Bombe à sous-munitions

Infos
Bombe à sous-munitions CBU Mark 20 Rockeye II ogive de missile Honest John. Les sous-munitions M139 au sarin sont bien visibles. Une bombe (ou roquette) à sous-munitions (BASM) est un conteneur transportant de nombreuses autres bombes, de taille plus réduite, dites « sous-munitions ». Cette munition "anti-matériel" ou "anti-personnel" permet de traiter des surfaces étendues en demandant moins de missions que les munitions classiques. Elle diffère de la bomb
Bombe à sous-munitions

Bombe à sous-munitions CBU Mark 20 Rockeye II ogive de missile Honest John. Les sous-munitions M139 au sarin sont bien visibles. Une bombe (ou roquette) à sous-munitions (BASM) est un conteneur transportant de nombreuses autres bombes, de taille plus réduite, dites « sous-munitions ». Cette munition "anti-matériel" ou "anti-personnel" permet de traiter des surfaces étendues en demandant moins de missions que les munitions classiques. Elle diffère de la bombe à fragmentation, qui projette des éclats vulnérants (shrapnels) non explosifs. Les bombes à sous-munitions ont été utilisées, pour la première fois, par l’Allemagne et l’Union soviétique lors de la Seconde Guerre mondiale, et elles ont été perfectionnées durant la guerre froide, ainsi que leurs lanceurs. On les a notamment adaptées à la dissémination d’armes chimique et bactériologique.

Caractéristiques

Frégate de la marine iranienne touchée par trois missiles AGM-84 Harpoon et par des bombes à sous-munitions. Bombe CBU-87 de 950 livres, emportant 202 sous-munitions BLU-97/B anti-personnel/anti-matériel, son taux de non-réussite est annoncé à 5 % (matériel neuf et utilisation conforme). Les sous-munitions sont adaptées à divers objectifs, dont la neutralisation : :– d’une piste d’aviation ; :– d’un ou plusieurs véhicules (y compris blindé) ; :– de navires ; :– d’usines ; :– ou encore de personnels (infanterie, en général). Les plus lourdes bombes à sous-munitions sont parfois freinées par des parachutes qui ne se déclenchent, notamment les modèles anti-blindés, qu’après avoir détecté leurs cibles. Une même bombe abrite, habituellement, un type unique de sous-munitions. Les sous-munitions peuvent être mises en œuvre dans les systèmes les plus divers, qu’il s’agisse d’un missile balistique (nucléaire ou non), d’un missile de croisière, d’une roquette, d’un obus tiré par un obusier (en courbe balistique au-dessus d’un obstacle), d’un obus-cargo ou d’une bombe aérienne.

Critiques

Les armes à sous-munitions sont pointées du doigt par les associations humanitaires comme Handicap International et la Croix-Rouge, des organisations internationales telles que l’ONU, et des élus de différents pays. D’après Handicap International, 98% des victimes connues d’armes à sous-munitions sont des civils. Le rapport a collecté des informations détaillées sur 11.044 victimes de ces armes et souligne que les données reste difficile à obtenir dans de nombreux pays. En plus d’être extrêmement imprécises, une proportion importante (jusqu’à 70%) de sous-munitions n’explosent pas à l’impact, constituant alors un danger durable pour les populations locales (surtout les enfants qui les prennent pour des jouets) et ce jusqu’à plusieurs décennies après les conflits. Il y aurait en 2006 plusieurs milliards de sous-munitions en stock à travers le monde, représentant une menace de prolifération colossale. L’ONU estime qu’au Kosovo, en Afghanistan, en Iraq et au Sud-Liban, il reste près d’un million de ces sous-munitions sur le terrain, responsables chaque jour de 3 à 4 blessés ou décès depuis le cessez-le-feu, The Lancet 2006; 368:1468. (article en accès gratuit mais nécessitant un enregistrement).

En France

En décembre 2006, deux sénateurs dans un rapport d’information du 20 décembre 2006 demandent à l’armée française d’abandonner et de détruire 22 000 roquettes M-26 achetés aux États-Unis pour ses Lance-roquettes multiples ; chacune de ces roquettes contient 644 sous-munitions de la taille d’une grenade, avec un taux de ratés de 30% dans certaines conditions. Ce rapport a été dénoncé par Handicap International comme totalement insuffisant.

Législation

Au niveau international

En février 2007, 46 pays réunis à Oslo (dont notamment la France, la Belgique, l’Allemagne, le Canada, le Royaume-Uni, l’Italie) sur initiative du gouvernement norvégien se sont engagés à aboutir d’ici 2008 à un traité d’interdiction des sous-munitions, qui ont des conséquences inacceptables pour les populations civiles. La Norvège et l’Autriche ont également adopté des moratoires sur ces armes.

En Belgique

La Belgique est depuis le 16 février 2006, le premier pays à avoir adopté une loi interdisant les armes à sous-munitions. La loi Mahoux sur l'interdiction des sous-munitions est effective depuis le .

En Suisse

Le 25 septembre 2007, le Conseil national a voté l’initiative Dupraz 05.452 qui demande la modification de la Loi sur le matériel de guerre pour interdire en Suisse les armes à sous-munitions. Avec 91 voix pour, 81 contre et 4 abstentions le Conseil national a renversé le préavis négatif donné par le Commission de la politique de sécurité. Par ailleurs, l’initiative Dupraz contredit également la motion Glanzman qui propose de réglementer l’utilisation des armes à sous-munitions plutôt que de les interdire. Le Conseil fédéral s’était appuyé sur la motion Glanzman pour annoncer en mai 2007 un moratoire partiel qui porte sur des sous-munitions que la Suisse ne possède pas.

Notes et références

Voir aussi

===
Sujets connexes
AGM-84 Harpoon   Afghanistan   Allemagne   Arme chimique   Arme nucléaire   Armée française   Belgique   Bombe (militaire)   Bombe à fragmentation   Conseil fédéral (Suisse)   Conteneur   Droit de la guerre   Grenade (arme)   Guerre froide   Handicap International   Infanterie   Irak   Kosovo   Lance-roquettes multiples   Liban   Loi Mahoux sur l'interdiction des sous-munitions   Marine iranienne   Missile   Missile balistique   Missile de croisière   Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge   Munition   Munition immergée   Munition non explosée   Obus   Ogive (missile)   Organisation des Nations unies   Parachute   Pollution induite par les munitions   Roquette (arme)   Sarin   Seconde Guerre mondiale   Shrapnel   Suisse   Séquelle de guerre   Union des républiques socialistes soviétiques  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^