Indes orientales néerlandaises

Infos
Les Indes orientales néerlandaises ou plus simplement Indes néerlandaises (néerlandais : Nederlands-Indië ; indonésien : Hindia Belanda) est le nom que les Pays-Bas donnaient à l'ensemble des îles qu'ils contrôlaient en Asie du Sud-Est jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale. Le 17 août 1945, celles-ci proclament leur indépendance sous le nom de République d'Indonésie. Les Pays-Bas ne reconnaîtront cette indépendance que le 27 décembre
Indes orientales néerlandaises

Les Indes orientales néerlandaises ou plus simplement Indes néerlandaises (néerlandais : Nederlands-Indië ; indonésien : Hindia Belanda) est le nom que les Pays-Bas donnaient à l'ensemble des îles qu'ils contrôlaient en Asie du Sud-Est jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale. Le 17 août 1945, celles-ci proclament leur indépendance sous le nom de République d'Indonésie. Les Pays-Bas ne reconnaîtront cette indépendance que le 27 décembre 1949, au terme d'une période de conflit armé et diplomatique.

Histoire

Au , en Europe, un gramme de clou de girofle vaut plus qu’un gramme d’or. Les Européens, dont l'approvisionnement en épices dépend du Moyen-Orient, cherchent un accès direct aux îles qui les produisent. Les Portugais sont les premiers à trouver la route maritime qui relie l'Europe à l'Asie en contournant le Cap. En 1511, Afonso de Albuquerque prend Malacca, le plus important port d'Asie du Sud-Est. A partir de cette base, les Portugais s'installent progressivement aux Moluques, les îles aux épices tant convoitées. Les Hollandais ne tardent pas à découvrir la route par le Cap. En 1592, une première expédition, dirigée par J. H. van Linschoten et Cornelis de Houtman, atteint le sultanat producteur de poivre de Banten dans l'ouest de l'île de Java. Ce premier voyage leur permet de faire un modeste bénéfice. La VOC (Vereenigde Oostindische Compagnie ou Compagnie hollandaise des Indes orientales est fondée en 1600. En 1605, elle occupe un premier fort portugais aux Moluques. Désireuse de contrôler le commerce du poivre vers l'Europe, la VOC prend Jayakarta, une petite place forte vassale de Banten, en 1619 et la rebaptisent "Batavia" en l'honneur de leurs ancêtres bataves. En 1641, les Hollandais prennent Malacca aux Portugais. Ils occupent Kupang, un établissement protugais dans l'ouest de Timor, en 1653. Les Portugais se maintiennent dans l'est de l'île. Au siècle, le royaume de Gowa dans le sud de Célèbes menace l'hégémonie que les Hollandais veulent imposer dans l'est de l'archipel indonésien. Gowa finit par être vaincue. Au cours du siècle, Java est le théâtres de guerres de successions qui poussent la VOC à intervenir. Elle impose aux princes javanais de signer en 1755 le traité de Giyanti, qui consacre la souveraineté hollandaise sur Java. En 1795, devant l'invasion des troupes françaises, le stadhouder Guillaume V d'Orange-Nassau se réfugie en Angleterre et demande à ses administrateurs de céder les territoires néerlandais à l'Angleterre pour qu'ils ne tombent pas aux mains des Français. La VOC tombe en faillite en 1799, minée par la corruption et la mauvaise gestion. Ses actifs sont repris par le gouvernement hollandais.
-1808-11 : le gouverneur-général Daendels, nommé par Louis Bonaparte, alors roi de Hollande, fait construire la grande "route postale" (postweg) qui relie Anyer, sur la côte ouest de Java, à Panarukan sur la côte est
-1811-14 : Thomas Stamford Raffles est lieutenant-gouverneur de Java
-1824 : Traité de Londres de 1824 entre les Anglais et les Hollandais. Le contrôle des territoires revendiqué par les Européens au sud de Singapour revient aux Hollandais
-1825-30 : guerre de Java
-XIXe siècle : début de l’exploitation économique de Java, soumission des autres États indigènes
-1871 : Traité de Sumatra
-1908 : fin de la conquête de Bali, fin officielle de la guerre d'Aceh.
-Début du XXe siècle : naissance et essor du mouvement nationaliste
-1942 : débarquement des Japonais dans les Indes néerlandaises
-1945 : proclamation de l'indépendance, Soekarno nommé premier président
-1945-49 : Revolusi, période de confrontation militaire et diplomatique avec les Pays-Bas
-1949 : transfert de la souveraineté sur le territoire des Indes Néerlandaises du Royaume des Pays-Bas à une République des États-Unis d’Indonésie

Esclavage

La colonie hollandaise du Cap importa des esclaves venant d’Indonésie dès le XVIIe siècleFrançois-Xavier Fauvelle-Aymar, Histoire de l'Afrique du Sud, Paris, Seuil, 2006, , p.54 et 144. Mais des esclaves africains furent aussi envoyés vers l’Indonésie François-Xavier Fauvelle-Aymar, Histoire de l'Afrique du Sud, Paris, Seuil, 2006, , p.54. La VOC a organisé une traite pour les plantations de muscades dans les Célèbes et des mines d’or de SumatraFrançois-Xavier Fauvelle-Aymar, Histoire de l'Afrique du Sud, Paris, Seuil, 2006, , p.145.

Les guerres coloniales

La guerre anglo-néerlandaise de Java (1810-1811)

La guerre des Padri (1821-1837)

La guerre de Java (1825-1830)

La guerre d'Aceh (1873-1904)

Le « réveil national » (1908-1942)

Le 20 mai 1908, R. M. Wahidin Soedirohoesodo (1852–1917), un médecin javanais à la retraite, fonde le Boedi Oetomo ("l'intelligence suprême" en javanais), avec comme ambition d'élever la condition des Javanais à la fois par l'acquisition des connaissances occidentales et l'étude de leur propre culture. Le gouvernement indonésien a déclaré cette date "jour du réveil national" (Hari Kebangkitan Nasional). En 1911, des marchands de batik javanais, désireux d'unir leurs forces face aux grossistes chinois, fondent le Sarekat Islam.

L'occupation japonaise

L'archipel fut envahi en 1942 lors des campagnes du Pacifique par le Japon désireux de se rendre maitre de ces matières premières. Les autoritées japonaises sentant qu'elles perdraient la guerre ont aidé les mouvements indépendantistes dans les territoires qu'elles controlaient pour géner le retour des Européens. La 5e brigade de la 6e division aéroportée britannique pour participer au maintien de l'ordre contre les forces nationalistes indonésiennes qui essayaient d'empêcher le retour des Hollandais dans la colonie. Celle ci quitta Java après l'arrivée de forces conséquentes de l'Armée royale néerlandaise en avril 1946.

La Revolusi (1945-49)

Administration

Aspect économique et politique de la colonisation

Indesorientalesneerlandaises Indesorientalesneerlandaises cs:Nizozemská východní Indie de:Niederländisch-Ostindien en:Dutch East Indies es:Indias Orientales Neerlandesas id:Hindia-Belanda it:Indie Orientali Olandesi ja:オランダ領東インド jv:Hindhia-Walanda nl:Nederlands-Indië no:Nederlandsk Østindia pl:Holenderskie Indie Wschodnie pt:Índias Orientais Neerlandesas sv:Nederländska Indien th:หมู่เกาะอินเดียตะวันออกของดัตช์
Sujets connexes
Afonso de Albuquerque   Asie du Sud-Est   Bali   Banten   Bataves   Batik   Budi Utomo   Campagnes du Pacifique   Chinois d'Indonésie   Colonie du Cap   Cornelis de Houtman   Guerre d'Aceh   Guerre de Java   Guillaume V d'Orange-Nassau   Histoire des Pays-Bas   Indonésie   Indonésien   Japon   Javanais (langue)   Javanais (peuple)   Kupang   Le Cap   Louis Bonaparte   Moluques   Néerlandais   Or   Pays-Bas   Poivre   Royaume de Gowa   Royaumes et principautés d'Indonésie   Révolution indonésienne   Singapour   Soekarno   Thomas Stamford Raffles   Timor   Timor oriental   Traité de Londres de 1824   Traité de Sumatra   VOC  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^