René Goscinny

Infos
René Goscinny ( - ) écrivain, humoriste et scénariste de bande dessinée français, d'origine polonaise. Il est connu mondialement pour les albums d'Astérix et Lucky Luke (personnage créé par Morris, mais auquel Goscinny donna, en tant que scénariste et gagman, un second souffle). Il est l'un des auteurs français les plus lus au monde : l'ensemble des bandes dessinées et livres qu'il a écrits représente environ 500 millions d'ouvrages vendus.
René Goscinny

René Goscinny ( - ) écrivain, humoriste et scénariste de bande dessinée français, d'origine polonaise. Il est connu mondialement pour les albums d'Astérix et Lucky Luke (personnage créé par Morris, mais auquel Goscinny donna, en tant que scénariste et gagman, un second souffle). Il est l'un des auteurs français les plus lus au monde : l'ensemble des bandes dessinées et livres qu'il a écrits représente environ 500 millions d'ouvrages vendus.

Jeunesse

René Goscinny est né le 14 août 1926 à Paris, au 42, rue du Fer-à-Moulin, de Stanislaw « Simkha » Gościnny, ingénieur chimiste de Varsovie, et d'Anna Bereśniak-Gościnna, de Khodorkov (village maintenant en Ukraine). Stanislaw et Anna se sont rencontrés à Paris, se sont mariés en 1919 et ont d'abord eu un premier fils, Claude Goscinny, né le 10 décembre 1920. Les Goscinny partent pour Buenos Aires, en Argentine, deux ans après la naissance de René, suite au nouveau poste d'ingénieur chimique que Stanislas trouve là-bas. René a une enfance heureuse, étudiant dans les écoles françaises de la ville. Il passe ses grandes vacances en Uruguay, où il monte à cheval sur la Pampa. Il a l'habitude de faire rire ses camarades de classe, probablement pour compenser une timidité naturelle du Panthéon à Buenos Aires, Chroniques illustrées, IMAV éditions, octobre 2007. Il commence à dessiner très tôt, inspiré par les histoires illustrées qu'il adore lire. En décembre 1943, après l'obtention de son diplôme à 17 ans, le jeune René perd son père des suites d'une hémorragie cérébrale, et se voit obligé de rechercher un travail. L'année suivante, il obtient son premier emploi comme comptable adjoint dans une entreprise de pneumatiques. Il démissionne peu après pour devenir dessinateur dans une agence de publicité. Parallèlement, il publie ses premiers textes et dessins dans Quartier latin, bulletin interne du lycée français de Buenos Aires. René, accompagné de sa mère, quitte l'Argentine pour New York en 1945, afin de rejoindre son oncle Boris, le frère de sa mère. René devient traducteur dans une firme d'import-export en attendant de trouver une situation plus stable. Pour échapper au service militaire américain, René part pour la France rejoindre l'armée française en 1946. Il sert à Aubagne, dans le 141e bataillon d'infanterie alpine. Promu caporal, René devient l'illustrateur officiel du régiment, illustrant menus et affiches.

Premiers travaux

Il illustre ensuite le livre La fille aux yeux d'or et retourne à New York. René traverse alors la période la plus difficile de sa vie. Il reste un moment sans emploi, seul et totalement déprimé (il en tirera l'un de ses plus percutants textes : Seul, sans amis, sans un sou...). En 1948, il trouve un travail dans un petit studio, collaborant avec Harvey Kurtzman, Willy Elder, John Severin et Jack Davis dans l'équipe de Mad magazine. Contrairement à l'archétype du rêve américain, il sera le seul de cette équipe à bâtir une fortune... en allant s'installer en France ! René devient ensuite directeur artistique à Kunen Publishers où il écrit quatre livres pour enfants. En 1949, il rencontre, grâce à Jijé, Maurice de Bévère alias Morris, le dessinateur et premier auteur de la série d'albums «Lucky Luke».

Retour à Paris

Puis il rencontre Georges Troisfontaines, directeur de World Press agency, qui le convainc de retourner à Paris travailler comme directeur de l'antenne locale en 1951. Il y rencontre Albert Uderzo, avec qui il débute une longue coopération. Ils travaillent ensemble sur Bonnes Soirées, un magazine féminin pour lequel Goscinny écrit Sylvie. En 1955, Goscinny accompagné de Jean-Michel Charlier, Albert Uderzo et Jean Hébrad, fondent le syndicat d'édition Edipress/Edifrance. Goscinny et Uderzo coopèrent également sur Bill Blanchart dans Jeannot, Pistolet dans Pistolin et Benjamin et Benjamine dans le magazine du même nom. Sous le pseudonyme d'Agostini, Goscinny écrit Le Petit Nicolas pour Jean-Jacques Sempé dans Le Moustique et plus tard Sud-Ouest puis Pilote.

Le Journal de Tintin

En 1956, Goscinny démarre une fructueuse collaboration avec Le Journal de Tintin. Il collabore avec de nombreux auteurs :
- Poussin et Poussif, avec un certain "Al Uderzo" ;
- Histoires courtes pour Jo Angenot et Albert Weinberg ;
- Signor Spaghetti avec Dino Attanasio ;
- Monsieur Tric avec Bob De Moor ;
- Prudence Petitpas avec Maurice Maréchal ;
- Globul le Martien et Alphonse avec Tibet ;
- Modeste et Pompon avec André Franquin ;
- Strapontin avec Berck ;
- Oumpah-Pah avec Albert Uderzo de 1958 à 1962. En complément, Goscinny participe au magazine Paris-Flirt et collabore avec Morris sur Lucky Luke (1955-1977).

Pilote et Astérix

En 1959, les éditions Édifrance/Édipresse lancent le magazine Pilote. Goscinny devient un des écrivains les plus productifs pour le magazine. Dans la première édition, il lance sa plus fameuse création, Astérix le Gaulois, avec Uderzo. Il fait de Pilote un magazine pour adolescents, publiant des bandes dessinées plus inventives et libérées que celles de la presse pour enfants. Goscinny reprend également l'écriture du Petit Nicolas et de Jehan Pistolet, maintenant appelé Jehan Soupolet. Pilote est acheté par Georges Dargaud en 1960. Goscinny en sera le rédacteur en chef de 1963 à 1974. Il commence de nouvelles séries :
- Les Divagations de Monsieur Sait-Tout avec Martial ;
- La Potachologie Illustrée et Le Potache est servi avec Cabu ;
- Les Dingodossiers avec Gotlib de 1965 à 1967 ;
- La Forêt de Chênebeau avec Mic Delinx ;
- Iznogoud avec Jean Tabary de 1962 à 1977. Cette série fut commencée dans le magazine Record sous le nom des Aventures du calife Haroun-el-Poussah. Il se marie à Gilberte Pollaro-Millo en 1967. En 1968 naît sa fille Anne, devenue écrivain. Goscinny meurt d'un arrêt cardiaque le 5 novembre 1977 à l'âge de 51 ans au cours d'une épreuve d'effort de routine à la clinique de la rue de Chazelles à Paris. Uderzo continuera Astérix en signant par respect pour sa mémoire les albums de leurs deux noms.

Récompenses

- En 1964, il reçoit le Prix Alphonse Allais de l'humour, pour Le Petit Nicolas et les copains, paru l'année précédente.
- Nommé Chevalier des Arts et Lettres par le gouvernement français en 1967.
- Nommé Chevalier de l'Ordre National du Mérite.

Anecdotes

La plaque de la Rue René-Goscinny à Paris (13e arrondissement)
- Goscinny a été également scénariste et dessinateur du Capitaine Bibobu, série parue en 1955 dans l'éphémère hebdomadaire en couleurs au format journal « Risque-tout » (dont le rédacteur en chef, Claude Moine, connaitra un plus grand succès sous le nom d'Eddy Mitchell).
- Goscinny était un personnage récurrent des gags d'Achille Talon, où il incarnait l'irascible rédacteur en chef du journal Polite.
- Une réponse dans un questionnaire « à la Proust » de Pilote caractérise l'humour et la modestie de René Goscinny : :« Qu'achèteriez-vous si vous deveniez très riche ? :— J'ai acheté un appartement. »
- Voyant dans un aéroport un enfant rire en lisant une bande dessinée, il aurait dit à un ami qui l'accompagnait : « Tu vois, c'est ça, notre légion d'honneur à nous.»
- Le village de Saint-André-sur-Orne, dans le Calvados, abrite l'école primaire René-Goscinny.
- Le village de Ceaucé, dans l'Orne, abrite le collège René Goscinny.
- La commune de Sainte-Luce-sur-Loire, dans la Loire-Atlantique, abrite la médiathèque René-Goscinny.
- Il existe un lycée René-Goscinny en Pologne.
- Gościnny, en polonais, est un nom commun qui signifie « hospitalier ».

Oeuvres

Bandes dessinées

- Astérix le Gaulois
- Iznogoud
- Les Dingodossiers
- Lucky Luke
- Oumpah-Pah
- Valentin le vagabond

Autres

- Le Petit Nicolas
- Le journal Pilote
-Liste des personnages de bande dessinée mis en scène par René Goscinny

Filmographie

- 1964 : Tous les enfants du monde
- 1964 : Tintin et les oranges bleues (adaptation)
- 1967 : Astérix le Gaulois, dessin-animé
- 1967 : Deux Romains en Gaule (TV)
- 1968 : Astérix et Cléopâtre
- 1971 : Daisy Town
- 1972 : Le Viager
- 1972 : Aujourd'hui à Paris (TV)
- 1974 : Atini seven kovboy (non crédité)
- 1974 : Les Gaspards
- 1976 : Les Douze Travaux d'Astérix
- 1976 : "Mini-chroniques" TV
- 1978 : La Ballade des Dalton
- 1983 : Les Dalton en cavale
- 1985 : Astérix et la surprise de César
- 1986 :
Astérix chez les Bretons
- 1989 : Astérix et le coup du menhir
- 1993 :
Lucky Luke TV
- 1994 : Astérix et les indiens (France), Asterix in America (d'après La grande traversée)
- 1995 : "Iznogoud" (1995) TV (scénario)
- 1999 : Astérix et Obélix contre César
- 2002 : Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre (d'après Astérix et Cléopatre
)
- 2005 : Iznogoud
- 2006 : Astérix et les Vikings
- 2006 : Rantanplan TV
- 2008 : Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques (en post-production)

Bibliographie

- Patrick Gaumer, Guy Vidal : René Goscinny, Profession Humoriste. Dargaud, 1997. ISBN 2205046705
- Marie-Ange Guillaume : Goscinny: Biographie. Actes Sud, 1997. ISBN 2742714723
- Aymar du Chatenet et Christian Marmonnier : René Goscinny, la première vie d'un scénariste de génie. Editions de la Martinière, 2005. ISBN 2732431117
- Olivier Andrieu, Caroline Guillot : Goscinny, Editions du Chêne, 2005. ISBN 2842775252
- Pascal Ory: Goscinny : la liberté d'en rire, Editions Perrin, 2007. ISBN 2262025061
- René Goscinny : Du Panthéon à Buenos Aires, Imav Editions, 2007. ISBN 2915732116

Notes et références

==
Sujets connexes
Achille Talon   Albert Uderzo   Albert Weinberg   André Franquin   Anne Goscinny   Argentine   Astérix   Astérix chez les Bretons   Astérix et Cléopâtre   Astérix et Obélix contre César   Astérix et la surprise de César   Astérix et le coup du menhir   Astérix et les Vikings   Astérix le Gaulois   Aubagne   Bande dessinée   Bayard presse   Berck (auteur)   Buenos Aires   Cabu   Calvados   Ceaucé   Christian Marmonnier   Daisy Town   Dessinateur   Deux Romains en Gaule   Dino Attanasio   Eddy Mitchell   France   Georges Dargaud   Guy Vidal   Harvey Kurtzman   Iznogoud   Iznogoud (film)   Jean-Jacques Sempé   Jean-Michel Charlier   Jean Tabary   Jijé   La Ballade des Dalton   Le Journal de Tintin   Le Petit Nicolas   Le Viager   Les Dingodossiers   Les Douze Travaux d'Astérix   Les Gaspards   Liste des personnages de bande dessinée mis en scène par René Goscinny   Loire-Atlantique   Lucky Luke   Lycée René-Goscinny   Mic Delinx   Modeste et Pompon   New York   Ordre national du Mérite   Oumpah-Pah   Pampa   Paris   Pascal Ory   Patrick Gaumer   Pilote (journal)   Pologne   Poussin et Poussif (bande dessinée)   Presse féminine   Questionnaire de Proust   Rue René-Goscinny   Rêve américain   Saint-André-sur-Orne   Sainte-Luce-sur-Loire   Tibet (auteur)   Tintin et les oranges bleues   Tous les enfants du monde   Télévision suisse romande   Ukraine   Uruguay   Valentin le vagabond   Varsovie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^