Bengale

Infos
Carte de localisation du Bengale. Le Bengale est une région du sous-continent indien aujourd'hui partagée entre l'Inde et le Bangladesh. Les habitants de cette région sont appelés Bengalîs. Leur langue s'appelle également le Bengalî.
Bengale

Carte de localisation du Bengale. Le Bengale est une région du sous-continent indien aujourd'hui partagée entre l'Inde et le Bangladesh. Les habitants de cette région sont appelés Bengalîs. Leur langue s'appelle également le Bengalî.

Situation

Le Bengale est la région nord-est du sous-continent indien encadrée par le Sikkim, le Bhoutan, l'Assam, le golfe du Bengale et le Bihâr. La définition ancienne du Bengale, avant la Partition de 1905, englobait l'Assam, le Bihâr et l'Orissâ. Il est arrosé par le delta commun du Gange et du Brahmapoutre. C'est une riche région agricole productrice de riz et de jute. On y produit aussi du thé. Son climat est tropical et il connaît de fortes précipitations. Ses deux villes importantes sont Kolkata et Dhâkâ.

Histoire

La période ancienne

Le Bengale devient une entité politique sous les rois bouddhistes Pâlâ qui règnent du . C'est une période de développement de la langue et de la littérature bengalî, l'agriculture est florissante, le commerce encouragé. Ils sont bientôt remplacé par la dynastie hindoue des Sena, venue du Karnataka. Sous leur règne, l'influence du bouddhisme se réduit, le système des castes devient plus rigide, la bureaucratie, la féodalité se développent fortement, le pays cependant se referme sur lui-même et le commerce n'y jouit pas d'un grand prestige. C'est aussi la période où l'islam atteint le nord-est du sous-continent et s'installe dans le Magadha. À la fin de cette période ancienne, le Bengale possède ses propres langue et écriture, ses propres styles culturel et artistique, il est autosuffisant du point de vue alimentaire.

La période médiévale

Bien que présents en Inde depuis le , les musulmans descendent lentement la vallée du Gange et n'arrivent en Inde de l'est qu'au . Le Bengale est conquis par Muhammad Ghûrî vers 1199. Il devient alors dépendant du pouvoir en place à Delhi, son indépendance grandissant lorsque le pouvoir central faiblit. Sous la dynastie Ilyâs Shâhî (1339-1415 puis 1437-1487), le Bengale est une puissance forte et unie, interrompue par la parenthèse de la dynastie hindoue Ganesha, des propriétaires terriens qui s'emparent du pouvoir porté par le mécontentement dû à la mise à l'écart des hindous par le pouvoir musulmans. La courte dynastie des Abyssins (1487-1493) est renversée par son ministre Husain shâh Hussain qui installe sa propre dynastie (1493-1538) et étend son territoire avec des portions du Bihâr et de l'Assam. Les Portugais s'installent au Bengale (Chittagong, 1537) durant cette période. Après la lutte pour le pouvoir entre Humâyûn et Sher Shâh Sûrî, le Bengale finit par devenir une province de l'Empire moghol, avec à leur tête des gouverneurs jouissant d'une certaine indépendance.

La période moderne

Ayant été soigné par le chirurgien britannique Hamilton, l'empereur Farrukhsiyâr concède, en 1717, à ses compatriotes des avantages commerciaux importants. En 1764, le moghol Shâh Âlam II accorde le diwani (revenus commerciaux) du Bengale, du Bihâr et de l'Orissa à la Compagnie anglaise des Indes orientales contre le paiement de 3.200.000 roupies par an. En 1769, les Britanniques restreignent les droits des bengalî à commercialiser certains produits, la même année et la suivante, une terrible famine tue 10 millions de personnes, soit un tiers de le population. À partir de cette période, l'histoire du Bengale se confond avec celle de l'administration britannique et de ses Gouverneurs Généraux (1773-1833).

Les Partitions

En 1905, le Bengale, considéré comme trop étendu pour pouvoir être administré correctement connaît une partition initié par Lord Curzon, qui aboutit à la création d'un Bengale occidental comportant l'état indien actuel groupé avec le Bihâr et l'Orissa, d'un Bengale oriental, correspondant grossièrement au Bangladesh actuel et à l'Assam. Cette partition engendra un important mécontentement chez les Bengalîs, se sentant atteint dans l'intégrité de leur nation et entraînant une vague de terrorisme contre l'administration britannique. Puis, en 1915, la capitale de l'Empire passa de Calcutta à Delhi. En 1943, le Bengale connaît une famine désatreuse dont le bilan est estimé entre 1, 5 et 3 millions de morts. Le Bengale connut une dernière partition lors de l'indépendance qui amena la constitution du Pakistan oriental, qui obtiendra son indépendance en 1971 sous le nom de Bangladesh.

Voir aussi

-Bengale occidental
-École du Bengale

Lien externe

- Catégorie:Géographie du sous-continent indien Catégorie:Histoire du monde indien bn:বঙ্গ cs:Bengálsko da:Bengalen de:Bengalen en:Bengal eo:Bengalio es:Bengala et:Bengal he:בנגל hi:बंगाल id:Benggala it:Bengala ja:ベンガル地方 ko:벵골 lt:Bengalija mk:Бенгал nl:Bengalen (gebied) pl:Bengal pt:Bengala ro:Bengal ru:Бенгалия sv:Bengalen uk:Бенгалія zh:孟加拉
Sujets connexes
Agriculture   Assam   Bangladesh   Bengalî   Bhoutan   Brahmapoutre   Chittagong   Compagnie anglaise des Indes orientales   Delhi   Dhâkâ   Empire moghol   Gange   Golfe du Bengale   Humâyûn   Inde   Islam   Karnataka   Magadha   Muhammad Ghûrî   Orissa   Pakistan   Pyrotechnie   Sena   Sher Shâh Sûrî   Sikkim  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^