Liberec

Infos
Liberec (API : , en allemand : Reichenberg) est la capitale de la région de Liberec en Tchéquie.
Liberec

Liberec (API : , en allemand : Reichenberg) est la capitale de la région de Liberec en Tchéquie.

Histoire

La première référence écrite mentionnant Liberec date de 1352, Liberec n'est alors qu'un gué sur la route commerciale nord-sud, halte après le passage de la crête du Jested. Mais au , la ville connaît une expansion grâce à l'industrie textile et obtient le statut de ville franche sous le règne de l'empereur Rodolphe II en 1577. Les Redern, seigneurs de Liberec doivent s'exiler suite à leur défaite à la bataille de la Montagne Blanche. L'essor de Liberec date des dernières décennies du , lorsque la ville devient l'un des principaux centres de l'industrie textile de l'empire austro-hongrois. On la surnomme alors la « Manchester de Bohême ». Les riches entrepreneurs de la ville font bâtir de somptueuses demeures qui font encore aujourd'hui le charme du centre-ville, qui a été épargné par les destructions des deux guerres mondiales. Bien que située sur les territoires de la couronnes de Bohême, Liberec est une ville à la population à 90% allemande. On la connaît alors sous son nom de Reichenberg. Elle fait partie des Sudètes, ces territoires épousant grossièrement la ligne des montagnes entourant le quadrilatère de Bohême, et dont la population est majoritairement de langue et de culture allemande. La question de l'intégration de la minorité allemande pose problème dès l'indépendance de la Tchécoslovaquie. Celle-ci s'insère convenablement dans le jeu politique et la vie sociale tchèques dans les premières années de la République (si l'on excepte quelques troubles dans les toutes premières années du jeune État tchécoslovaque), mais avec la crise de 1929 qui frappe plus particulièrement la région, dont l'économie reposait sur l'industrie légère, l'agriculture et le textile fortement dépendants des marchés extérieurs, la situation change. Frappés par le chômages, les Allemands des Sudètes sont une proie facile pour les nazis parvenus au pouvoir en Allemagne en 1933 et qui font ouvertement propagande pour le rattachement des Sudètes au Reich, par l'entremise du leader du parti nazi des Sudètes Konrad Henlein, natif de Liberec, et qui en fait le siège de son parti. Vue globale depuis le beffroi de l'hôtel de ville. Après les accords de Munich, les Sudètes sont annexés à l'Allemagne et Liberec devient la capitale du Gau du Sudetenland. Après la guerre, les Allemands des Sudètes sont expulsés et la région repeuplée progressivement par des habitants venus d'autres régions tchèques. Liberec est aujourd'hui une ville relativement prospère.

Éducation

- (en Tchèque ou en Anglais)

Personnages

- Christoph Demantius (1567 - 1643), compositeur et poète
- Heinrich Herkner (1863 - 1932), économiste
- František Xaver Šalda (1867 - 1937), critique littéraire
- Ferdinand Porsche (1875 - 1951), concepteur de voitures
- Vlasta Burian (1891 - 1962), acteur
- Konrad Henlein (1898 - 1945), politicien nazi
- Augustin Schramm (1907 - 1948), politicien et officier communiste
- Barbara Bouchet (1943), actrice américaine d'origine allemande
- Martin Damm (1972), joueur de tennis
- Tomáš Enge (1976), coureur automobile ==
Sujets connexes
Accords de Munich   Allemands des Sudètes   Alphabet phonétique international   Barbara Bouchet   Bataille de la Montagne Blanche   Bohême   Capitale   Ferdinand Porsche   Konrad Henlein   Martin Damm   Région de Liberec   Sudètes   Tchécoslovaquie   Tomáš Enge  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^