Moteur Pantone

Infos
La technologie Pantone consiste à modifier l'alimentation en carburant du moteur à explosion (essence ou diesel), elle est censée permettre une forte réduction de pollution et une importante économie de carburant, en remplacement ou en adjonction du produit de la pyrolyse de vapeur (essence, eau, etc..). Cependant, aucune étude scientifique, aucune publication n'a permis de démontrer la réalité des performances annoncées. Le lecteur est invité à garder toute réserve
Moteur Pantone

La technologie Pantone consiste à modifier l'alimentation en carburant du moteur à explosion (essence ou diesel), elle est censée permettre une forte réduction de pollution et une importante économie de carburant, en remplacement ou en adjonction du produit de la pyrolyse de vapeur (essence, eau, etc..). Cependant, aucune étude scientifique, aucune publication n'a permis de démontrer la réalité des performances annoncées. Le lecteur est invité à garder toute réserve face à ce genre de propos.

L'inventeur

Paul Pantone né en 1950 à Detroit, est un inventeur américain qui a déposé un brevet international n° US005794601A1 http://www.google.com/patents?vid=USPAT5794601 pour son "processeur multi-carburants Geet", il a travaillé seul et sans l'aide ou le soutien d'industriels. Craignant que son travail soit étouffé, il a voulu le rendre libre et public en rendant accessible tous les plans de son invention. En 2005, on recensait plusieurs milliers d'appareils équipés du dispositif Pantone, mais aucun projet suivi par une équipe scientifique ou industrielle reconnue, ce qui jette un sérieux doute sur le sérieux du procédé.

Principe

Conçu initialement comme un préchauffage des gaz d'admission par récupération de la chaleur des gaz d'échappement, le procédé Pantone aurait, selon ses partisans, les effets suivants : l'augmentation de la volatilité des gaz d'admission, une réduction de consommation des carburants conventionnels, une réduction des émissions polluantes, et la possibilité d'utilisation de carburants alternatifs et/ou d'ajout d'eau. Cela en ferait un moteur à eau, mais dans un sens qui n'aurait rien à voir avec le moteur à hydrogène à proprement parler.

Analyse scientifique

Les procédés de combustion en phase humide, auxquels s'apparente vaguement le procédé Pantone, sont des procédés qui ont été étudiés et qui peuvent apporter certains avantages sur le plan du rendement : l'excès d'humidité au départ permet d'atteindre plus facilement le point de rosée et donc d'avoir davantage d'eau liquide dans les gaz d'échappement (ce qui signifie que l'on récupère une partie de la chaleur latente d'évaporation). Les chaudières à condensation appliquent ce genre de procédé et il existe aussi des turbines à gaz où de l'eau est injectée en même temps que le carburant dans la chambre de combustion (cycle STIG et cycle HAT). Une chaudière à condensation récupère l'énergie obtenue quand l'eau se recondense, passant de la phase vapeur à la phase liquide. C'est là la différence entre le pouvoir calorifique inférieur (PCI) et le pouvoir calorifique supérieur (PCS). Ce procédé est cependant particulièrement délicat à réaliser dans des moteurs à explosion car ceux-ci réalisent compression, combustion et détente dans la même chambre. Le procédé Pantone induit le réchauffage et l'injection d'eau avant la compression, diminuant de cette façon le rendement mécanique de celle-ci, puisque suivant le deuxième principe de la thermodynamique le rendement diminue quand la température des gaz de refroidissement augmente. De plus il apparaît que ce réchauffage fait chuter le taux de remplissage des cylindres (un même volume d'air chaud contient beaucoup moins d'oxygène que ce même volume froid), ce qui entraîne une puissance mécanique moindre. Avec le système Pantone de base, l'amélioration du rendement n'a pas été démontrée, les expérimentateurs notent une diminution de la pollution atmosphérique (les impuretés allant semble-t-il dans l'eau rejetée dans le cas de l'utilisation d'un bulleur). Donc la pollution n'est pas réduite, elle est seulement "déplacée".

Mise en œuvre

Le système s'applique pour tout moteur thermique (moteur de tondeuse et motoculteur 4 temps, moteurs de voiture et camion à essence ou diesel, groupe électrogène, chaudière de chauffage central à fuel, etc.). Le but est d'utiliser un carburant contenant 25% d'hydrocarbures (essence, fuel, huile de vidange usagée, pétrole brut, etc.) + 75% d'eau (eau de pluie, de puits, du robinet ou bien provenant tout simplement du système d'épuration de vos eaux grises, etc.). En fait, ce n'est pas l'eau directement mais l'hydrogène tiré de cette eau: dont les partisans du Pantone disent disposer, grâce à la création "inexpliquée d'un plasma". Sachant que les niveaux de température des gaz d'échappement sont à peu près 100 fois plus basses que celles d'un plasma, et que le tout est justifié par une des explications pseudo-scientifique, l'auteur laisse planer des doutes sur les justifications scientifiques de son invention. Plan de construction Ce "multi-carburant" est porté à ébullition dans un réservoir grâce aux gaz d'échappement qui y sont conduits par le biais d'un bulleur. Ce bulleur fait penser à une micro raffinerie, puisque le même procédé est utilisé dans la distillation du pétrole brut (sauf que la pression et la température y sont très basses comparé à une raffinerie). Les vapeurs d'hydrocarbures et d'eau dégagées par l'ébullition passent dans le "réacteur à plasma" où se reproduirait "le principe de l'orage". La décomposition thermochimique du mélange eau/carburant s'effectuerait dans ce réacteur. Selon d'autres sources (à citer) , en réalité, le "réacteur" ne servirait qu'à préchauffer les gaz d'admission et l'eau du bulleur ne serait absolument pas modifiée atomiquement, car elle ne servirait qu'à capter les hydrocarbures présents dans les gaz d'échappement. Le principe ne serait donc pas si compliqué que ce qu'expose Paul Pantone sur son site Internet. En outre, l'affirmation de la création d'un plasma en utilisant pour électrifier les gaz d'échappement "une tige d'acier placée quelques minutes dans l'axe du champ magnétique terrestre" n'a pas d'explications scientifiques.

Controverse

Ce moteur est sujet à de nombreuses controverses, ce qui expliquerait son manque de succès. Paul Pantone a été incarcéré pendant 2 semaines le 21 août 2005 à cause de clients peu satisfaits http://pesn.com/2005/08/28/9600156_Pantone_out_on_bail/. Mais les critiques principales sont sur le volet scientifique: en particulier, le réacteur à "plasma" utilisé dans le moteur Pantone, réaction physique/chimique qui est auto-entretenue, mais apporte tout de même de l'énergie au moteur, est contraire au principe de conservation de l'énergie. Des personnes tentent d'expliquer le phénomène par une thermolyse de l'eau grâce à la chaleur des gaz d'échappement mais celle-ci n'est pas suffisante. Si, cependant, elle l'était, cette thermolyse aurait lieu d'abord dans les gaz d'échappement eux-mêmes ou dans la chambre de combustion, ce qui n'est pas le cas. En revanche, il est faux d'affirmer que, l'énergie dépensée pour la thermolyse de l'eau (eau->hydrogène+oxygène) étant strictement égale à celle récupérée à la combustion lors de sa synthèse (hydrogène+oxygène->eau), le procédé d'extraction de l'hydrogène du procédé ne serait pas viable et consommerait au total plus d'énergie qu'il n'en produit. En effet, ce système prétend agir grâce à la chaleur des gaz d'échappement qui, d'ordinaire, est rejetée. Les utilisateurs du procédé signalent une baisse de la consommation de carburant conventionnel qui est due à la part de vapeur d'eau vaporisée avec les hydrocarbures avant la combustion. Certains ingénieurs ayant étudié le moteur pensent néanmoins que certains aspects (utilisation de vapeur d'eau au lieu d'air chauffé comme gaz d'entrainement) peuvent permettre une réelle amélioration du rendement du moteur, qui de plus respecte les lois de la thermodynamique. Ils proposent même une version modifiée, ne retenant que les aspects intéressants et supprimant les éléments qui ne viseraient qu'à justifier le procédé Pantone (tige dans le champ magnétique…). Un autre avantage mis en avant est la diminution de la pollution atmosphérique : le moteur consommant moins de carburant conventionnel, il y a moins de rejets. De plus, les gaz d'échappement passant dans le bulleur sont rincés, ce qui emprisonne des polluants dans le mélange. Mais ceci déplace le problème des polluants : les résidus dans le bulleur devant être jetés. De plus, ce système perturbe probablement l'établissement du réglage stœchiométrique nécessaire au bon fonctionnement du pot catalytique. Les détracteurs considèrent le fait que les firmes automobiles n'aient pas travaillé sur le procédé comme une preuve de son inefficacité. Les partisans parlent d'un acharnement contre M. Paul Pantone http://perso.orange.fr/quanthommesuite/pantonejustice0905.htm. Le système a également mauvaise réputation parce que les sites internet qui en assurent le plus la promotion dans la francophonie, onnouscachetout.comhttp://www.onnouscachetout.com/themes/technologie/pantone2.php et quanthomme, sont connus comme les archétypes des sites de pseudo-science et de théorie du complot.http://www.e-scio.net/noire/liste.html

Réflexions complémentaires

Des systèmes modifiés ont été dérivés des plans de Pantone, comme le Système G. L' inventeurhttp://quanthomme.free.fr/qhsuite/GillierAntoine.htm et les expérimentateurs http://quanthomme.free.fr/qhsuite/aut34peugeot505herve.htm de cette variante annoncent des succès importants, mais rien n'a été confirmé par des experts agréés hormis les centres de contrôles techniques. Une autre variante s'appelle Vulcano. Il est impossible de préciser les différences entre les systèmes puisque les auteurs s'accusent entre eux de plagiat.http://pagesperso-orange.fr/quanthommesuite/nouv030306pillphot.htm Finalement, les détracteurs concluent que scientifiquement invalide, le bruit autour de l'affaire Pantone ne fait que montrer l'état d'esprit des théoriciens du complot. Typiquement, les théoriciens du complot supposent que les lobbies du pétrole pourraient empêcher une telle invention d'être connue, alors qu'il est peu vraisemblable que même l'industrie du pétrole puisse empêcher l'industrie de l'automobile de s'emparer d'une technologie réellement efficace pour améliorer les moteurs.http://sourisdudesert.free.fr/index.php/2005/10/17/moteur-pantone-obscurantisme-et-paranoia

Références

Sources

- Une partie du texte et la reproduction du plan
- Une partie du texte. Licence Art Libre disponible
- Le suivi de l'affaire judiciaire par le site QuantHomme
- Wiki dédié au moteur Pantone

Lien interne

- Propulsion alternative Catégorie:Propulsion alternative en:Paul Pantone
Sujets connexes
Champ magnétique terrestre   Conservation de l'énergie   Deuxième principe de la thermodynamique   Eau   Moteur Diesel   Moteur à eau   Moteur à explosion   Moteur à hydrogène   Paul Pantone   Physique des plasmas   Propulsion alternative   Pyrolyse   Stœchiométrie   Théorie du complot  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^