Jean-François-Thérèse Chalgrin

Infos
Jean-François-Thérèse Chalgrin est un architecte français né à Paris en 1739 et mort à Paris le 21 janvier 1811.
Jean-François-Thérèse Chalgrin

Jean-François-Thérèse Chalgrin est un architecte français né à Paris en 1739 et mort à Paris le 21 janvier 1811.

Biographie

Il remporta le grand prix de Rome en 1758 et séjourna à Rome de novembre 1759 à mai 1763, où il reçut l'enseignement de Servandoni. Il jouit de la faveur du duc de Choiseul et du comte de Saint-Florentin, secrétaire d'État à la Maison du Roi et fut premier architecte et intendant des bâtiments du comte de Provence (1775). Jean-François-Thérèse Chalgrin épousa en 1776 Marguerite Émilie Vernet, fille du peintre Claude Joseph Vernet. Ils eurent une fille, Louise-Josèphe Chalgrin (1777-1794). Il était par ailleurs franc-maçon. En 1777, il fut chargé de restaurer la façade de l'église Saint-Sulpice, dont le fronton avait été frappé par la foudre : il le remplaça par la balustrade actuelle, construisit le monumental buffet d'orgue et édifia en outre la tour gauche (1777-1780). Son œuvre la plus remarquée fut l'église Saint-Philippe-du-Roule, dans laquelle il imita la disposition des basiliques paléochrétiennes. Il en donna les plans en 1764 et la construisit entre 1774 et 1784. Après la Révolution française, Chalgrin fut chargé de transformer le Palais du Luxembourg pour y installer le Directoire. Il fut élu en 1799 à l'Académie des Beaux-Arts - 3 section (architecture), au fauteuil V (occupé précédemment par Charles De Wailly). En 1806, Napoléon I le chargea de construire un monument à la gloire de la Grande Armée. L'Arc de triomphe de l'Étoile a, pour l'essentiel, été conçu par Chalgrin, mais celui-ci mourut peu après le début effectif de la construction. Il se distingue par le grandiose des conceptions plus que par la précision des détails.

Principales réalisations

Intérieur de l'église Saint-Philippe-du-Roule
- Hôtel de Saint-Florentin, dit aussi de Talleyrand, construit pour le comte de Saint-Florentin, à l'angle nord-est de la place de la Concorde à Paris, 1767-1769.
- Hôtel de M de Luzy, rue Férou à Paris, 1767-1770.
- Agrandissement du Collège de France, 1774-1780.
- Transformation du bâtiment d'habitation construit par Claude-Nicolas Ledoux pour Madame du Barry et acheté par le comte de Provence à Versailles, 1775.
- Restauration de la façade et construction de la tour Nord de l'église Saint-Sulpice, 1777-1780.
- Rendez-vous de chasse de la Faisanderie, Étiolles, Essonne, pour le comte de Provence, 1778.
- Chapelle du Saint-Esprit, rue Lhomond, Paris, 1778.
- Pavillon de musique de la comtesse de Provence, 111 avenue de Paris à Versailles, 1780.
- Église Saint-Philippe-du-Roule à Paris, 1784.
- Pavillon et jardin à l'anglaise dans le parc Balbi à Versailles, 1785, détruit en 1798.
- Transformations au Palais du Luxembourg, 1799-1805 : subsistent notamment de ces aménagements l'escalier d'honneur et le salon des Messagers d'État.
- Arc de triomphe de l'Étoile, 1806-1811.
- Restauration du Théâtre de l'Odéon, 1807. ===
Sujets connexes
Arc de triomphe de l'Étoile   Architecte   Basilique   Charles De Wailly   Claude Joseph Vernet   Collège de France   Directoire   Grande Armée (Premier Empire)   Hôtel de Saint-Florentin   Liste des ministres français de la Maison du Roi ou de l'Empereur   Louis XVIII de France   Madame du Barry   Marie-Joséphine de Savoie   Napoléon Ier   Orgue   Palais du Luxembourg   Paris   Place de la Concorde   Prix de Rome   Rome   Rue Lhomond   Révolution française   Théâtre de l'Odéon   Versailles  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^