Atapuerca

Infos
Atapuerca est une commune, située au nord de l’Espagne, Mancomunidad : Del Arlanzón / Rios Arlanzón y Vena, comarca de « Burgos » dans la Communauté autonome de Castille-et-León, province de Burgos. Atapuerca on traduirait par : attache-porc, en fait c'était Altaporca, comme « haut » pour Aimery Picaud, dans son Guide du Pèlerin. : Population : 200 habitants en 2004.
Atapuerca

Atapuerca est une commune, située au nord de l’Espagne, Mancomunidad : Del Arlanzón / Rios Arlanzón y Vena, comarca de « Burgos » dans la Communauté autonome de Castille-et-León, province de Burgos. Atapuerca on traduirait par : attache-porc, en fait c'était Altaporca, comme « haut » pour Aimery Picaud, dans son Guide du Pèlerin. : Population : 200 habitants en 2004.

Géographie

A 17 Km à l’est de Burgos, sur le rio Arlanrzòn. Les monts d'Atapuerca, nommés Matagrande sur les cartes, offrent un paysage d'une grande sévérité, qu'une zone militaire ne rend pas plus souriant.

Histoire

Atapuerca eu un rôle très important dans la préhistoire de l'Homme puisque en ce lieu on a localisé les restes du Homo antecessor, l'homme plus ancien de l'Europe (800 000 ans). Atapuerca est mentionné dans un document du monastère de San Pedro de Cardeña, en date du 5 juillet 963. Dans ce document doña Fronilde fait une importante donation au monastère de Cardeña et indique les limites géographiques de la population : depuis Villafría elles suivent une ligne qui par le rio Vena et depuis celui-ci « par le haut ce qui est de la Montagne d'Atapuerca continue jusqu'à l'église de San Vicente qui est sur la Grotte et suit directement le chemin qui arrive à l'Arlanzón ». La graphie qu'emploie le scribe en est "Adtaporka". Le 1 septembre 1054 est une date importante dans l'histoire d'Atapuerca puisque en ce lieu se déroula la bataille d'Atapuerca entre les royaumes de Castille et de Navarre après le décès de Sanche III le Grand. Une lutte fratricide opposa les rois García el de Nájera (Navarre) et Ferdinand III de Leòn et Castille, (1037-1065) malgré l'intervention de quatre abbés : Íñigo d'Oña ; Sisebuto de Cardeña ; García de Arlanza et de Domingo de Silos, pour rétablir la paix. Dans la bataille (représentée toutes les ans par les habitants de la ville) le Navarrais Garcia El de Nájera, vaincu par son frère castillan Ferdinand, perdit à la fois sa province et la vie. Au XIIe siècle, Alphonse VII accorda à la cité un fuero, avant de la céder à l’Ordre de Saint Jean de Jérusalem. En 1591, Atapuerca apparaît dans un recensement avec 18 autres communes dans une communauté appelée Montes de Oca. Cette communauté compte environ 3.000 habitants. En 1843, Atapuerca compte 203 habitants et le conseil municipal est présidé par l’abbé de l'église San Martín. En outre la ville possède une école primaire, dont l'enseignant perçoit 200 réales et 24 arpents de pain.

Culture et patrimoine

Le Pèlerinage de Compostelle

Sur le Camino frances du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. On vient du Agés, la prochaine commune est Burgos, qui est la cinquième halte du Guide du Pèlerin. L’actuelle Casa Hospital fut précédée d'un hôpital pour les pèlerins qui fonctionna jusqu'au XVIIIe siècle.

Religieux

L’église San Martín de la fin du gothique, début Renaissance.

Civil

Les gisements paléolithiques d'Atapuerca

L'histoire des gisements commence en 1976 quand l'ingénieur des mines Trino Torres et l'anthropologue Emiliano Aguirre ont trouvé dans la montagne des fossiles d'ours préhistoriques, avec plusieurs fossiles humains. Les fouilles ont commencé en 1978 dans deux des trois gisements principaux : Gran Dolina et Sima de los Huesos.
- Le gisement de la Gran Dolina, dont la séquence est puissante de 18 mètres, a livré des vestiges dont l'âge est compris entre un million d'années et - 100 000 ans avant J.-C. Ces vestiges incluent des restes de l'espèce Homo antecessor, le dernier ancêtre commun entre l'Homme de Néandertal et notre espèce, Homo sapiens. Ils comprennent aussi divers outils, des fossiles animaux et des pollens. L'âge des fossiles de l’Homo antecessor est estimé à 800 000 ans.
- Le gisement de Sima de los Huesos contient l'ensemble le plus important des fossiles osseux de la seconde moitié du Pléistocène moyen, de - 500 000 jusqu'à - 120 000 ans avant J.-C. Les os appartiennent à un groupe de quelque 30 squelettes de l'espèce Homo heidelbergensis (considéré comme l'ancêtre de l’Homme de Néandertal). L'âge de ces prénéardertaliens est estimé entre 300 000 et 420 000 ans. Ils semblent avoir été jetés intentionnellement dans la cavité ; l’absence d’ossements animaux, de marques de dents de charognards et d'outils (à l'exception d'un biface) indiquent qu'il ne s'agit pas d’un campement mais plutôt d'un dépôt intentionnel dans le cadre d’un rite funéraire. Le site a été inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco en 2000.

Voir aussi

===
Sujets connexes
Agés   Aimery Picaud   Burgos   Camino francés   Castille-et-León   Codex Calixtinus   Comarque   Espagne   Homme de Néandertal   Homo antecessor   Homo heidelbergensis   Homo sapiens   Liste du patrimoine mondial   Ordre de Malte   Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture   Pléistocène   Province de Burgos   Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle   Rite funéraire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^