ou adaptation   Dalida   Eddy Mitchell   Florelle   France Gall   Gilbert Bécaud   Henri Garat   Hervé de Luze   J'ai deux amours   J'aime les filles   Jacques Dutronc   Jacques Mauclair   Jane Birkin   Jean-Paul Roussillon   Jean-Pierre Bacri   Jean-Pierre Darroussin   Johnny Hallyday   Joséphine Baker   Julien Clerc   La vie est un roman   Lambert Wilson   Léo Ferré   Michel Jonasz   Michel Sardou   Nelly Borgeaud   Oulipo   Pierre Arditi   Pierre Meyrand   Pierre Perret   Prix Louis-Delluc   Raymond Queneau   Sabine Azéma   Serge Gainsbourg   Serge Lama   Sheila   Simone Simon   Sylvie Vartan   Téléphone (groupe)   Zazie dans le métro  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^